Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Li Keqiang rencontre le président mongol
2019-04-24

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a rencontré mercredi le président mongol, Khaltmaa Battulga, à la veille du deuxième Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, organisé du 25 au 27 avril à Beijing.

La Chine est prête à renforcer la confiance politique mutuelle avec la Mongolie et espère voir chaque partie respecter les intérêts fondamentaux et préoccupations majeures de l'autre, a déclaré M. Li, ajoutant que la Chine souhaite promouvoir le partenariat stratégique global entre les deux pays à un nouveau niveau.

Il a déclaré que la Chine espérait aligner l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et le programme mongol de "Route du développement", sur la base du respect mutuel, de la coopération sur un pied d'égalité et des bénéfices réciproques, accélérer la finalisation de l'accord de libre-échange Chine-Mongolie et la construction d'une zone de coopération économique transfrontalière et approfondir les échanges et la coopération dans les domaines tels que l'agriculture, la capacité industrielle et la culture.

La Chine continuera à offrir à la Mongolie des facilités en matière de transports transfrontaliers et de construction de ports, a-t-il ajouté.

Développer les relations mutuellement bénéfiques avec la Chine est une priorité de la politique diplomatique mongole, a pour sa part expliqué M. Battulga.

La Mongolie adhère fermement au principe d'une seule Chine et reconnaît que Taiwan et le Tibet sont des parties inséparables de la Chine, a-t-il déclaré, ajoutant que chacun des deux pays respecterait toujours les intérêts fondamentaux de l'autre.

La Mongolie est prête à renforcer l'alignement du programme mongol de "Route du développement" et de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", à élargir la coopération dans le commerce, l'énergie et les infrastructures et à promouvoir le développement du corridor économique Chine-Mongolie-Russie, a-t-il indiqué.

Suggest To A Friend
  Print