Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Remarques du Porte-Parole
Conférence de presse du 30 août 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2019-08-30

Sur invitation des gouvernements de la République du Kenya, de la République fédérale du Nigéria et de la République de Sierra Leone, Yang Jiechi, représentant spécial du Président Xi Jinping, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et Directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du PCC, effectuera des visites officielles dans les trois pays au début du mois de septembre pour procéder à un échange de vues sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Sur invitation du Ministre des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Ri Yong Ho, le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, effectuera une visite en RPDC du 2 au 4 septembre.

Q: Le gouvernement central a-t-il été impliqué dans la décision du gouvernement de la RAS de Hong Kong d'arrêter plusieurs activistes, dont Joshua Wong ?

R: J'ai lu les reportages à ce sujet. La police de la RAS de Hong Kong a déjà fait des commentaires à ce sujet.

Q: Vous venez d'annoncer la visite du Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi en RPDC. Pourriez-vous donner plus de détails sur les réunions prévues ?

R: Cette année marque le 70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la RPDC. En juin dernier, le Secrétaire général et Président Xi Jinping a effectué une visite fructueuse en RPDC, marquant l'entrée des relations bilatérales dans une nouvelle ère historique. La visite prochaine du Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, constitue une action de suivi importante pour mettre en œuvre le consensus au plus haut niveau entre nos deux Partis et pays et pour faire progresser les relations bilatérales. Lors de cette visite, le Conseiller d'Etat Wang s'entretiendra avec le Ministre des Affaires étrangères Ri. Nous communiquerons des informations sur la visite en temps voulu.

Q: Ma question concerne également la prochaine visite du Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi en RPDC. Actuellement, des tensions persistent entre la RPDC et, d'une part, la République de Corée, ainsi que, d'autre part, les Etats-Unis. La situation dans la péninsule coréenne sera-t-elle abordée lors de la visite du Conseiller d'Etat Wang ?

R: Comme vous pouvez le constater, la situation dans la péninsule coréenne est globalement dans un état d'amélioration et le règlement politique de la question de la péninsule coréenne est toujours en bonne voie. Nous espérons que les parties concernées renforceront les contacts et la communication, iront dans le même sens, suivront l'approche à « double voie » de manière progressive et synchronisée, rechercheront des moyens efficaces de réaliser la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne et la mise en place d'un mécanisme de paix dans la péninsule, et résoudront correctement leurs préoccupations légitimes. La Chine continuera de jouer un rôle constructif dans la réalisation de la dénucléarisation de la péninsule coréenne ainsi que d'une paix et d'une stabilité durables en Asie du Nord-Est.

Q: Première question, le Président Trump a déclaré qu'il y aurait aujourd'hui une conversation téléphonique entre les Etats-Unis et la Chine au sujet du commerce. Pourriez-vous confirmer cela et fournir plus de détails ? Allez-vous publier une déclaration à ce sujet ? Deuxièmement, comment réagissez-vous à la déclaration faite hier par le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne, appelant les Etats riverains de la mer de Chine méridionale à respecter la sentence arbitrale rendue en 2016 ainsi que le cadre fondé sur des règles défini dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer ?

R: En ce qui concerne votre première question, des journalistes ont posé des questions similaires lors de la conférence de presse tenue hier au Ministère du Commerce, auxquelles le Porte-parole a répondu. Ce que je peux vous dire, c'est que les équipes économiques et commerciales des deux parties maintiennent toujours une communication efficace.

En ce qui concerne votre deuxième question, grâce aux efforts concertés de la Chine et des pays de l'ASEAN, la situation en mer de Chine méridionale reste stable et s'améliore constamment. Les parties directement concernées continuent à dialoguer et à communiquer pour gérer et résoudre correctement les différends. Tout en mettant en œuvre de manière globale et efficace la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale (DOC), la Chine et les pays de l'ASEAN ont activement fait avancer les consultations sur un code de conduite en mer de Chine méridionale (COC) et fait d'importants progrès en la matière. Nous, pays de la région, avons la volonté, la sagesse et la capacité de résoudre correctement la question de la mer de Chine méridionale et d'assurer la stabilité, le développement et la prospérité à long terme de la région.

Cependant, certains pays non régionaux ont fait des remarques inopportunes et ont délibérément exagéré les tensions au mépris des efforts déployés par les pays de la région pour préserver la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale. La Chine s'y oppose. Nous exhortons ces pays à envisager la question de la mer de Chine méridionale de manière objective et rationnelle, à cesser de faire des commentaires négatifs et à créer un environnement permettant aux pays de la région de gérer correctement les différends maritimes et de faire progresser la coopération.

En ce qui concerne les questions concrètes mentionnées dans ladite déclaration, la position de la Chine reste claire et inchangée.

Q: Le Président Trump a déclaré que les fonctionnaires économiques et commerciaux américains et chinois auraient des discussions jeudi, quelques jours avant que Washington n'augmente les droits de douane sur les produits chinois. Pourriez-vous confirmer ce calendrier de discussions ?

R: Je peux vous dire que, d'abord, les équipes économiques et commerciales chinoise et américaine maintiennent toujours une communication efficace. Deuxièmement, nous espérons que les Etats-Unis pourront faire preuve de sincérité, prendre des mesures concrètes et travailler de concert avec la Chine pour trouver une solution sur la base de l'égalité et du respect mutuel.

En ce qui concerne les questions concrètes que vous avez mentionnées, je vous conseille de vous informer auprès des départements compétents.

Q: Selon un reportage de l'agence Reuters aujourd'hui, le gouvernement central a rejeté l'intention du gouvernement de la RAS de Hong Kong de retirer complètement les projets de modification des ordonnances. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

R: Après que le gouvernement de la RAS de Hong Kong a annoncé le 15 juin la suspension de la modification des ordonnances, le gouvernement central a déclaré qu'il soutenait, respectait et comprenait sa décision. Je n'ai rien de plus à ajouter.

Suggest To A Friend
  Print