Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Rencontre du Ministre des Affaires étrangères Wang Yi avec le Premier Ministre mauricien Anerood Jugnauth
2016-02-04

Le 2 février 2016, heure locale, le Premier Ministre mauricien Anerood Jugnauth a reçu le Ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi dans son bureau à Port-Louis.

Le Premier Ministre Anerood Jugnauth a indiqué que les relations Maurice-Chine maintenaient toujours un fort élan de développement. La partie mauricienne, a-t-il affirmé, remercie la Chine pour son soutien énergique de longue date au développement socioéconomique de Maurice, permettant à Maurice de diversifier son économie autrefois monovalente. Le Premier Ministre a fait savoir que son pays travaillait à mettre en œuvre le plan Vision 2030 et espérait voir la Chine continuer à accompagner les efforts de Maurice dans ce processus. Maurice entend, a-t-il fait remarquer, développer la coopération avec la Chine sur l'économie maritime et attirer davantage d'investisseurs et de touristes chinois à Maurice. Il a exprimé la volonté de son pays de jouer le rôle de corridor entre l'Asie et l'Afrique pour servir de trait d'union pour le développement des liens entre la Chine et le continent africain.

Le Ministre Wang Yi a souligné le respect mutuel et le traitement d'égal à égal dont la Chine et Maurice se témoignent depuis de longues années, et le dynamisme de développement de leurs relations bilatérales. Selon lui, les deux parties doivent suivre l'évolution de la situation internationale, en particulier la tendance de la mondialisation, prendre une vision plus large pour envisager leurs relations bilatérales et enrichir davantage la coopération sino-mauricienne sur le plan stratégique. Les deux parties peuvent, a proposé le Ministre Wang Yi, chercher à étendre leur coopération plus à l'ouest pour rejoindre le continent africain et à faire de Maurice une porte d'entrée à l'Afrique pour les entreprises chinoises, une plate-forme des services financiers et une base de formation du personnel tout en profitant de l'initiative des « dix programmes de coopération » avancée par le Président Xi Jinping lors du Sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine. Les deux parties peuvent aussi, a ajouté le Ministre Wang Yi, chercher à étendre leur coopération plus à l'est pour rejoindre l'Asie, à approfondir la coopération sino-mauricienne sur l'économie maritime, le tourisme et l'aviation, et à explorer les moyens permettant d'étendre la Route de la Soie maritime du 21e siècle jusqu'à Maurice, en vue d'ouvrir de nouvelles perspectives de bénéfice mutuel et de gagnant-gagnant.

Suggest To A Friend
  Print