Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Xi Jinping présente une proposition en quatre points sur la gouvernance mondiale
2019-03-26

Le président chinois Xi Jinping a exhorté mardi le monde entier à faire des efforts concertés dans quatre aspects pour façonner conjointement l'avenir de l'humanité face à d'énormes défis mondiaux.

Il a présenté cette proposition lors de la cérémonie de clôture d'un forum sur la gouvernance mondiale co-organisé par la Chine et la France à Paris. Outre M. Xi et son homologue français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker y étaient aussi présents.

La Chine et la France, deux grands acteurs de la gouvernance mondiale, partagent un large consensus politique et une base de coopération solide sur de grands dossiers tels que la préservation de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans le monde, la défense du multilatéralisme et du libre-échange, ainsi qu'un soutien à un rôle actif des Nations Unies.

Xi Jinping a noté que Beijing et Paris étaient attachés aux principes de respect et de confiance mutuels, d'égalité, d'ouverture, d'inclusion et de résultats bénéfiques pour tous.

Il a ainsi proposé une approche pour remédier aux "quatre déficits" dans les affaires mondiales.

En premier lieu, le président chinois a appelé à l'équité et à la sagesse pour combler le déficit de gouvernance.

Il est ainsi souhaitable de défendre une vision de la gouvernance mondiale qui comprenne des consultations approfondies, des contributions conjointes, des bénéfices partagés ainsi que le principe selon lequel les affaires mondiales devraient se régler par les peuples du monde par le biais de consultations, a noté M. Xi, appelant à faire progresser activement la démocratisation des règles de gouvernance mondiale.

Il a également appelé à défendre l'ONU, un flambeau du multilatéralisme, à mettre pleinement en valeur le rôle constructif des mécanismes multilatéraux mondiaux et régionaux, ainsi qu'à favoriser conjointement l'édification d'une communauté de destin partagé pour l'humanité.

En second lieu, Xi Jinping a appelé à des consultations et à la compréhension pour remédier au déficit de confiance.

Il est ainsi souhaitable de mettre en avant le respect et la confiance mutuels, de dialoguer, de rechercher un terrain d'entente tout en mettant de côté et réduisant les différends, de renforcer la confiance stratégique et de réduire la suspicion mutuelle, a-t-il déclaré.

Le président chinois a préconisé un dialogue plus étroit entre les différentes civilisations afin de renforcer la compréhension et la reconnaissance mutuelles.

En troisième lieu, M. Xi a appelé à des efforts communs et à une assistance mutuelle pour remédier au déficit de la paix.

Il est ainsi souhaitable de défendre une nouvelle vision d'une sécurité commune, globale, coopérative et durable, d'abandonner les mentalités du jeu à somme nulle et de la guerre froide, de rejeter la loi de la jungle et de régler les conflits de façon pacifique, a-t-il poursuivi.

Il a également appelé à rejeter les positions telles que la recherche d'un bénéfice aux dépens des autres.

En quatrième lieu, le chef de l'Etat chinois a souhaité des bénéfices partagés et des résultats avantageux pour tous en vue de combler le déficit de développement.

Il est ainsi souhaitable de poursuivre une approche fondée sur l'innovation qui soit coordonnée et interconnectée, juste et inclusive, et de forger un modèle de croissance empreint de vitalité, un modèle de coopération reposant sur l'ouverture et des résultats avantageux pour tous, ainsi qu'un modèle de développement équilibré avec des bénéfices communs de sorte que les peuples du monde entier puissent se partager les bénéfices de la mondialisation économique, a souligné M. Xi.

La Chine soutient les réformes nécessaires de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et défend le système commercial multilatéral, a déclaré le président chinois, ajoutant que son pays invitait la France et d'autres pays à participer activement à l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

Suggest To A Friend
  Print