Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Xi et Conte entendent faire entrer les liens sino-italiens dans une nouvelle ère
2019-03-23

Le président chinois Xi Jinping et le Premier ministre italien Giuseppe Conte se sont entretenus samedi sur les moyens de faire entrer les relations sino-italiennes dans une nouvelle ère, avant d'assister à la signature d'un protocole d'accord visant à faire progresser l'édification de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

Lors de cet entretien, M. Xi a dit noter que ces relations bilatérales étaient ancrées dans l'histoire des deux pays, marquée par plus de mille ans d'échanges, recueillant un soutien fort de l'opinion publique.

Ces dernières années, Rome et Beijing n'ont cessé d'approfondir leurs échanges et leur coopération dans divers domaines, ce qui a favorisé leur propre développement social et économique, a-t-il souligné.

Considérant la Chine et l'Italie comme des partenaires stratégiques l'un pour l'autre, le président chinois a exhorté les deux parties à envisager et à traiter leurs relations bilatérales avec une vision stratégique, avec des perspectives sur le long terme.

Toutes deux doivent profiter du 15e anniversaire du partenariat stratégique global sino-italien cette année et du 50e anniversaire de leurs relations diplomatiques l'an prochain pour faire entrer cette relation bilatérale dans une nouvelle ère et faire en sorte que les fruits de cette coopération dans divers domaines profitent davantage à leurs peuples, a poursuivi Xi Jinping.

Avec des objectifs de développement similaires, la Chine et l'Italie sont fortement complémentaires dans le domaine économique, partageant de belles perspectives de coopération, selon le président chinois.

La Chine entend travailler avec l'Italie pour élargir et approfondir de manière globale ces relations bilatérales, a-t-il déclaré.

M. Xi a encouragé les deux pays à renforcer une planification de haut niveau, à consolider leur socle politique, à promouvoir des échanges de haut niveau, à intensifier le dialogue entre divers départements à tous les niveaux, ainsi qu'à continuer de faire preuve de compréhension et de soutien mutuels sur les dossiers liés aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de part et d'autre.

La Chine et l'Italie se trouvaient autrefois aux deux extrémités de l'ancienne Route de la Soie, elles ont donc toutes les raisons de coopérer aujourd'hui dans le cadre de l'ICR, a-t-il fait remarquer. "Nous respectons les principes de large consultation, de contribution commune et de bénéfices partagés, observons les principes de transparence et d'ouverture et tendons vers une coopération aux résultats mutuellement bénéfiques".

Il a exhorté les deux pays à profiter de l'opportunité offerte par la signature du protocole d'accord sur l'ICR pour renforcer l'harmonisation de cette initiative chinoise avec le plan italien de développement de ses ports septentrionaux et le programme InvestItalia, ainsi qu'à promouvoir une coopération mutuellement bénéfique dans tous les domaines.

Beijing et Rome doivent renforcer la convergence de leurs intérêts, optimiser et actualiser leur coopération et obtenir davantage de résultats rapides dans des domaines prioritaires tels que les technologies spatiales, la construction d'infrastructures, les transports, l'environnement et l'énergie, a poursuivi M. Xi.

La Chine et l'Italie doivent encore renforcer leurs échanges et leur coordination dans le domaine macroéconomique et promouvoir conjointement une coopération sur les marchés tiers dans des domaines tels que l'énergie, la finance et la construction d'infrastructures, a-t-il indiqué.

Xi Jinping a exhorté la Chine et l'Italie à profiter de l'Année de la culture et du tourisme, qui sera organisée dans les deux pays en 2020 pour forger des liens d'amitié autour de leurs sites classés au Patrimoine mondial, et multiplier les échanges et la coopération entre leurs musées, dans le sport et d'autres domaines.

Rome et Beijing doivent également travailler main dans la main pour promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, continuer à renforcer leurs échanges sur des dossiers majeurs tels les affaires onusiennes, la réforme de l'OMC, le changement climatique et la gouvernance mondiale, ainsi qu'à préserver ensemble le multilatéralisme, a-t-il dit.

Poursuivant sa politique d'ouverture, la Chine invite les entreprises d'Italie et d'autres pays à investir et à commercer chez elle, a noté le président chinois.

"Nous encourageons également les entreprises chinoises, en particulier les entreprises de haute technologie, à investir et à se développer en Italie, qui est considérée comme un partenaire important dans la coopération en matière d'innovation scientifique et technologique", a dit M. Xi à M. Conte.

Le gouvernement chinois a toujours encouragé les entreprises chinoises à faire des affaires à l'étranger dans le respect des principes commerciaux, des règles internationales et des législations locales, a-t-il assuré, exhortant le gouvernement italien à continuer de garantir un environnement favorable aux investisseurs chinois.

Qualifiant la Chine et l'Union européenne de bâtisseurs de la paix mondiale, de contributeurs au développement mondial et de protecteurs de l'ordre international, Xi Jinping a déclaré que les deux parties devaient épouser les tendances de l'époque que sont la multipolarisation et la mondialisation, ainsi que favoriser une économie mondiale ouverte.

Il a appelé à l'accélération des négociations sur l'accord d'investissement Chine-UE, au renforcement des synergies de développement de l'ICR et de l'UE et à davantage d'échanges et de coordination sur les grands problèmes internationaux et régionaux.

M. Xi a dit espérer que la partie italienne continue de jouer un rôle actif dans l'approfondissement du dialogue et de la coopération Chine-UE dans tous les domaines et de promouvoir un développement indépendant et stable des relations sino-européennes.

La visite du président chinois en Italie revêt une importance historique, a salué pour sa part M. Conte, estimant qu'elle portera les relations italo-chinoises à un niveau supérieur.

Notant que les deux pays avaient une histoire d'échanges vieille de mille ans, le Premier ministre italien a indiqué que ces deux civilisations anciennes étaient imbriquées grâce à des échanges de longue date en matière économique, commerciale et culturelle, lesquels ont servi de socle au développement sur le long terme de leur coopération amicale.

L'Italie attache une grande importance à ses relations avec la Chine et souhaite approfondir ce partenariat stratégique global ainsi que la coopération dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'énergie, de l'agriculture, de la culture, du tourisme et de l'aviation, à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques en 2020, a déclaré M. Conte.

Jouissant d'un atout géographique particulier en matière de connectivité, l'Italie est heureuse de saisir l'opportunité historique de participer à l'édification de l'ICR, a-t-il dit, se disant convaincu que cela contribuera à explorer pleinement tous les potentiels de la coopération italo-chinoise.

Le Premier ministre italien s'est dit impatient de participer au 2e Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, prévu fin avril à Beijing, ajoutant que son pays accueillait favorablement les entreprises chinoises et souhaitait des bénéfices pour tous.

Soutenant fermement le multilatéralisme et le libre-échange, l'Italie est disposée à échanger et à coordonner ses activités avec la Chine afin de promouvoir un développement sain et stable des relations UE-Chine, a-t-il assuré.

A l'issue de leur entretien, les deux dirigeants ont assisté à la signature de multiples documents de coopération, dont le protocole d'accord sur l'ICR et un document sur la restitution des reliques chinoises confisquées par l'Italie.

M. Xi est arrivé jeudi à Rome pour une visite d'Etat en Italie, première étape de sa tournée européenne dans trois pays, qui l'emmenera également à Monaco et en France.

Suggest To A Friend
  Print