Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre le Ministre burkinabé des Affaires étrangères
2019-04-17

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 17 avril 2019 à Beijing le Ministre burkinabé des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Lors de la rencontre, Wang Yi a déclaré que, depuis la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso l'année dernière, sous l'impulsion du Président Xi Jinping et du Président Kaboré, les relations entre les deux pays avaient pris un bon départ et s'étaient bien développées, et que la coopération pragmatique avait abouti à d'importants résultats. « Tant que les deux parties se témoignent mutuellement confiance et soutien, les relations sino-burkinabées pourront résister à toutes les épreuves et ouvrir des perspectives encore plus prometteuses », a souligné M. Wang. « La Chine soutient fermement le Burkina Faso dans ses efforts pour suivre une voie de développement adaptée aux réalités nationales, et soutient les efforts du gouvernement burkinabé pour préserver la sécurité nationale, développer l'économie et améliorer le bien-être de la population », a fait savoir M. Wang, avant d'indiquer que la Chine est disposée à travailler avec la partie burkinabée pour mettre en œuvre le consensus important des deux chefs d'Etat et renforcer la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » et du Forum sur la coopération sino-africaine. « Nos deux parties doivent approfondir la confiance politique mutuelle et se soutenir mutuellement dans les questions concernant les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de chacune des parties. Nous devons élargir la coopération dans des domaines tels que le commerce, l'agriculture et la fabrication, en vue d'une amélioration plus efficace du bien-être de la population burkinabée. Nous devons renforcer la coordination dans les affaires internationales et régionales afin de sauvegarder les intérêts communs des pays en développement, y compris les pays africains », a poursuivi M. Wang.

Pour sa part, M. Barry a déclaré que, depuis la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays, les relations bilatérales avaient connu un développement de qualité, avec des échanges de haut niveau multipliés et une fraternité entre les deux peuples devenue de plus en plus profonde. « Les faits ont prouvé que la décision stratégique prise par la partie burkinabée de rétablir les relations diplomatiques avec la Chine il y a un an était tout à fait juste », a souligné M. Barry, qui a indiqué que le Burkina Faso continuerait d'adhérer fermement à la politique d'une seule Chine. « La partie burkinabée remercie la partie chinoise de l'avoir accompagnée dans ses efforts pour préserver la sécurité nationale et promouvoir le développement économique. Elle est disposée à travailler avec la partie chinoise pour approfondir la coopération dans divers domaines entre les deux pays », a poursuivi M. Barry, avant d'ajouter que la partie burkinabée apprécie hautement l'initiative « la Ceinture et la Route » proposée par la Chine et est prête à renforcer sa coopération avec la Chine dans le cadre de « la Ceinture et la Route ».

Suggest To A Friend
  Print