Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre le Ministre grec des Affaires étrangères
2019-03-04

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 4 mars 2019 à Beijing le Ministre grec des Affaires étrangères Georgios Katrougalos.

M. Wang a félicité M. Katrougalos pour sa récente prise de fonctions. « M. le Ministre, vous avez choisi la Chine comme premier pays à visiter depuis la prise de vos fonctions. Ceci est une action concrète qui témoigne de l'amitié avec la Chine et de l'importance accordée aux relations sino-grecques », a déclaré M. Wang. « La Chine et la Grèce sont bons amis et bons partenaires, se montrent compréhensives et se soutiennent toujours sur les questions qui les préoccupent », a-t-il souligné. « La Grèce est le berceau de la civilisation méditerranéenne et a une culture ancrée dans l'histoire et d'immenses potentiels de développement. La partie chinoise se félicite du rebond de l'économie et de la société en Grèce après que le pays a surmonté les conséquences de la crise financière. La Chine est disposée à renforcer les échanges de haut niveau avec la partie grecque, à accroître la compréhension et la confiance mutuelle, à multiplier les domaines de coopération bilatérale dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" et à resserrer davantage les relations bilatérales dans le processus de construction conjointe de "la Ceinture et la Route", afin de réaliser des bénéfices mutuels », a poursuivi M. Wang, avant d'indiquer que la partie chinoise était prête à approfondir les échanges et la coopération dans les domaines culturel et humain avec la partie grecque et à renforcer la communication et la coordination dans les affaires multilatérales, afin de porter le partenariat stratégique global sino-grec à un nouveau palier.

Pour sa part, M. Katrougalos a déclaré que la Grèce remerciait la Chine de lui avoir accordé de l'aide lorsqu'elle subissait la crise financière. « La Grèce considère toujours la Chine comme un partenaire stratégique et un ami sincère », a souligné M. Katrougalos, avant d'ajouter que la Grèce était disposée à intensifier les échanges de haut niveau avec la partie chinoise, à consolider la confiance mutuelle politique, à renforcer les échanges culturels et humains et à adhérer au multilatéralisme. « La partie grecque soutient activement l'initiative "la Ceinture et la Route" proposée par le Président Xi Jinping. La Grèce est prête à approfondir davantage la coopération bilatérale dans ce cadre pour devenir un pont reliant la Chine à l'Europe et à l'Afrique, et à faire en sorte que cette initiative bénéficie mieux aux peuples des deux pays et à ceux du monde », a indiqué M. Katrougalos.

Suggest To A Friend
  Print