Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Spokesperson's Remarks
Conférence de presse du 16 décembre 2015 tenue parle porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei
2015-12-17

Q : Le Conseil des gouverneurs de l'AIEA a adopté le 15 décembre une nouvelle résolution sur la question nucléaire iranienne. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Nous saluons l'adoption par le Conseil des gouverneurs de l'AIEA d'une résolution qui clôturera l'évaluation des questions relatives aux possibles dimensions militaires du programme nucléaire iranien. Cela favorisera le démarrage sans à-coup de l'application de l'accord global sur le dossier nucléaire iranien. Nous apprécions les efforts déployés par l'AIEA et l'Iran en faveur du règlement de cette question.

Actuellement, la préparation pour la mise en application de l'accord global se déroule bien dans son ensemble. Les Six et l'Iran ont pris des actions concrètes pour montrer leur soutien politique à cet accord. Ensemble avec les autres parties, la Chine agira en stricte conformité avec l'accord global et œuvrera à accélérer les préparatifs afin de contribuer à l'arrivée rapide du « Jour de l'application ».

Après la conférence de presse, des questions ont été posées :

Q : Selon des sources d'informations, la 3e réunion des ministres des Affaires étrangères sur la question syrienne aura lieu le 18 décembre à New York. Est-ce que la Chine y sera présente ? Quelles en sont les attentes de la partie chinoise ?

R : La Chine salue et soutient la tenue de la 3e réunion des ministres des Affaires étrangères du Groupe international de soutien à la Syrie. En tant que membre dudit Groupe, la Chine participera activement aux travaux. Nous sommes d'avis que cette réunion doit permettre d'obtenir des résultats plus positifs et concrets sur la base des deux précédentes éditions, et de réunir davantage de consensus sur les questions clés telles que le lancement du dialogue politique entre le gouvernement syrien et l'opposition syrienne, ainsi que les arrangements du cessez-le-feu national, de sorte à faire avancer le processus politique en Syrie. La Chine entend œuvrer avec les différentes parties pour contribuer ensemble au règlement politique de la question syrienne.

Q : Selon BBC, les travaux de construction menés par la Chine sur des îles et atolls en Mer de Chine méridionale porteraient préjudice à l'écosystème maritime. Comment y réagissez-vous ?

R : Ces reportages sont fort tendancieux et déformateurs. Les îles Nansha font partie intégrante du territoire chinois. La Chine est plus soucieuse que tout autre pays de la protection de l'écosystème des îles et atolls et dans les eaux concernés. Les travaux menés par la Chine sont basés sur l'évaluation et l'argumentation scientifiques. La construction et la préservation de l'environnement ont été mises sur le même plan. Tenant pleinement compte de la protection de l'écosystème et du secteur de la pêche, la Chine a développé les travaux en stricte conformité avec les critères et exigences environnementaux et pris beaucoup de mesures énergiques pour préserver l'écosystème.

Suggest To A Friend
  Print