Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Spokesperson's Remarks
Conférence de presse du 4 novembre 2015 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying
2015-11-04

Sur l'invitation du Président tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete, le Vice-Président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale Zhant Ping se rendra à Dar es-Salaam en tant qu'Envoyé spécial du Président Xi Jinping pour assister à la cérémonie d'investiture du nouveau Président tanzanien John Magufuli le 5 novembre.

Q : Un officiel du Département d'État américain a récemment fait savoir que les États-Unis saluaient la tenue à Séoul de la réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée, soutenaient les efforts des trois pays en faveur du développement de leurs relations et avaient la conviction que des relations solides et constructives entre ces trois pays étaient favorables à la paix et à la prospérité régionales et correspondaient aux intérêts des États-Unis et de la région. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le 1er novembre s'est tenu à Séoul la sixième réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée, lors de laquelle les dirigeants des trois pays ont échangé des vues de manière approfondie sur la coopération trilatérale et les questions internationales et régionales d'intérêt commun. Ils ont tous réaffirmé leur grand attachement à la coopération entre les trois pays et sont convenus de travailler, dans l'esprit dit de « regarder en face l'histoire et se tourner vers l'avenir », pour traiter de manière appropriée les questions concernées, approfondir la coopération dans les domaines politique, économique, commercial, financier, culturel et du développement durable, contribuer ensemble à l'intégration économique régionale en vue d'une communauté économique de l'Asie de l'Est, afin d'apporter une plus grande contribution au redressement de toute l'Asie, ainsi qu'à la paix et au développement du monde.

La reprise de la réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée après trois ans d'interruption revêt une signification importante. Nous espérons que la coopération entre les trois pays avancera dans d'heureuses conditions sans être perturbées. La Chine entend travailler avec la République de Corée et le Japon pour faire de cette réunion un nouveau point de départ, agir dans le même sens et maintenir le cap, de manière à engager la coopération trilatérale dans une voie de développement sain, régulier et soutenu.

Q : Selon des sources d'information, la Chine aurait augmenté les statistiques de consommation de charbon de ces dernières années à l'approche de la Conférence Paris Climat. Pourriez-vous le confirmer ?

R : Veuillez vous renseigner auprès des services compétents. S'agissant de la question du changement climatique, lors de la visite en Chine du Président François Hollande, les deux chefs d'État ont eu des échanges de vues approfondis sur ce sujet et dégagé d'importants consensus. Ils ont rendu publique la Déclaration présidentielle commune de la Chine et de la France sur le changement climatique que je vous conseille de lire attentivement. Cette déclaration commune démontre la détermination de la Chine et de la France à lutter contre le changement climatique et envoie un signal positif, celui de la volonté des deux pays de travailler la main dans la main pour insuffler des énergies positives au processus multilatéral en matière de changement climatique et de faire aboutir la Conférence de Paris. La Chine continuera à prendre une part active et constructive aux négociations sur l'accord de Paris et entend travailler ensemble avec la France et les autres parties concernées, conformément aux principes des responsabilités communes mais différenciées, de l'équité et des capacités respectives, pour faire aboutir la Conférence de Paris à un résultat global et équilibré et apporter une solution véritablement efficace à la réponse mondiale au changement climatique.

Q : Le 2 novembre, le gouvernement népalais a déployé des forces de sécurité pour disperser les manifestants de l'ethnie Madhesi rassemblés à la frontière entre le Népal et l'Inde. 12 manifestants ont été blessés et un Indien a été tué lors des opérations policières. Quels sont vos commentaires là-dessus?

R : La Chine suit de très près l'évolution de la situation au Népal et espère que le gouvernement népalais travaillera avec les différentes parties concernées, en prenant en compte la préservation de l'unité nationale, la stabilité sociale et les intérêts fondamentaux du peuple, pour régler les différends de manière indépendante par voie de dialogue et de consultations, afin de rétablir au plus tôt la stabilité au Népal et d'œuvrer ensemble à la reconstruction des régions sinistrées et au développement à long terme du pays.

Q : Les dirigeants des deux rives du détroit de Taiwan auront une rencontre le 7 novembre à Singapour. Pourquoi ont-ils choisi ce pays pour se rencontrer ?

R : M. Zhang Zhijun, Chef du Bureau de travail du Comité central du Parti communiste chinois pour les affaires de Taiwan et du Bureau du Conseil des Affaires d'État pour les affaires de Taiwan, a été interviewé par des médias au sujet de la rencontre entre les dirigeants des deux côtés du détroit le 7 novembre à Singapour. Concernant cette rencontre, veuillez vous renseigner auprès du Bureau du Conseil des Affaires d'État pour les affaires de Taiwan.

Q : Le Ministère chinois des Affaires étrangères a récemment nommé un nouvel envoyé spécial pour les affaires afghanes. Pourriez-vous le confirmer ?

R : La Chine travaille depuis toujours à promouvoir le processus de paix et de réconciliation en Afghanistan en y prenant une part active et attache une grande importance à la coopération internationale concernant l'Afghanistan. En juillet 2014, le Ministère chinois des Affaires étrangères a créé le poste de l'envoyé spécial pour les affaires afghanes et nommé, en septembre dernier, l'ancien Ambassadeur de Chine en Afghanistan Deng Xijun nouvel envoyé spécial. Il est un diplomate chevronné et expérimenté dans les affaires afghanes et pourra certainement bien remplir ses missions. Il travaillera en fonction des besoins réels.

Q : Ces dernières années, la Chine a joué un rôle actif sur la question afghane et contribué à l'engagement du dialogue entre les Taliban afghans et le gouvernement afghan. Maintenant que le mollah Omar, chef des Taliban d'Afghanistan, est décédé et que la présence militaire américaine se prolonge dans le pays, quel rôle la Chine jouera-t-elle dans l'avenir ?

R : Le Vice-Président Li Yuanchao a visité l'Afghanistan hier. Il a rencontré le Président afghan Ashraf Ghani à Kaboul et assisté avec lui à la réception en célébration du 60e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques sino-afghanes. Cette visite a été l'occasion pour les deux parties de procéder à des échanges de vues approfondis sur le resserrement de l'amitié traditionnelle sino-afghane et les questions d'intérêt commun. À l'heure actuelle, l'Afghanistan se trouve à une période de transition politique et sécuritaire cruciale. La Chine soutient le processus de réconciliation « par les Afghans et des Afghans », apprécie et appuie les efforts énergiques déployés par le gouvernement afghan à cet égard. Elle continuera à jouer un rôle constructif dans la promotion du processus de paix et de réconciliation en Afghanistan selon les besoins et la volonté afghans.

Q : Le Parti démocrate-progressiste de Taiwan a déclaré aujourd'hui que la partie continentale cherchait à influencer les élections à Taiwan par l'organisation de la rencontre entre les dirigeants des deux rives du détroit. Comment y réagissez-vous ?

R : Concernant la rencontre entre les dirigeants des deux rives du détroit, veuillez vous renseigner auprès du Bureau du Conseil des Affaires d'État pour les affaires de Taiwan. Je voudrais souligner que le développement pacifique des relations inter-détroit correspond aux intérêts des deux côtés du détroit et est favorable à la paix et à la stabilité dans la région et dans le monde.

Suggest To A Friend
  Print