Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre les représentants de la partie caraïbe participant à la 7e consultation entre les Ministères des Affaires étrangères de la Chine et des pays des Caraïbes ayant des relations diplomatiques avec la Chine
2019-02-21

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 21 février à Beijing les représentants de la partie caraïbe en marge de la septième consultation entre les Ministères des Affaires étrangères de la Chine et des pays des Caraïbes ayant des relations diplomatiques avec la Chine.

Wang Yi a salué le succès de la consultation entre les Ministères des Affaires étrangères de la Chine et des pays des Caraïbes ayant des relations diplomatiques avec la Chine. « La Chine et les pays des Caraïbes se témoignent du respect et se traitent d'égal à égal. Les relations entre les deux parties sont devenues un modèle d'égalité entre tous les pays, grands et petits, et de la coopération mutuellement bénéfique. Durant cette consultation, les deux parties sont parvenues à de nouveaux consensus majeurs sur le renforcement des relations sino-latino-américaines. Ceci a permis d'accroître la confiance mutuelle et d'injecter une nouvelle dynamique à leur coopération mutuellement bénéfique dans l'avenir », a déclaré M. Wang.

M. Wang a formulé une proposition en quatre points sur le développement des relations entre la Chine et les pays des Caraïbes : premièrement, défendre ensemble les normes fondamentales régissant les relations internationales, renforcer la coopération et la coordination, sauvegarder effectivement l'ordre international avec les Nations unies au centre, et maintenir le multilatéralisme basé sur les règles internationales. Deuxièmement, œuvrer ensemble pour promouvoir le développement durable. La partie chinoise est disposée à aider les pays des Caraïbes à répondre à des défis comme le changement climatique dans le cadre de la coopération Sud-Sud. Troisièmement, renforcer la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». La partie chinoise souhaite que les pays des Caraïbes deviennent des partenaires puissants dans la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », améliorent leur capacité de développement autonome et accélèrent leur processus de l'industrialisation, à travers la construction conjointe de « la Ceinture et la Route ». Quatrièmement, maintenir ensemble la paix et la stabilité internationales et régionales.

M. Wang a indiqué que la question du Venezuela était fondamentalement une affaire intérieure. « La partie chinoise respecte les normes fondamentales régissant les relations internationales et adhère au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'un autre pays. Nous souhaitons que, grâce aux efforts des parties concernées pour offrir leurs offices en faveur de la réconciliation et du dialogue, le peuple vénézuélien trouve une solution pacifique par la voie du dialogue et de la consultation dans le cadre constitutionnel, afin de maintenir la stabilité et le développement du pays. Ce qui correspond non seulement aux intérêts du Venezuela, mais également aux intérêts communs de tous les pays concernés, dont les pays des Caraïbes », a souligné M. Wang.

Francine Baron, Ministre des Affaires étrangères du Commonwealth de la Dominique, pays qui assure à son tour la coordination de la partie caraïbe, et les autres représentants de la partie caraïbe, ont déclaré : « Durant cette visite, nous avons constaté de nos propres yeux les grandes réalisations du développement accomplies par la Chine sous la direction du Président Xi Jinping et du Parti communiste chinois. Nous souhaitons apprendre et nous inspirer des expériences réussies de la Chine. La Chine est une bonne amie des pays des Caraïbes et accorde toujours des aides et soutiens sincères au développement des pays des Caraïbes. La partie caraïbe accorde une grande attention au développement des relations avec la Chine et continuera d'adhérer à la politique d'une seule Chine. L'initiative "la Ceinture et la Route" lancée par le Président Xi Jinping est visionnaire et a créé d'importantes opportunités pour les pays des Caraïbes pour renforcer leurs interconnexions et réaliser leur développement. La partie caraïbe est disposée à construire conjointement "la Ceinture et la Route" avec la partie chinoise, à renforcer la communication et la coordination sur le changement climatique et d'autres dossiers, ainsi qu'à défendre les intérêts communs des deux parties. En ce qui concerne la question du Venezuela, les pays des Caraïbes adoptent une position proche de celle de la Chine, et souhaitent conjuguer leurs efforts avec la partie chinoise pour travailler à la réconciliation. »

Suggest To A Friend
  Print