Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Remarques du Porte-Parole
Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hong Lei au sujet des questions liées à l'élargissement du Groupe des fournisseurs nucléaires
2016-06-12

Q : Selon des sources diplomatiques, la Chine, la Nouvelle-Zélande, l'Irlande, la Turquie, l'Afrique du Sud et l'Autriche s'opposent à l'adhésion de l'Inde au Groupe des fournisseurs nucléaires (GFN). Certains estiment que l'adhésion de l'Inde au GFN pourra saper les efforts de non-prolifération et irriter le Pakistan. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

R : Le 9 juin, le Président du GFN et Ambassadeur d'Argentine a convoqué une réunion informelle durant laquelle aucun sujet relatif à l'adhésion de l'Inde ou d'autres États non signataires du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) au GFN n'a été examiné. Le Président a indiqué que la réunion n'avait pas d'ordre du jour particulier et était tenue pour écouter les avis des différentes parties sur les échanges avec l'extérieur du GFN et préparer le rapport à soumettre à la réunion plénière annuelle prévue plus tard ce mois-ci à Séoul.

Nous avons noté que certains États non signataires du TNP souhaitaient adhérer au GFN. Sur la question de l'adhésion des États non signataires du TNP, la Chine est toujours d'avis que le groupe doit avoir d'amples discussions et prendre la décision sur la base du consensus. Le TNP est le fondement politique et juridique du régime international de non-prolifération. La position de la Chine s'applique à tous les États non signataires du TNP et ne vise aucun pays particulier. En fait, beaucoup d'autres membres du GFN partagent la même position que la Chine.

Ces derniers temps, le GFN a discuté sur l'adhésion des États non signataires du TNP au groupe et les avis sont partagés. La Chine soutiendra les discussions à organiser sur ce sujet au sein du GFN pour parvenir rapidement à un consensus. Elle continuera à participer aux discussions concernées de manière constructive.

Suggest To A Friend
  Print