Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La visite réussie de Xi renforce le partenariat avec l'Europe
2019-03-27

La première visite à l'étranger du président chinois Xi Jinping en 2019 a fait franchir un palier aux relations de la Chine avec l'Italie, Monaco et la France et a insufflé un nouvel élan au partenariat stratégique global entre la Chine et l'Europe, selon le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Alors que le monde subit ses bouleversements les plus profonds jamais connus depuis un siècle, la visite en Europe de M. Xi, saluée par la communauté internationale, est destinée à approfondir les partenariats de coopération, à améliorer la gouvernance mondiale et à défendre le multilatéralisme, ce qui prouve le sens des responsabilités de la Chine en tant que pays majeur, a ajouté M. Wang.

En six jours, le président chinois a assisté à plus de 40 événements lors de ses visites dans cinq villes, à savoir Rome, Palerme, Monaco, Nice et Paris, a noté M. Wang, ajoutant qu'il s'agissait d'un voyage d'amitié, de coopération et d'exploration qui avait apporté des résultats fructueux.

AMITIE ET AVANTAGES RECIPROQUES

Cette année marque le 15e anniversaire du partenariat stratégique global entre la Chine et l'Italie, et l'année prochaine marquera le cinquantenaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Lors de ses rencontres avec le président italien Sergio Mattarella et le Premier ministre Giuseppe Conte, M. Xi a convenu avec eux d'intensifier les échanges de haut niveau, de consolider la confiance politique mutuelle et d'élever les relations bilatérales, a indiqué M. Wang.

Cette année marque le 55e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France. Lors de leurs rencontres, M. Xi, le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre français Edouard Philippe ont convenu de forger un partenariat stratégique global plus solide, stable et dynamique entre la Chine et la France, a indiqué M. Wang.

Dans le communiqué conjoint publié par la Chine et la France sur la protection conjointe du multilatéralisme et l'amélioration de la gouvernance mondiale, les deux parties se sont engagées à construire des relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l'égalité, la justice et la coopération mutuellement bénéfique sur la base du respect du droit international et des principes de base des normes internationales, a ajouté M. Wang.

Evoquant la visite de M. Xi à Monaco, M. Wang a assuré que les dirigeants des deux pays avaient convenu de maintenir fermement le cap des relations bilatérales, de s'attacher aux principes d'ouverture et de coopération, et d'aspirer à davantage de résultats mutuellement bénéfiques, tout en élevant conjointement les relations Chine-Monaco vers une nouvelle ère.

Lors de son entretien avec le prince Albert II, chef d'Etat de la Principauté de Monaco, le président chinois a dit que les deux parties devaient s'attacher aux principes d'ouverture et de coopération, et aspirer à davantage de résultats mutuellement bénéfiques, ajoutant que la Chine souhaitait voir Monaco participer plus activement à la promotion conjointe de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

CONSTRUIRE "LA CEINTURE ET LA ROUTE", RENFORCER LA COOPERATION PRATIQUE

M. Wang a salué la prévoyance et le pragmatisme du gouvernement italien dans sa décision d'approuver l'ICR, indiquant que MM. Xi et Mattarella avaient convenu que la Chine et l'Italie, qui se trouvent aux deux extrémités de l'ancienne Route de la soie, étaient des partenaires naturels dans la construction de "la Ceinture et la Route".

M. Conte, selon M. Wang, a déclaré que l'ICR amènerait d'importantes opportunités à l'Italie. Il participera également au 2e Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, qui se tiendra à Beijing en avril.

La France est l'un des premiers pays européens ayant exprimé sa volonté de participer à la coopération autour de l'ICR. Au cours de la visite de M. Xi en France, les deux pays ont signé des accords sur le 3e cycle des projets pilotes liés à l'ICR dans des marchés tiers et ont démarré un fonds pour les marchés tiers, a annoncé M. Wang.

Lors de la session de clôture d'un forum sur la gouvernance mondiale co-organisé par la Chine et la France, M. Macron a déclaré que l'ICR était significative et pouvait jouer un rôle important dans la paix, la stabilité et le développement du monde, ajoutant que l'UE pourrait coordonner sa stratégie de développement à l'ICR d'une manière innovante et promouvoir conjointement la connectivité eurasienne.

PROMOUVOIR LES RELATIONS SINO-EUROPEENNES

Après ses visites en Espagne et au Portugal fin 2018, M. Xi est arrivé de nouveau en Europe pour sa première tournée à l'étranger cette année, montrant que la Chine accorde une grande importance à ce continent, a poursuivi M. Wang.

Face à un monde qui connaît des transformations sans précédent, M. Xi a estimé qu'une relation Chine-Europe stable, stratégique et réciproque était urgemment nécessaire.

Lors de sa visite, M. Xi a discuté en profondeur avec les dirigeants européens de la coopération en matière de questions internationales, atteignant d'importants consensus sur le respect du multilatéralisme et l'abandon de l'isolationnisme et des mouvements unilatéraux, selon le chef de la diplomatie chinoise.

Le ministre a également fait savoir que Xi Jinping et les dirigeants européens s'étaient mis d'accord pour renforcer la coordination et la coopération dans le cadre du système de l'ONU, faire jouer pleinement le rôle constructif des mécanismes multilatéraux mondiaux et régionaux tels que l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale, le G20 et l'UE et contribuer activement à la résolution des conflits internationaux, à la lutte contre le changement climatique et à la promotion du développement durable.

Dans son discours introductif dans le forum sur la gouvernance mondiale, M. Xi a évoqué "quatre déficits" dans les affaires mondiales, à savoir de gouvernance, de confiance, de paix et de développement. Pour répondre à ces déficits, il a proposé une approche en quatre volets, comprenant la justice et la raison, la consultation et la compréhension, les efforts communs et l'assistance mutuelle, ainsi que les bénéfices mutuels et les résultats gagnant-gagnant.

Il faut poursuivre une approche stimulée par l'innovation, bien coordonnée, interconnectée, équitable et inclusive et forger un modèle de croissance reposant sur la vitalité, un modèle de coopération basé sur l'ouverture et les résultats gagnant-gagnant, et un modèle de développement fondé sur l'équilibre et les bénéfices communs, pour que tout le monde puisse partager les bénéfices de la mondialisation, a souligné M. Xi.

DES OPPORTUNITES PARTAGEES

Cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, a rappelé M. Wang.

Lors de sa visite, M. Xi, sur la base des deux Sessions de la Chine qui se sont achevées plus tôt ce mois-ci, a présenté aux dirigeants européens les excellentes performances de l'économie chinoise qui a relevé de nombreux défis en 2018.

Selon M. Wang, le président Xi a également présenté la loi sur les investissements étrangers récemment adoptée, soulignant qu'il était nécessaire d'utiliser des moyens juridiques pour mieux protéger les droits de propriété intellectuelle et attirer des investissements étrangers.

M. Xi a souligné que la Chine continuerait à faire avancer la réforme et l'ouverture tous azimuts, à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, afin que les amis européens puissent mieux partager les opportunités de développement de la Chine.

Les dirigeants européens se sont dits heureux de voir un développement accru en Chine et l'UE se félicite de la volonté de la Chine de partager ses opportunités de développement.

Les entreprises chinoises sont invitées à investir dans les pays européens, ont déclaré les dirigeants européens, ajoutant qu'ils n'adopteraient pas de mesures restrictives à l'encontre de sociétés spécifiques et étaient disposés à créer un environnement commercial équitable, ouvert et transparent pour toutes les entreprises étrangères.

Au cours de cette visite, Peng Liyuan, l'épouse du président Xi, a également participé à un certain nombre d'événements visant à approfondir les échanges culturels et éducatifs entre la Chine et les pays européens.

En tant qu'envoyée spéciale de l'UNESCO pour l'éducation des filles et des femmes, Mme Peng a été invitée à se rendre au siège de l'organisation à Paris.

Selon M. Wang, cette visite de Mme Peng a mis en lumière l'image de la Chine comme grand pays travailleur et responsable qui participe activement à l'éducation internationale, à l'égalité des sexes et à d'autres affaires.

Suggest To A Friend
  Print