Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Remarques du Porte-Parole
Conférence de presse du 19 avril 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Lu Kang
2019-04-19

Sur invitation du Président Xi Jinping, le Président de la République du Chili Sebastian Pinera Echenique effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale du 24 au 28 avril.

Sur invitation du Président Xi Jinping, le Président mongol Khaltmaagiin Battulga effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale du 24 au 28 avril.

Sur invitation du Président Xi Jinping, la Présidente népalaise Bidhya Devi Bhandari effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale et à la cérémonie d’ouverture de l’Exposition horticole 2019 de Beijing du 24 avril au 2 mai.

Sur invitation du Président Xi Jinping, le Président de la République portugaise Marcelo Rebelo de Sousa effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale et à la cérémonie d’ouverture de l’Exposition horticole 2019 de Beijing du 28 avril au 2 mai.

Sur invitation du Président Xi Jinping, le Président de la Confédération suisse Ueli Maurer effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale du 23 au 30 avril.

Sur invitation du Premier ministre Li Keqiang, le Chancelier de la République d’Autriche Sebastian Kurz effectuera une visite officielle en Chine du 25 au 29 avril. Le Chancelier Kurz participera également au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale au cours de sa visite.

Q : Quel est le commentaire de la Chine sur la récente élection présidentielle en Indonésie ?

R : L’Indonésie est un voisin et ami de la Chine. La partie chinoise félicite l’Indonésie pour le bon déroulement de son élection présidentielle, et respecte le choix du peuple indonésien. Nous sommes convaincus que l’Indonésie maintiendra son élan de stabilité et de développement.

La partie chinoise attache une grande importance à ses relations avec l’Indonésie. Ces dernières années, grâce à la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route », les relations entre les deux pays se sont bien développées et leur coopération pragmatique a été fructueuse dans divers domaines. La partie chinoise est disposée à travailler avec l’Indonésie pour promouvoir un meilleur développement de leur partenariat stratégique global.

Q : Dans une récente interview, le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad, répondant à une question sur la Chine, a déclaré : « Nous avons des liens avec la Chine depuis 2000 ans, et elle n’a jamais tenté de nous conquérir ». Il a également déclaré que la Chine avait beaucoup contribué à la croissance économique mondiale, en particulier au développement des pays en développement. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

R : Nous apprécions les remarques du Premier ministre Mahathir Mohamad. La Chine œuvre toujours à développer des relations amicales avec la Malaisie. Cette année marque le 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-malaisiennes, et le Premier ministre Mahathir Mohamad viendra participer au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale la semaine prochaine. Nous saisirons cette occasion pour approfondir l’amitié traditionnelle, renforcer les échanges de haut niveau, discuter de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » et faire progresser davantage les relations bilatérales, afin d’apporter plus d’avantages à nos deux pays et nos deux peuples.

Comme l’a souligné le Premier ministre Mahathir Mohamad, la Chine œuvre toujours à un développement partagé avec d’autres pays par le biais d’une coopération gagnant-gagnant. L’initiative « la Ceinture et la Route » est un bien public que la Chine a offert au monde dans la nouvelle ère, qui a pour but de partager les opportunités et les acquis de développement avec les différents pays. Nous ferons de notre mieux pour organiser un forum fructueux la semaine prochaine afin de parvenir à un consensus et de mettre en avant le thème de la paix, de la coopération et du développement.

Q : De récents reportages ont noté une forte expansion des opérations de la flotte de recherche de la Chine dans le Pacifique occidental. Certains commentateurs étrangers estiment que ces missions peuvent avoir un double objectif et sont conçues pour recueillir, à des fins militaires, des informations comme celles des canaux sous-marins. La Chine cartographie-t-elle cette région à des fins militaires ?

R : Je ne sais pas qui sont ces commentateurs. La Chine respecte comme toujours le droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, tout en exerçant sa liberté de recherche scientifique en haute mer. Elle respecte pleinement la juridiction des Etats côtiers sur les activités de recherche dans leurs eaux juridictionnelles, et s’oppose aux activités susceptibles de saper la paix, le bon ordre et la sécurité des Etats côtiers. Telle est notre position de principe.

Les activités de recherche scientifique menées par la Chine dans le Pacifique occidental sont conformes aux dispositions concernées de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, et ont contribué au renforcement de la recherche scientifique en mer. La Chine espère que toutes les parties concernées considéreront correctement les activités de recherche scientifique menées par la Chine, au lieu de juger a priori d’un œil déformé, et de perturber ou d’affecter la coopération normale entre la Chine et d’autres pays dans la recherche scientifique marine.

Q : Pourriez-vous nous présenter plus de détails sur la visite du Président du Chili en Chine ? Quels résultats les deux parties attendent-elles de cette visite ?

R : Comme je viens de l’annoncer, à l’invitation du Président Xi Jinping, le Président Sebastian Pinera Echenique de la République du Chili effectuera une visite d’Etat en Chine et participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale du 24 au 28 avril.

Le Chili est un partenaire de coopération important de la Chine en Amérique latine et dans la région Asie-Pacifique. Les deux parties ont établi un partenariat stratégique global. Depuis l’établissement des relations diplomatiques sino-chiliennes il y a 49 ans, grâce aux efforts concertés des deux parties, leurs relations bilatérales ont toujours maintenu un développement stable, et ont été mises depuis longtemps au premier plan des relations que la Chine entretient avec les pays latino-américains, en créant de nombreuses « premières » dans divers domaines. Le Chili est le premier pays latino-américain à avoir signé un accord de libre-échange avec la Chine. A l’heure actuelle, les relations sino-chiliennes sont meilleures que jamais.

D’après les informations dont je dispose, durant cette visite du Président Pinera, le Président Xi Jinping tiendra une cérémonie et un banquet de bienvenue en son honneur. Ils procéderont à des entretiens officiels et assisteront à une cérémonie de signature. Le Premier ministre Li Keqiang et le Président du Comité permanent de l’APN Li Zhanshu le rencontreront respectivement. Les deux parties échangeront des vues sur les relations bilatérales et les questions d’intérêt commun. Le Président Pinera assistera également à des événements bilatéraux dans les domaines économique, commercial et culturel.

Nous sommes convaincus qu’à travers cette visite, nos deux parties profiteront de l’occasion de la construction de « la Ceinture et la Route » pour porter notre partenariat stratégique global à un nouveau palier, en renforçant davantage la confiance politique mutuelle et en approfondissant la coopération amicale et mutuellement bénéfique dans divers domaines.

Q : Les Etats-Unis ont déclaré qu’un groupe spécial de règlement des différends de l’OMC avait constaté que les mesures de gestion des contingents tarifaires de la Chine pour le blé, le riz et le maïs avaient violé son engagement dans le cadre de l’OMC. Quel est votre commentaire à ce propos ?

R : Le Ministère du Commerce a clairement indiqué la position de la Chine sur cette question. Le 18 avril, heure de Genève, l’OMC a publié le rapport du groupe d’experts sur la plainte déposée par les Etats-Unis contre les mesures de gestion des contingents tarifaires de la Chine pour le riz, le blé et le maïs.

La Chine se félicite de la décision du groupe d’experts de rejeter la réclamation des Etats-Unis visant à imposer la publication des informations relatives aux contingents tarifaires, tout en regrettant que le groupe d’experts ait affirmé que les mesures de gestion des contingents tarifaires de la Chine violaient ses engagements contractés dans le cadre de son accession à l’OMC. La Chine respecte toujours les règles de l’OMC. Nous allons sérieusement examiner le rapport du groupe d’experts, résoudre judicieusement cette question via les procédures de règlement des différends de l’OMC, maintenir la stabilité du système commercial multilatéral et continuer à gérer les contingents tarifaires applicables aux produits agricoles conformément aux règles de l’OMC.

Q : Première question, selon les reportages de KCNA, la RPDC espère que le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo ne participera plus aux pourparlers sur le nucléaire entre la RPDC et les Etats-Unis, et exhorte la partie américaine à accréditer une personne plus prudente et plus mûre dans la communication avec la RPDC. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ? Ma deuxième question : la partie russe a déclaré que les dirigeants de la RPDC et de la Russie se réuniraient à la fin du mois d’avril. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

R : En ce qui concerne votre première question, nous avons pris note des reportages concernés. Mais il ne nous semble pas convenable de faire des commentaires à ce sujet, n’est-ce pas ? Actuellement, les dirigeants de la RPDC et des Etats-Unis espèrent maintenir l’élan du dialogue. Nous espérons que cet élan sera maintenu et que les pourparlers entre la RPDC et les Etats-Unis pourront aboutir à des résultats plus positifs. Cela contribuera à la dénucléarisation et au règlement politique de la question de la péninsule.

Pour répondre à votre deuxième question, nous avons pris note des reportages concernés. La RPDC et la Russie sont des voisins et amis de la Chine. Nous nous réjouissons de voir la RPDC et la Russie développer les relations bilatérales et renforcer les échanges de haut niveau. Nous sommes convaincus que ces efforts contribueront à faire avancer le processus de règlement politique de la question de la péninsule, et favoriseront la paix et la stabilité dans la région.

Suggest To A Friend
  Print