Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Président gambien a rencontré Wang Yi
2019-01-06

Le Président gambien Adama Barrow a rencontré le 5 janvier 2019 le Conseiller d'Etat chinois et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite en Gambie. Le Vice-Président gambien était présent lors de la rencontre.

Lors de la rencontre, M. Barrow a demandé à Wang Yi de transmettre ses salutations chaleureuses au Président Xi Jinping. « Vous êtes le premier Ministre chinois des Affaires étrangères à visiter la Gambie. Cela montre la détermination de la partie chinoise à développer les relations entre nos deux pays. J'ai effectué deux visites en Chine en l'espace de neuf mois. Cela témoigne également de la grande importance que le gouvernement gambien et moi-même accordons au développement de nos relations avec la Chine », a déclaré M. Barrow. Soulignant que la Chine était le plus important partenaire de son pays, le président gambien a affirmé que la partie gambienne avait la ferme volonté politique d'intensifier sa coopération avec la Chine. Il a émis le souhait que les domaines de la coopération entre les deux pays se multiplient et que les relations bilatérales se développent de mieux en mieux. « Je voudrais réaffirmer que la Gambie adhère au principe d'une seule Chine et continuera à soutenir fermement la position légitime de la Chine au sein des Nations unies et à d'autres occasions multilatérales », s'est ainsi exprimé M. Barrow. « La partie gambienne a remercié sincèrement la Chine pour son aide précieuse au développement de l'économie gambienne. Les projets financés par la Chine sont devenus des projets emblématiques en Gambie. Le rétablissement de nos relations diplomatiques a apporté des avantages concrets au peuple gambien. Notre peuple a ressenti l'amitié de la Chine », a-t-il poursuivi. Indiquant que la Gambie était en train de promouvoir énergiquement la construction dans divers domaines, dont les infrastructures et la santé, M. Barrow a espéré que la Chine continuerait d'aider son pays.

M. Wang a transmis les salutations du Président Xi Jinping à M. Barrow. Il a noté que, depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Gambie, leurs relations bilatérales se sont développées rapidement et globalement. « Les faits ont prouvé que la restauration des relations diplomatiques avec la Chine correspondait aux intérêts fondamentaux de l'Etat et du peuple gambiens, mais également à la tendance de l'époque, caractérisée par le progrès et le développement. Il s'agit ainsi d'une bonne décision », a ainsi souligné le chef de la diplomatie chinoise. « Le gouvernement gambien, surtout M. le Président, a réitéré à maintes reprises l'adhésion de la Gambie à la politique d'une seule Chine. La partie chinoise s'en félicite. Nous sommes disposés à accroître la confiance mutuelle avec la partie gambienne. Nous devons nous soutenir fermement sur les questions concernant nos intérêts fondamentaux respectifs, afin de consolider les bases politiques pour le développement futur de nos relations », a-t-il poursuivi.

« M. le Président, vous avez effectué deux visites en Chine et participé au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. Vous et le Président Xi Jinping avez dressé ensemble le plan du développement de nos relations bilatérales », a rappelé M. Wang. Le chef de la diplomatie chinoise a déclaré que sa visite visait à concrétiser les consensus importants des chefs d'Etat des deux pays et les acquis du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine, ainsi qu'à promouvoir la coopération bilatérale pour obtenir plus de résultats. « La Chine et la Gambie, deux pays en voie de développement, doivent se soutenir et s'entraider. En tant que grand pays en voie de développement, la Chine souhaite faire son possible pour aider les pays en voie de développement, dont la Gambie, à réaliser un développement rapide, afin de sauvegarder les droits et intérêts légitimes des pays en voie de développement », a conclu M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print