Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Thémas > Remarques du Porte-Parole
Conférence de presse du 14 décembre 2020 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2020-12-14

Bloomberg : Ma collègue a été arrêtée par le Bureau de sécurité nationale de Beijing la semaine dernière et elle a été accusée d'avoir mené des activités criminelles mettant en danger la sécurité nationale de la Chine. Pourriez-vous fournir les dernières informations ?

Wang Wenbin : D'après ce que je sais, la citoyenne chinoise dont le nom de famille est Fan est soupçonnée de s'être engagée dans des activités criminelles mettant en danger la sécurité nationale de la Chine et a fait l'objet des mesures coercitives prises par le Bureau de sécurité nationale de Beijing conformément à la loi. Le cas est actuellement en cours d'enquête et de traitement en vertu de la loi, et les droits et intérêts légaux de Fan sont pleinement protégés.

AFP : L'Union européenne (UE) a publié une déclaration sur l'arrestation de Fan, quelle est votre réponse à cela ?

Wang Wenbin : En ce qui concerne le cas impliquant la citoyenne chinoise Fan, j'ai déjà présenté les informations concernées et clarifié la position de la Chine. Nous exhortons l'UE à respecter effectivement la souveraineté judiciaire de la Chine et à cesser de faire des remarques irresponsables.

Agence de presse Xinhua : Le 12 décembre, le Président Xi Jinping a participé par vidéo préenregistrée au Sommet sur l'ambition climatique célébrant le 5e anniversaire de l'Accord de Paris sur le climat et y a prononcé un discours important. M. Xi a avancé trois propositions pour l'avenir de la gouvernance climatique mondiale et a annoncé quatre nouvelles mesures pour élever le niveau des contributions déterminées au niveau national de la Chine. Pourriez-vous présenter plus d'informations concernées ?

Wang Wenbin : Le 12 décembre, le Président Xi Jinping a participé sur invitation au Sommet de l'ambition climatique par vidéo préenregistrée et y a prononcé un discours important.

Dans le contexte actuel où la COVID-19 continue de sévir dans le monde entier et où l'on est confronté à la montée du protectionnisme et de l'unilatéralisme ainsi qu'à l'aggravation continue du défi climatique, le Président Xi, se tenant à la hauteur de toute l'humanité, a exposé de manière globale la vision de la Chine sur la gouvernance climatique mondiale dans le nouveau contexte historique et a répondu en profondeur à la question de savoir comment coordonner la réponse au changement climatique et le développement économique et réaliser une reprise verte. M. Xi a présenté trois propositions : « unir nos efforts pour ouvrir de nouveaux horizons dans la gouvernance climatique marquée par la coopération gagnant-gagnant », « relever notre ambition pour bâtir une nouvelle architecture de gouvernance climatique où chaque partie assume ses responsabilités » et « renforcer notre confiance dans la poursuite de la nouvelle approche de la gouvernance climatique avec l'accent mis sur la reprise verte ». Le discours du Président Xi reflète la position constante de la Chine qui s'attache à promouvoir la solidarité et la coopération, à soutenir fermement le multilatéralisme et à soutenir résolument la mise en œuvre complète et efficace de l'Accord de Paris, illustre l'esprit de grand pays ainsi que le sens des responsabilités de la Chine dans la promotion de la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité, et guidera la gouvernance climatique mondiale à s'approfondir et à avancer sans cesse.

Le Président Xi a annoncé quatre nouvelles mesures pour élever le niveau des contributions déterminées au niveau national de la Chine, à savoir, d'ici 2030, la Chine baissera ses émissions de CO2 par unité de produit intérieur brut (PIB) de plus de 65% par rapport au niveau de 2005, portera à près de 25% la part des énergies non fossiles dans la consommation des énergies primaires, fera augmenter le volume forestier de 6 milliards de M3 sur la base de 2005, et portera à plus de 1,2 milliard de kilowatts la capacité installée totale de l'éolien et du solaire. Il s'agit d'une autre annonce majeure sur la politique climatique après que le Président Xi a annoncé l'objectif du pic des émissions de CO2 de la Chine et son ambition de la neutralité carbone lors du Débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies le 22 septembre, dessinant ainsi une feuille de route concrète pour la réalisation de l'objectif du pic des émissions de CO2 et démontrant la ferme détermination de la Chine à lutter contre le changement climatique et son sens des responsabilités envers ses engagements.

La Chine met l'accent sur l'action et le pragmatisme dans la promotion de la gouvernance climatique mondiale. Nous sommes heureux de voir que, grâce à l'initiative de diverses parties, dont la Chine, l'UE et les Nations Unies, la communauté internationale a formé une dynamique positive pour lutter conjointement contre le changement climatique et accélérer la promotion de la gouvernance climatique mondiale. Lors de ce Sommet sur l'ambition climatique, plus de 20 pays ont annoncé leurs objectifs de neutralité carbone et plus de 40 pays ont pris de nouveaux engagements visant à élever leurs contributions déterminées au niveau national. La Chine est prête à travailler avec les autres pays en avançant côte à côte, afin d'assurer la mise en œuvre solide de l'Accord de Paris et d'ouvrir une nouvelle étape de la réponse mondiale au défi climatique.

Reuters : Le Nasdaq a annoncé vendredi dernier qu'il retirerait les actions de quatre sociétés chinoises de ses indices. Avant cela, la partie américaine avait demandé la restriction des transactions des actions de ces entreprises. Quels sont vos commentaires là-dessus ?

Wang Wenbin : Nous avons remarqué les informations concernées. Ici, je tiens à donner une réponse en deux points :

Premièrement, à l'heure actuelle, le marché des capitaux chinois s'ouvre chaque jour davantage et il est de plus en plus pratique pour les investisseurs internationaux d'acheter les actions des sociétés chinoises. Certaines d'entre elles ne sont pas incluses dans des indices internationaux, mais cela n'empêche pas les investisseurs internationaux d'investir dans ces entreprises par d'autres moyens divers pour partager le dividende du développement de la Chine.

Deuxièmement, la Chine s'oppose fermement à la répression injustifiée à l'encontre des entreprises chinoises par l'administration américaine. Les actes concernés violent gravement les principes de concurrence du marché et les normes internationales du commerce que la partie américaine vante depuis toujours, et nuiront certainement aux intérêts des investisseurs des différents pays, ainsi qu'aux intérêts et à l'image des États-Unis.

La Chine exhorte l'administration américaine à cesser de politiser les questions économiques et commerciales, et à arrêter ses actes erronés qui abusent du pouvoir d'État et du concept de la sécurité nationale pour réprimer les entreprises étrangères. Le gouvernement chinois continuera de protéger fermement les droits et intérêts légitimes et légaux des entreprises chinoises.

The Paper : Samedi dernier, la cérémonie d'ouverture de la vente caritative « L'amour ne connaît pas de frontière » de cette année s'est tenue à Beijing, et la vente de cette année se déroulera en ligne. Pourriez-vous présenter les arrangements concernés ?

Wang Wenbin : La cérémonie d'ouverture de la vente caritative internationale « L'amour ne connaît pas de frontière » de 2020 s'est tenue avec succès à Beijing le 12 décembre. Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et son épouse Qian Wei, le Secrétaire du Comité du Parti communiste chinois (PCC) du Ministère des Affaires étrangères Qi Yu, le Vice-Ministre des Affaires étrangères Le Yucheng et d'autres dirigeants du ministère, plus de 130 représentants des missions diplomatiques et des représentations d'organisations internationales accréditées en Chine, ainsi que des représentants de près de 40 entreprises ont participé à l'événement en présentiel ou par liaison vidéo. À en juger par la cérémonie d'ouverture, le nombre de missions diplomatiques en Chine et de personnes charitables issues de tous les milieux participant à l'événement a dépassé celui de l'année dernière, avec un écho actif chez les parties chinoise et étrangères.

La vente caritative « L'amour ne connaît pas de frontière » de cette année se déroule sous une nouvelle forme. Nous adoptons pour la première fois la vente caritative en ligne, pour que tous les foyers puissent y participer via la plateforme en ligne. Lors de la cérémonie d'ouverture, nous avons lancé la vente caritative en ligne qui durera une semaine. En plus, une séance de live shopping sera ajoutée pour la première fois dans la vente caritative. Le 16 décembre, soit ce mercredi, de 20h à 22h, des Chefs de missions diplomatiques en Chine et des diplomates de haut niveau ainsi que les représentants du Ministère des Affaires étrangères qui siègent aux districts de Jinping et de Malipo, dans la province du Yunnan, pour la lutte contre la pauvreté, présenteront, avec des animateurs de la Télévision centrale chinoise (CCTV), des produits de la vente de charité depuis le lien en direct de « CCTV News » sur Taobao. Veuillez continuer à suivre l'événement et à y accorder un soutien énergique.

AFP : Lors du Sommet sur l'ambition climatique, le Secrétaire général de l'ONU António Guterres a appelé tous les dirigeants du monde à déclarer l'état d'urgence climatique dans leur pays jusqu'à ce que la neutralité carbone soit atteinte. Est-ce que la partie chinoise envisage de le faire ?

Wang Wenbin : Je viens de présenter la position de la Chine sur les questions concernées. Je tiens à souligner une fois de plus que la Chine met l'accent sur l'action et le pragmatisme dans la promotion de la gouvernance climatique mondiale et que ses mots comptent. En septembre dernier, le Président Xi Jinping a pris solennellement l'engagement, lors de l'Assemblée générale de l'ONU, que la Chine s'efforcerait d'atteindre le pic des émissions de CO2 avant 2030 et de parvenir à la neutralité carbone avant 2060. Lors du Sommet sur l'ambition climatique, le Président Xi Jinping a annoncé quatre nouvelles mesures pour élever le niveau des contributions déterminées au niveau national de la Chine, et tracé la feuille de route de la Chine pour atteindre l'objectif du pic des émissions de CO2 avant 2030, ce qui a permis de consolider davantage la base pour réaliser la neutralité carbone avant 2060, et a fait voir clairement la détermination résolue et l'attitude pragmatique de la Chine dans la promotion de la mise en œuvre globale et effective de l'Accord de Paris. Nous sommes prêts à travailler avec le reste de la communauté internationale pour promouvoir la mise en œuvre efficace de l'Accord de Paris et apporter la contribution chinoise à la lutte contre les changements climatiques à l'échelle mondiale.

Reuters : Le projet « Mekong Dam Monitor », financé par le Département d'État américain, a été lancé aujourd'hui. Ce projet prévoit de surveiller par des satellites le niveau de l'eau des barrages chinois dans le bassin du fleuve Lancang et de rendre publiques les informations concernées. Quels sont les commentaires de la Chine sur ce projet ?

Wang Wenbin : Ces dernières années, la Chine et les pays riverains du Mékong, en résistant aux perturbations de l'extérieur, ont fait sans cesse avancer la coopération Lancang-Mékong (LMC) dans le domaine hydraulique et ont enregistré de nombreux progrès tangibles.

Premièrement, la coopération en matière de partage d'informations continue de s'approfondir. La Chine a commencé à fournir aux pays riverains du Mékong les informations hydrologiques annuelles du fleuve Lancang depuis le mois dernier, et la plateforme de partage d'informations sur la LMC en matière de ressources en eau a été mise en service récemment. Les six pays bordant le Lancang-Mékong se sont également informés mutuellement en temps opportun des réajustements importants des centrales hydroélectriques et ont partagé les données concernées par le biais du mécanisme du groupe de travail conjoint pour la coopération dans l'hydraulique. La transparence des informations dans la LMC dans le secteur hydraulique s'est ainsi constamment améliorée.

Deuxièmement, les centrales hydroélectriques en amont jouent pleinement leur rôle de « contrôle des crues et soutien d'étiage ». Depuis son achèvement, la centrale hydroélectrique du fleuve Lancang a effectivement évité de grandes fluctuations du débit en « stockant des eaux pendant la saison des pluies et en les libérant pendant la saison sèche ». Au cours de la sécheresse dans le bassin en 2016 et en 2019, la partie chinoise a fait de son mieux pour assurer un débit raisonnable du fleuve Lancang et mis en place un réapprovisionnement d'urgence en eau pour répondre aux besoins urgents de l'aval, ce qui a été unanimement apprécié par les pays riverains du Lancang-Mékong. La communauté scientifique internationale et la Commission du Mékong (MRC) sont tous d'avis que la centrale hydroélectrique en cascade du fleuve Lancang contribue à maintenir un débit stable du Mékong, et est bénéfique pour les efforts des pays le long du Mékong pour prévenir les inondations et lutter contre la sécheresse.

Troisièmement, la LMC dans l'hydraulique continue d'obtenir des résultats substantiels. Depuis le lancement de la LMC, la Chine a épaulé le Cambodge, le Laos et le Myanmar dans leur planification globale et projet d'irrigation du bassin, a activement aidé les pays en aval dans l'élaboration de leur plan de prévention et de réduction des inondations, a fourni de l'énergie hydroélectrique du fleuve Lancang aux pays en aval tels que le Myanmar et le Laos, a aidé les pays en aval à former les talents qualifiés dans le domaine hydraulique et à entreprendre des projets de développement hydraulique et hydroélectrique. La Chine a apporté une contribution tangible à la promotion de la mise en valeur durable des ressources hydrauliques au grand bénéfice des peuples des pays riverains.

Les faits que je viens de citer reflètent pleinement les réalisations de la coopération entre les pays bordant le Lancang-Mékong en matière de ressources hydrauliques. La Chine aura le plaisir d'écouter les propositions constructives faites par des pays hors de la région sur l'exploitation et l'utilisation des ressources hydrauliques des pays riverains du Lancang-Mékong, mais s'oppose fermement à la dissension malveillante. Les faits sont plus éloquents que les mots. La Chine œuvrera sans relâche à promouvoir la LMC dans l'hydraulique dans le but de contribuer davantage à la réponse conjointe des six pays bordant le Lancang-Mékong aux sécheresses et aux inondations ainsi qu'à la promotion du développement durable.

Bloomberg : Selon un reportage de Daily Mail du Royaume-Uni, l'entreprise chinoise China General Nuclear Power Corporation envisage de se retirer du projet de coopération nucléaire entre la Chine et le Royaume-Uni. Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

Wang Wenbin : Je ne suis pas au courant des informations dont vous parliez. Par principe, je peux vous dire que la Chine encourage toujours les entreprises chinoises à développer des coopérations mutuellement bénéfiques avec les autres pays sur la base du bénéfice réciproque et du gagnant-gagnant. Nous espérons que la partie britannique pourra assurer un environnement d'affaires ouvert, équitable, transparent et non discriminatoire aux entreprises chinoises pour leurs investissements et opération au Royaume-Uni.

Suggest To A Friend
  Print