Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec le ministre tadjik des Affaires étrangères
2019-05-21

Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, s'est entretenu avec le ministre tadjik des Affaires étrangères, Sirodjiddin Muhriddin, le 20 mai 2019 à Douchanbé.

Wang Yi a déclaré que, sous la direction stratégique des deux chefs d'État, la Chine et le Tadjikistan étaient devenus de bons voisins, de bons amis avec une confiance mutuelle, de bons partenaires qui entretiennent une coopération gagnant-gagnant, et de bons frères qui se prêtent mutuellement soutien. « Les relations entre les deux pays n'ont jamais été aussi bonnes. La Chine et le Tadjikistan doivent saisir l'occasion des échanges de haut niveau entre les deux pays dans les prochaines étapes pour faire passer les relations bilatérales à un niveau supérieur », a indiqué M. Wang. « Nous devons nous axer sur la construction de "la Ceinture et la Route", renforcer la synergie entre les stratégies de développement et travailler à une communauté de développement Chine-Tadjikistan. Nous devons conjuguer nos efforts pour lutter contre les "trois fléaux" et la criminalité transnationale organisée et œuvrer à une communauté de sécurité entre les deux pays. Tout cela vise à promouvoir l'édification d'une communauté de destin entre les deux pays », a poursuivi M. Wang.

Wang Yi a déclaré que la Chine attachait une grande importance au développement des relations avec le Tadjikistan et soutiendrait comme toujours les efforts du Tadjikistan pour suivre une voie de développement choisie en toute indépendance, ainsi que les efforts du Président Rahmon pour préserver la stabilité nationale et améliorer le bien-être de la population. « La Chine est disposée à mettre en synergie l'initiative "la Ceinture et la Route" et la stratégie nationale de développement à l'horizon de 2030 du Tadjikistan, afin d'aider la partie tadjike à mettre en œuvre les quatre stratégies de développement de l'énergie, des transports, de l'agriculture et de l'industrialisation, à mettre en œuvre davantage de grands projets de coopération mutuellement bénéfiques, à intensifier davantage les échanges socio-culturels entre les deux pays et à renforcer la coopération bilatérale en matière de sécurité », a souligné M. Wang. « La Chine est disposée à renforcer la coordination avec le Tadjikistan dans les affaires internationales et régionales dans le cadre des Nations unies et de l'Organisation de coopération de Shanghai, et à soutenir activement les efforts de la partie tadjike dans l'organisation du sommet de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie prévu en juin.

Muhriddin a déclaré que le Tadjikistan attachait une grande importance aux relations avec la Chine et considérait celle-ci comme un bon ami et un bon partenaire sincère et fiable. « Sous l'impulsion des deux chefs d'Etat, la coopération stratégique globale entre le Tadjikistan et la Chine a atteint un niveau élevé sans précédent ces dernières années. La partie tadjike apprécie le concept de communauté de destin pour l'humanité proposé par le président Xi Jinping, et souhaite discuter avec la partie chinoise de la construction d'une communauté de destin entre les deux pays afin de contribuer à la réalisation de cet objectif grandiose », a indiqué le chef de la diplomatie tadjike. « Le Tadjikistan soutient pleinement l'initiative "la Ceinture et la Route", félicite chaleureusement la Chine pour le succès du deuxième Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, se satisfait des résultats de la coopération bilatérale dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'agriculture, des capacités de production et des infrastructures dans le cadre de "la Ceinture et la Route", et s'attend à ce que les deux parties renforcent la synergie entre leurs stratégies de développement et réalisent davantage de projets importants en vue d'obtenir des résultats mutuellement bénéfiques », a poursuivi M. Muhriddin. « La partie tadjike remercie la Chine pour son aide au Tadjikistan dans le développement et la construction de son pays, encourage davantage d'entreprises chinoises à investir au Tadjikistan et espère approfondir davantage les échanges et la coopération entre les deux pays dans les domaines de l'éducation, de la jeunesse et du tourisme », a indiqué M. Muhriddin. « La partie tadjike remercie la Chine pour son soutien au Tadjikistan dans son organisation du sommet de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie en juin prochain et est disposée à renforcer la coopération multilatérale avec la partie chinoise pour lutter contre les "trois fléaux" afin de préserver la sécurité des deux pays et dans la région », a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print