Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'est entretenu avec son homologue burkinabè
2019-01-05

Le Conseiller d'Etat chinois et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 4 janvier 2019 son homologue burkinabè Alpha Barry, à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

« En mai dernier, nous avons signé à Beijing au nom de nos gouvernements respectifs un communiqué sur le rétablissement des relations diplomatiques. Un nouveau chapitre s'ouvrait dans les relations sino-burkinabè », a rappelé M. Wang. « Le Président Kaboré, bien conscient de la situation, a pris la décision stratégique de rétablir les relations diplomatiques avec la Chine, en tenant compte du développement du pays à long terme et des intérêts fondamentaux du peuple. La Chine a beaucoup apprécié cela. Dans son processus de développement national, le Burkina Faso a une nouvelle amie qu'est la Chine. De même, la Chine a un nouveau bon frère en Afrique », a-t-il poursuivi. « Depuis six mois, les échanges entre nos deux pays s'intensifient dans tous les aspects, la coopération mutuellement bénéfique a été promue de manière ordonnée. Les débuts se sont avérés bons dans tous les aspects. Les faits montrent que la restauration des relations diplomatiques avec la Chine constitue une décision entièrement correcte pour le Burkina Faso », a affirmé le chef de la diplomatie chinoise.

« En septembre dernier, le Président Kaboré a effectué une visite couronnée de succès en Chine et participé au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. Les Chefs d'Etat des deux pays ont élaboré un plan et défini l'orientation de la coopération sino-bukinabè », a noté M. Wang. Indiquant que sa visite était la première visite effectuée par un Ministre chinois des Affaires étrangères au Burkina Faso, M. Wang a émis le souhait de mettre en œuvre le consensus atteint par les Chefs d'Etat des deux pays et de mettre en synergie la coopération bilatérale et les réalisations du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, afin que le peuple burkinabè accède davantage aux bienfaits du développement des relations sino-burkinabè. Les deux parties, selon M. Wang, doivent renforcer la confiance mutuelle en adhérant au principe d'une seule Chine, et se soutenir fermement dans les questions concernant leurs intérêts fondamentaux, afin de promouvoir les relations bilatérales de façon stable. « La Chine est disposée à promouvoir la coopération pragmatique entre les deux pays dans divers domaines, en conformité avec les besoins réels du Burkina Faso et la mise en œuvre des "Huit Initiatives" proposées lors du Sommet de Beijing. La Chine soutient fermement les efforts déployés par le Burkina Faso pour maintenir la paix et la stabilité du pays et de la région, et souhaite approfondir la coopération bilatérale en matière de sécurité », a-t-il affirmé. « La coopération entre la Chine et le Burkina Faso aboutira à davantage de résultats au fil du temps », a assuré M. Wang, avant de souligner que la Chine est un ami fidèle et fiable du Burkina Faso dans le cadre de son développement et de sa renaissance.

M. Barry a accueilli chaleureusement la visite de son homologue chinois. Notant que le voyage du Ministre chinois des Affaires étrangères intervenait peu après la restauration des relations diplomatiques sino-burkinabè, M. Barry a affirmé que cela montrait que la Chine était un pays fidèle à ses engagements. « La restauration des relations diplomatiques avec la Chine a été un choix fait indépendamment par le Burkina Faso en tenant compte des intérêts fondamentaux du pays. La partie burkinabè adhère fermement au principe d'une seule Chine et une telle position ne pourra pas être perturbée », a affirmé le chef de la diplomatie burkinabè. M. Barry a évoqué la visite d'Etat du Président Kaboré en Chine en septembre dernier. Il a souligné que cette visite couronnée de succès avait fait progresser les relations bilatérales et était soutenue par le peuple burkinabè. « Depuis six mois, la coopération dans divers domaines entre les deux pays se déroule sans encombre. Le peuple burkinabè a senti que la restauration des relations diplomatiques contribuait à la promotion du développement national et de l'amélioration du bien-être social, en apportant des avantages concrets au Burkina Faso et à son peuple », a-t-il poursuivi. En soulignant que la partie burkinabè se satisfait de la bonne tendance du développement des relations bilatérales, M. Barry a exprimé la volonté de son pays de s'inspirer des expériences du développement chinois. Il a dit espérer que la Chine accompagnerait le Burkina Faso dans le développement économique et social. Indiquant que la sécurité était essentielle pour son pays, M. Barry a déclaré que le Burkina Faso remerciait la Chine de ses efforts déployés pour maintenir la paix et la sécurité en Afrique, en émettant le souhait de renforcer la coopération avec la Chine dans le domaine de la paix et de la sécurité.

Suggest To A Friend
  Print