Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Spokesperson's Remarks
Déclaration de la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying au sujet de la visite de membres du cabinet japonais au sanctuaire Yasukuni
2015-08-15

Q : Le 15 août, certains membres du gouvernement japonais ont visité le sanctuaire Yasukuni et le Premier Ministre japonais Shinzo Abe y a envoyé une offrande rituelle. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le sanctuaire Yasukuni est un outil spirituel et un symbole des guerres d’agression déclenchées par le militarisme japonais. Le 15 août est le jour de la déclaration de la capitulation inconditionnelle par le militarisme japonais. Des politiciens japonais ont choisi ce jour pour rendre hommage au sanctuaire Yasukuni où sont honorés des criminels de classe A de la Seconde Guerre mondiale et qui embellit les guerres d’agression, ce qui reflète une fois de plus l’attitude erronée du Japon sur la question de l’histoire. La Chine exprime sa ferme opposition et son vif mécontentement à cet égard.

Cette année marque le 70e anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l’agression japonaise et de la Guerre mondiale antifasciste. Elle est également une année importante pour la communauté internationale de tirer ensemble la leçon du passé et de planifier l’avenir. C’est seulement en faisant sérieusement face à son passé d’agression et en faisant un profond examen de conscience sur celui-ci et en rompant radicalement avec le militarisme que le Japon peut se débarrasser du fardeau historique et se tourner véritablement vers l’avenir. Une fois encore, nous exhortons avec tout le sérieux qui s’impose la partie japonaise à honorer par des actions concrètes ses déclarations et engagements solennels envers la Chine et la communauté internationale sur la question de l’histoire, et à régler adéquatement les questions concernées, afin de gagner la confiance de ses pays voisins asiatiques et de la communauté internationale.

Suggest To A Friend
  Print