Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Premier ministre chinois appelle à une coopération globale avec le Qatar
2019-01-31

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré jeudi que la Chine était prête à exploiter plus de potentiels coopératifs et à renforcer la coopération globale avec le Qatar, afin de bénéficier aux deux peuples.

Il a fait ces remarques lors de sa rencontre avec l'émir du Qatar Cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, au Grand Palais du Peuple, dans le centre-ville de Beijing.

Qualifiant le Qatar de partenaire important de la Chine au Moyen-Orient et dans le Golfe, M. Li a indiqué que les relations entre les deux pays avaient bénéficié d'un développement sain et stable, avec un développement accru de la coopération notamment dans le commerce et les investissements.

M. Li a indiqué que la Chine était prête à établir un partenariat de coopération stratégique stable et sur le long terme dans le domaine de l'énergie.

En tant que pays en développement, la Chine attire le plus d'investissements étrangers dans le monde et est prête à ouvrir des industries de base au Qatar pour atteindre des bénéfices mutuels, a fait savoir M. Li, en appelant les deux pays à approfondir la collaboration sur la sécurité pour sauvegarder la paix régionale et internationale.

La Chine est prête également à travailler avec le Conseil de Coopération du Golfe (CCG) pour commencer le prochain cycle de négociations de l'accord de libre-échange le plus tôt possible et s'efforcera de conclure un accord rapidement, a déclaré M. Li.

M. Tamim a indiqué que face à la situation politique et économique internationale actuelle, le Qatar et la Chine devaient intensifier davantage leur coopération, qui était également le but de sa visite.

Le Qatar est optimiste vis-à-vis de l'économie chinoise et est prêt à oeuvrer avec la Chine pour explorer de nouveaux domaines de coopération, à indiqué l'émir du Qatar, ajoutant que son pays espérait saisir plus d'opportunités d'investissement en Chine et était prêt à promouvoir les négociations sur l'accord de libre-échange avec la Chine et les autres parties.

Suggest To A Friend
  Print