Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le ministre chinois des AE Wang Yi s'entretient avec son homologue français Le Drian
2019-01-25

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu jeudi à Paris avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, à l'occasion du rendez-vous des animateurs de la 18e session du Dialogue stratégique sino-français.

Les relations de partenariat stratégique global entre la Chine et la France sont marquées par la compréhension et la coordination mutuelles. La coopération stratégique sino-française en matière de mise en oeuvre de l'Initiative la Ceinture et la route (ICR) et de lutte contre le changement climatique reflète pleinement le haut niveau des relations bilatérales, a fait part M. Wang.

Beijing et Paris, qui prônent le multilatéralisme, oeuvrent pour le développement et la paix dans le monde. De ce fait, leur partenariat stratégique basé sur ces convictions communes est largement reconnu par les peuples des deux pays, a-t-il poursuivi.

La Chine est prête à conjuguer ses efforts avec la France pour consolider la coordination en matière de gouvernance globale avec pour objectif la préservation d'un multilatéralisme basé sur des règles et la défense du système international qui place les Nations Unies en son coeur, a ajouté le chef de la diplomatie chinoise.

Elle est disposée à promouvoir les relations sino-françaises à l'occasion du 55e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, a indiqué M. Wang, ajoutant que les deux parties devaient poursuivre leurs échanges de haut niveau, multiplier leur coopération et les échanges dans les secteurs de l'enseignement, de la culture, de l'art, du tourisme et de la jeunesse, et préserver le dialogue sur les échanges culturels et humains.

Par ailleurs, la Chine s'attelle à l'élargissement de la coopération sino-française dans les domaines de l'économie et des investissements, souhaitant que la France continue d'offrir un environnement équitable et juste pour les entreprises chinoises qui s'implantent en France, a noté Wang Yi.

Pour sa part, M. Le Drian a dit que son pays attachait une grande importance aux relations franco-chinoises et qu'il était prêt à planifier avec la Chine les prochains échanges bilatéraux de haut niveau, à approfondir la coopération dans divers domaines, à renforcer les échanges humains, ainsi qu'à maintenir une coordination sur les grandes questions internationales et régionales telles que la lutte contre le changement climatique, la réforme du système international et de la gouvernance internationale, le tout en vue de préserver le multilatéralisme.

La France est toujours ouverte aux investissements des entreprises chinoises et ne prend pas de mesures discriminatoires contre certaines d'entre elles, a-t-il souligné, ajouant qu'elles sont les bienvenues en France, s'assurant que celle-ci est prête à leur accorder davantage de soutien.

Les deux parties sont aussi parvenues à une série de consensus en matière de coordination stratégique sur d'autres sujets, à savoir la péninsule coréenne, le nucléaire iranien, la situation au Moyen-Orient, le renforcement du rôle de l'ONU et la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Suggest To A Friend
  Print