Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Premier ministre chinois appelle à une coopération plus étroite entre la Chine et l'Europe
2019-04-09

La Chine et l'Europe ont tout à gagner d'une coopération plus étroite, a déclaré le Premier ministre chinois Li Keqiang dans un article signé de sa main et publié lundi par le journal allemand Handelsblatt, alors même qu'il entamait sa visite sur le continent européen.

Dans cet article, M. Li a attiré l'attention sur la montée de l'instabilité et des incertitudes dans le monde, ainsi que sur la résurgence du protectionnisme, de l'unilatéralisme et des sentiments anti-mondialisation.

Dans un tel contexte, la Chine et l'Europe doivent défendre conjointement le multilatéralisme et le libre-échange, en adoptant une vision d'ensemble stratégique et une approche rationnelle de la situation, a-t-il ajouté.

"Nos deux parties doivent travailler ensemble pour promouvoir une économie mondiale ouverte et pour résoudre les problèmes de longue date et les nouveaux défis auxquels l'humanité est confrontée, afin d'insuffler plus de stabilité dans un monde de plus en plus incertain", a-t-il déclaré.

La Chine continuera notamment à coopérer avec l'Union européenne (UE) sur un large éventail de questions, comme l'application de l'Accord de Paris, la promotion du développement durable, le maintien du Plan d'action global conjoint (JCPOA) sur le nucléaire iranien, ou encore la lutte contre le terrorisme.

Le Premier ministre chinois a par ailleurs souligné que le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'UE avait été multiplié par 250 au cours des 40 dernières années, et que l'UE était le premier partenaire commercial de la Chine depuis maintenant 15 ans, tandis que la Chine était le deuxième partenaire commercial de l'UE depuis de nombreuses années.

Le volume de leur commerce bilatéral a atteint le chiffre record de 682,16 milliards de dollars américains en 2018, et près de 8 millions de visites sont échangées chaque année entre les deux parties, a-t-il ajouté.

"Je suis convaincu que ces chiffres ne feront qu'augmenter à l'avenir", a indiqué M. Li.

Après s'être ouverte au monde, la Chine ne refermera plus ses portes, mais les ouvrira au contraire encore plus grand, a ajouté M. Li, soulignant que de plus en plus d'entreprises européennes bénéficiaient de la dernière série de mesures de réforme et d'ouverture de la Chine.

La loi sur les investissements étrangers qui a récemment été adoptée par la Chine vise notamment à mieux protéger les investisseurs étrangers, afin de faire de la Chine une destination encore plus attractive pour les investissements extérieurs, a-t-il déclaré.

M. Li effectue une tournée en Europe qui doit durer du 8 au 12 avril. Cette tournée l'amènera à Bruxelles pour la 21e réunion des dirigeants Chine-UE, et en Croatie pour une visite officielle et pour la huitième Réunion des dirigeants de la Chine et des pays d'Europe centrale et orientale (PECO).

La réunion des dirigeants de la Chine et de l'UE permettra notamment aux deux parties de définir un calendrier et une feuille de route pour accélérer les négociations sur le Traité d'investissement bilatéral Chine-UE.

Pour ce qui est de la coopération entre la Chine et les PECO, M. Li a déclaré qu'il s'agissait d'un mécanisme de coopération interrégionale visant à promouvoir le libre-échange et la mondialisation.

"La coopération Chine-PECO, qui s'est développée dans le cadre plus large des relations sino-européennes et des lois et règlements de l'UE, favorise l'unité et un développement plus équilibré de l'UE, et constitue un complément utile aux relations Chine-UE", a indiqué M. Li.

"La Chine et l'UE ont plus d'intérêts communs que de différends. Et les deux parties ont la sagesse et les capacités nécessaires pour gérer correctement ces différends, faire face ensemble aux nouveaux défis, et élargir leur coopération mutuellement profitable", a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print