Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi: il faut apprécier l'initiative " la Ceinture et la Route" à partir des faits
2019-04-19

Le 19 avril 2019, lors d'un point de presse pour les médias chinois et étrangers, organisé par le Ministère chinois des Affaires étrangères, le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a souligné que la communauté internationale devrait appréhender et apprécier l'initiative " la Ceinture et la Route" en se basant sur les faits.

« 126 pays et 29 organisations internationales ont signé des accords de coopération dans le cadre de l'initiative 'la Ceinture et la Route' avec la Chine. Et quelque 40 dirigeants étrangers et des représentants de plus de 150 pays vont participer au 2e Forum de 'la Ceinture et la Route' pour la coopération internationale. Chacun montre sa confiance et son accord par des actions concrètes pour soutenir l'initiative 'la Ceinture et la Route' », a noté M. Wang.

« Depuis le lancement de l'initiative 'la Ceinture et la Route' il y a six ans, la Chine et les pays participant à sa construction ont enregistré un volume commercial supérieur à 6 000 milliards de dollars et ont réalisé des investissements à hauteur de plus de 80 milliards de dollars. Les 82 parcs industriels de coopération à l'étranger, construits conjointement par la Chine et les pays riverains, ont créé quelque 300 000 emplois dans ces pays. Tout cela a apporté de grandes opportunités de développement aux pays concernés. Les populations locales ont également partagé ce sentiment de participation, de satisfaction et de bonheur », a poursuivi M. Wang. « Aujourd'hui, l'idée que l'initiative 'la Ceinture et la Route' crée des opportunités prédomine au sein de la communauté internationale, et la coopération gagnant-gagnant constitue la tendance de notre époque. Toutes sortes d'étiquettes, telles que le 'piège de la dette', ne doivent pas être appliquées à l'initiative 'la Ceinture et la Route' et ne seront reconnues par aucun pays concerné », a souligné M. Wang. « Quand on n'arrive pas à faire quelque chose, on ne veut pas voir d'autres le faire. Quand on n'est pas en mesure de mener à bien quelque chose, on ne veut pas voir d'autres réussir. C'est une mentalité et une pratique nuisant autant aux autres qu'à soi-même », a indiqué Wang Yi. Selon lui, " la Ceinture et la Route" constitue une plate-forme ouverte : tout pays a la liberté d'y participer, mais personne n'a le droit d'empêcher les autres pays de la rejoindre. La partie chinoise se réjouit de voir les parties concernées formuler des remarques constructives, car cela s'inscrit dans le principe « concertation, synergie et partage ».

Suggest To A Friend
  Print