Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le vice-président chinois appelle à une coopération plus étroite en matière d'innovation avec la Suisse
2019-01-23

La Chine est prête à travailler ensemble avec la Suisse pour renforcer les relations de coopération bilatérales, en particulier dans le domaine de l'innovation, a déclaré lundi à Zurich, le vice-président chinois Wang Qishan, actuellement en visite en Suisse.

M. Wang a tenu ces propos lors de sa rencontre avec le président de la Confédération helvétique, Ueli Maurer, et également lors d'un dialogue commercial sur l'innovation auquel ont assisté les deux dirigeants.

Les relations sino-helvétiques se sont rapidement développées ces dernières années, a indiqué M. Wang, ajoutant que la coopération économique et commerciale entre les deux pays continuait de se développer et que la confiance politique mutuelle s'était renforcée.

Selon le vice-président chinois, la Suisse est l'un des premiers pays occidentaux à reconnaître et à établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine, et elle a joué un rôle exemplaire dans la promotion de la coopération entre la Chine et l'Europe.

En dépit des différences liées à leur superficie, à leur niveau de développement et aux fondements de leur civilisation, les deux pays respectent les modes de développement respectifs et se traitent toujours sur un pied d'égalité, a déclaré M. Wang, ajoutant que l'établissement en 2016 du partenariat stratégique d'innovation Chine-Suisse a tracé la voie pour le futur développement des relations bilatérales.

Les deux parties sont très complémentaires dans des domaines tels que l'économie, le commerce, la finance, l'industrie manufacturière et la santé, où elles peuvent mener une coopération gagnant-gagnant, a-t-il estimé.

La Chine est prête à travailler avec la Suisse pour donner une impulsion plus forte à leur coopération économique et commerciale, a ajouté le vice-président chinois.

L'ouverture continue du secteur financier chinois a créé de nouvelles opportunités pour la coopération financière bilatérale, a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine encourageait les institutions financières chinoises à opérer en Suisse et invitait les entreprises suisses à développer leurs activités en Chine.

La Chine et la Suisse, a-t-il ajouté, doivent également multiplier les échanges entre les peuples et renforcer la coopération dans le domaine touristique.

Le vice-président chinois a également espéré que les deux pays mèneraient des consultations actives sur un accord de coopération intergouvernementale dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route".

Pour sa part, M. Maurer a déclaré que la Chine et la Suisse entretenaient des relations d'amitié de longue date, caractérisées par les échanges fréquents de visites de haut niveau et le renforcement de la confiance politique mutuelle.

La Chine a réalisé des progrès remarquables dans son développement national, a poursuivi le président de la Confédération helvétique, ajoutant que la Suisse respectait l'histoire, la culture et le mode de développement de la Chine, et adhérait à la politique d'une seule Chine.

L'initiative "la Ceinture et la Route" contribue à promouvoir le commerce et les investissements transfrontaliers, a estimé M. Maurer, tout en souhaitant conduire la délégation suisse pour le deuxième Forum de la Ceinture et la Route pour la coopération internationale prévu en 2019.

M. Wang s'est rendu en Suisse pour effectuer une visite dans ce pays et participer à la réunion annuelle du Forum économique mondial de 2019 qui se tient du 22 au 25 janvier à Davos.

Suggest To A Friend
  Print