Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et l'UE s'engagent à préserver le multilatéralisme et à faciliter le commerce et les investissements bilatéraux
2019-04-10

La Chine et l'Union européenne sont parvenues à des consensus importants sur les relations bilatérales, ont tracé la trajectoire de leur future coopération et exprimé leur soutien au multilatéralisme, à l'occasion du 21e sommet Chine-Union européenne à Bruxelles.

Ce dernier a été coprésidé par le Premier ministre chinois Li Keqiang, le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Les deux parties ont convenu qu'elles partageaient de nombreux intérêts communs à approfondir une coopération mutuellement bénéfique, ainsi que des points communs pour la défense du multilatéralisme et d'une économie mondiale ouverte. Disant s'opposer au protectionnisme et à l'unilatéralisme, elles ont dit posséder des objectifs communs en matière d'amélioration de gouvernance mondiale et de préservation de la paix et de la stabilité dans le monde.

Elles ont convenu qu'il était très important pour la Chine et l'UE, deux forces stabilisatrices et économies majeures du monde, de poursuivre leur communication et leur coopération stratégiques.

Les deux parties ont déclaré qu'elles devaient solidement prendre en main l'ensemble de leur coopération et gérer adéquatement les différends et les frictions par le dialogue en vue de faire progresser un développement durable, stable et sain des relations Chine-UE, lequel est dans les intérêts fondamentaux et à long terme des deux parties et aura un impact positif sur le monde.

Les dirigeants des deux parties ont réaffirmé leur engagement à approfondir leur partenariat pour la paix, la croissance, la réforme et la civilisation, et à adopter un nouvel agenda pour la coopération au-delà de 2020.

Ils se sont engagés à défendre le multilatéralisme, respecter le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales avec les Nations Unies au centre, fermement soutenir un système commercial multilatéral fondé sur des règles et centré sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à intensifier le dialogue et la collaboration sur la réforme de l'OMC.

A propos du commerce et des investissements, ils se sont engagés à se fournir mutuellement un accès plus large, plus simplifié et non discriminatoire, à faire cette année les progrès décisifs nécessaires à la conclusion d'un ambitieux accord d'investissement Chine-UE en 2020.

En vue d'intensifier la coopération dans le domaine de la recherche scientifique et de l'innovation, la Chine et l'UE ont confirmé leur intention de renouveler leur accord de coopération dans les sciences et les technologies.

Ils ont salué l'accord provisoire conclu lors de leurs négociations sur un accord de coopératon et de protection des indications géographiques et se sont engagés à achever officiellement ces négociations cette année.

Les deux parties ont aussi décidé de nouer des synergies entre l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) et la stratégie de l'UE visant à relier l'Europe à l'Asie et de renforcer la coopération dans le cadre de la plateforme de connectivité Chine-UE afin de rendre cette connectivité plus soutenue et interopérable.

Elles entendent soutenir la résolution pacifique de désaccords et de conflits régionaux par le biais du dialogue et oeuvrer en commun pour la paix, la prospérité et le développement durable du monde, ont affirmé les deux parties.

Des consensus importants ont été conclus sur la passation des marchés publics, le principe de zonage du commerce bilatéral en matière de produits agroalimentaires, la coopération dans les domaines du changement climatique et des énergies renouvelables et la mise en oeuvre de l'Accord de Paris, entre autres.

M. Li a souligné que le président chinois Xi Jinping avait effectué le mois dernier une tournée réussie en Italie, à Monaco et en France, laquelle a donné un nouvel élan au partenariat stratégique global Chine-UE.

La Chine attache une grande importance à l'Europe, soutient l'intégration européenne, s'engage fermement à approfondir le partenariat stratégique global marqué par des bénéfices réciproques et des résultats mutuellement bénéfiques, a-t-il souligné.

La Chine et l'UE créeront des opportunités l'une pour l'autre, tout en poursuivant l'ouverture, ce qui apportera la prospérité au monde entier, et en oeuvrant à la coopération, a indiqué M. Li, ajoutant que son pays était prêt à travailler avec l'UE pour porter leurs relations vers des niveaux plus élevés.

Le Premier ministre chinois a également parlé à M. Tusk et Juncker de la 8e réunion des dirigeants de la Chine et des pays d'Europe centrale et orientale (PECO) prévue mardi à Dubrovnik (Croatie).

Selon lui, la coopération Chine-PECO peut permettre de réduire les écarts de développement entre les pays européens et faciliter l'intégration européenne.

Cette coopération, conforme aux règles internationales établies et aux législations de l'UE, respectant des principes guidés par le commerce et des opérations s'appuyant sur le marché, met en avant des projets communs en vue de parvenir à des résultats mutuellement bénéfiques et devrait donner un nouvel élan à la coopération Chine-UE, a affirmé Li Keqiang

Au cours de la réunion, MM. Tusk et Juncker ont fait savoir que l'UE était prête à renforcer ses relations et sa coopération avec la Chine, sur fond de situation internationale complexe et changeante.

L'UE salue les importants consensus atteints par les deux parties au cours du sommet, ont-t-ils dit, ajoutant que la déclaration conjointe était le reflet de bénéfices mutuels et de résultats gagnant-gagnant, démontrant un nouveau développement des relations Chine-UE.

L'UE mettra en oeuvre ces consenus avec la Chine afin que leurs relations bilatérales produisent davantage de résultats, ont-ils ajouté.

Les deux parties ont également eu des échanges en profondeur sur les affaires internationales et régionales d'intérêt commun.

Après la réunion, les dirigeants des deux parties ont assisté à la signature de plusieurs documents de coopération dans différents secteurs.

Suggest To A Friend
  Print