Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec le Président de l'Union africaine
2019-01-04

Le Conseiller d'État chinois et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Président de l'Union africaine Moussa Faki le 4 janvier 2019 au siège de l'Union africaine à Addis Abeba.

« Tous les ans, le Ministre chinois des Affaires étrangères se rend en Afrique lors de son premier déplacement de l'année à l'étranger. Cela s'inscrit dans une tradition qui dure depuis 29 ans », a rappelé M. Wang, avant d'affirmer que « nous continuerons de préserver cette tradition, en montrant par des actions concrètes que la Chine fait de la coopération avec les pays en voie de développement, et plus particulièrement avec les pays africains, une priorité de sa diplomatie ». « L'Union africaine est un étendard de l'auto-renforcement et de l'intégration de l'Afrique », a-t-il souligné. En indiquant que les relations entre la Chine et l'Union africaine étaient meilleures que jamais, M. Wang a appelé les deux parties à accélérer la concrétisation des résultats du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine, en renforçant la coopération notamment dans quatre domaines, à savoir la planification globale de la coopération sino-africaine, la paix et la sécurité, la coopération sanitaire et la coordination en matière d'affaires internationales, afin de bâtir un partenariat stratégique renforcé entre la Chine et l'Union africaine.

Le chef de la diplomatie chinoise a déclaré que le développement de la Chine devait avant tout profiter aux pays en voie de développement, en particulier ceux d'Afrique. « La Chine est prête à associer ses avantages aux demandes de l'Afrique, plus particulièrement à articuler la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" à l'Agenda 2063 de l'Union africaine, afin de contribuer à la construction de la zone de libre-échange et du marché unique du transport aérien sur le continent africain, d'élargir la coopération entre la Chine et l'Afrique dans le commerce, l'aviation civile et le tourisme, et de mener à bien le Centre africain de prévention des maladies », a poursuivi M. Wang. Soulignant que la paix et la stabilité constituaient les besoins les plus urgents du continent africain, le chef de la diplomatie chinoise a fait savoir que son pays soutenait le rôle de coordinateur joué par l'Union africaine dans la région. « La Chine aidera l'Afrique, dans la limite de ses capacités, à renforcer ses propres capacités de maintien de la paix pour faire en sorte que les Africains maintiennent véritablement eux-mêmes la paix et la stabilité sur le continent africain », a-t-il poursuivi. Le chef de la diplomatie chinoise a en outre exprimé la volonté de son pays de coopérer étroitement avec l'Union africaine afin de préserver le multilatéralisme et le système de libre-échange fondé sur les règles, et de protéger les intérêts communs de la Chine, de l'Afrique et des pays en voie de développement.

Pour sa part, M. Faki a déclaré que la visite de M. Wang au siège de l'Union africaine en ce début de nouvelle année témoignait du haut niveau et de la dimension stratégique des relations entre l'Union africaine et la Chine. « Les relations afro-chinoises sont solidaires et amicales, solides et puissantes, ainsi que mutuellement bénéfiques. Le bâtiment du siège de l'Union africaine représente la cristallisation de la solidarité et de l'amitié afro-chinoises. L'Union africaine remercie la partie chinoise pour son soutien et son aide précieux au développement d'infrastructures et au renforcement des capacités indépendantes de maintien de la paix sur le continent africain », a-t-il poursuivi. M. Faki a qualifié la coopération chinoise de modèle pour les partenaires internationaux désireux de coopérer avec l'Afrique. Le président de l'Union africaine a félicité encore une fois la Chine pour le succès du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. M. Faki a réaffirmé l'engagement de l'Union africaine à maintenir une communication étroite avec la Chine et à mettre en œuvre les « Huit Initiatives » proposées par le Président Xi Jinping afin de faire progresser davantage le partenariat stratégique global afro-chinois. « L'Union africaine et la Chine ont une position entièrement identique sur les questions internationales d'importance majeure. L'Union africaine est prête à renforcer davantage la coordination stratégique avec la partie chinoise afin de sauvegarder ensemble le multilatéralisme et les règles internationales », a conclu M. Faki.

A l'issue de leur entretien, MM. Wang et Faki ont assisté à la cérémonie de remise des clés du Centre des services généraux de l'Union africaine, financé par la Chine.

Suggest To A Friend
  Print