Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Président burkinabè Roch Marc Christian Kabore a rencontré Wang Yi
2019-01-05

Le 4 janvier 2019, le Président burkinabè Roch Marc Christian Kabore a rencontré le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à la présidence à Ouagadougou.

Le Président Kabore a demandé à Wang Yi de transmettre ses cordiales salutations et sa haute considération au Président Xi Jinping en disant ceci : « Votre visite au tout début de la nouvelle année illustre l'importance que le gouvernement chinois attache au Burkina Faso, et l'amitié et la solidarité entre nos deux pays. Je voudrais réaffirmer que le Burkina Faso reconnaît qu'il n'y a qu'une seule Chine dans le monde et qu'il travaillera à développer et à renforcer ses relations avec la Chine sur la base du principe d'une seule Chine. La nouvelle coopération entre nos deux pays ne fait que commencer. Le Burkina Faso remercie la Chine pour son aide au développement de l'économie et à l'amélioration des conditions de vie de la population burkinabè, tout en se félicitant du travail hautement efficace et de grande qualité de l'équipe médicale chinoise et du groupe d'experts agronomes chargés de la formation. Le peuple burkinabè est pleinement confiant dans l'avenir des relations entre le Burkina Faso et la Chine. Le Burkina Faso se préoccupe beaucoup de la question de la sécurité régionale ; je suis reconnaissant à la Chine d'avoir soutenu les efforts de mon pays et d'autres pays du Sahel visant à maintenir la paix et la sécurité dans la région, et j'espère pouvoir continuer à bénéficier de l'appui de la Chine à cet égard. Le Burkina Faso et la Chine ont une position commune sur le maintien du rôle de l'ONU et sur de nombreuses autres questions internationales. Le Burkina Faso est prêt à renforcer la communication avec la Chine pour défendre conjointement les intérêts des pays africains et d'autres pays en développement. »

Wang Yi a transmis au Président Kabore les salutations cordiales du Président Xi Jinping en disant : « Monsieur le Président, vous avez correctement apprécié la situation et éliminé les interférences, et pris la décision d'importance majeure de rétablir les relations diplomatiques avec la Chine, ce qui a reçu le soutien unanime du peuple burkinabè et a été largement salué sur le continent africain. L'histoire prouvera que le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso est un choix tout à fait juste et qu'il correspond parfaitement aux intérêts fondamentaux et à long terme du Burkina Faso et de son peuple. Les deux parties doivent se soutenir fermement sur les questions relatives à leurs intérêts fondamentaux respectifs. J'ai la certitude que le Burkina Faso continuera à adhérer au principe d'une seule Chine et que la Chine soutiendra les efforts burkinabè visant à protéger ses droits et intérêts légitimes. »

« La Chine est un grand pays en développement, a affirmé Wang Yi, elle doit se tenir fermement aux côtés des pays en développement et protéger de toutes ses forces les intérêts de ces derniers. Les pays africains, y compris le Burkina Faso, ont toujours occupé une place importante dans la diplomatie chinoise. La reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso a jeté une base politique à la coopération entre la Chine et le Burkina Faso et ouvert de belles perspectives. Monsieur le Président a effectué une visite historique en Chine l'année dernière et a participé au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. Le Président Xi Jinping et vous-même avez planifié conjointement le programme de développement des relations entre les deux pays. Depuis six mois, les échanges entre les deux pays dans divers domaines se sont développés tous azimuts avec une coopération pragmatique qui a rapidement progressé, ce qui a permis d'obtenir toute une série de résultats tangibles. La Chine fournira, dans la mesure de ses possibilités et conformément aux besoins du Burkina Faso, une assistance dans les domaines de l'économie, du bien-être de la population, de la santé et de l'éducation. La Chine comprend et soutient la préoccupation burkinabè de maintien de la paix et de la sécurité dans le pays et la région, et souhaite coopérer avec le Burkina Faso pour approfondir la coopération sur la paix et la sécurité, et aider le Burkina Faso et les autres pays africains à renforcer leurs capacités à maintenir la paix de manière indépendante. »

Suggest To A Friend
  Print