Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi participe à la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OCS
2019-05-22

Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a participé à la réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères des États membres de l'Organisation de la coopération de Shanghai (OCS) le 22 mai 2019 à Bichkek, capitale du Kirghizistan.

Selon Wang Yi, depuis le sommet de Qingdao de l'année dernière, les États membres de l'OCS ont pleinement mis en œuvre les résultats du sommet, exploré activement le potentiel de la coopération et ont fait avancer la coopération dans divers domaines. À l'heure actuelle, la situation internationale est pleine d'instabilité et d'incertitudes, l'unilatéralisme et le protectionnisme ont gagné du terrain, et la mentalité de Guerre froide a ressurgi. Toutes sortes d'intimidation ont gravement affecté le système international et les normes régissant les relations internationales en vigueur. L'OCS est une force constructive importante de la communauté internationale. Dans un monde traversant des changements, tous les États membres doivent agir de concert pour que l'OCS puissent pleinement jouer son rôle positif, afin d'aider les pays de la région à réaliser la sécurité, la stabilité, le développement et le redressement, et contribuer aux efforts de la communauté internationale pour construire un nouveau type de relations internationales et une communauté de destin pour l'humanité.

En ce qui concerne le renforcement de la coopération de l'OCS dans les prochaines étapes, Wang Yi a fait les propositions suivantes :

Premièrement, nous devons renforcer la solidarité et la confiance mutuelle et intensifier le soutien mutuel. Toutes les parties doivent continuer à promouvoir vigoureusement « l'esprit de Shanghai », à prendre en considération l'intérêt général de l'amitié et la coopération au sein de l'OCS, à soutenir fermement leurs efforts respectifs pour défendre leurs intérêts fondamentaux et à soutenir fermement les efforts de chacun pour suivre une voie de développement adaptée à leurs réalités nationales, afin de résister conjointement aux perturbations et au sabotage venant de forces extérieures.

Deuxièmement, nous devons approfondir la coopération en matière de sécurité et consolider les bases de la sécurité. Toutes les parties doivent mettre en œuvre le plan de coopération visant à lutter contre les « trois fléaux » (terrorisme, séparatisme et extrémisme), afin de prévenir le retour des éléments armés de « l'État islamique », d'intensifier la lutte contre le « Turkestan oriental » et d'autres forces terroristes violentes, et de mettre en œuvre la Convention sur la lutte contre l'extrémisme de l'OCS. La Chine est disposée à partager avec les parties concernées ses expériences utiles en ce qui concerne les mesures adoptées pour prévenir le terrorisme et la radicalisation dans le Xinjiang.

Troisièmement, nous devons élargir la coopération pragmatique et combler les lacunes du développement. Toutes les parties doivent mettre activement en œuvre les résultats du 2e Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, approfondir la synergie entre l'initiative « la Ceinture et la Route » et les initiatives de coopération régionales et les stratégies de développement des pays concernés, accélérer les négociations sur les accords de facilitation du commerce, démarrer le plus tôt possible l'étude de faisabilité de la zone de libre-échange de l'OCS et sauvegarder le libre-échange et le système commercial multilatéral par des actions concrètes. Nous devons mettre en œuvre les accords de facilitation du transport routier international entre les gouvernements des Etats membres, et continuer à améliorer le niveau d'interconnexion régionale et à explorer des moyens permettant de créer une banque de développement de l'OCS.

Quatrièmement, nous devons renforcer les échanges et le partage des connaissances et promouvoir la compréhension mutuelle entre les peuples. Toutes les parties doivent continuer à approfondir leur coopération dans les domaines tels que l'éducation, la culture, la science et la technologie, la protection de l'environnement, la santé et les sports, et renforcer les échanges amicaux entre différents milieux dont les médias, les femmes, les jeunes et les groupes de réflexion, afin de consolider les bases sociale et populaire de la coopération de l'OCS.

Cinquièmement, nous devons faire preuve de responsabilité dans les affaires internationales et intensifier l'influence de l'OCS. Toutes les parties doivent porter haut la bannière du multilatéralisme, défendre fermement le système international centré sur les objectifs et principes de la Charte des Nations unies, et contribuer à la promotion de la démocratisation des règles de gouvernance mondiale. Nous devons nous exprimer d'une seule voix sur les grandes questions internationales et régionales, défendre fermement l'équité et la justice internationales, sauvegarder les intérêts des États membres en matière de sécurité et de développement et s'opposer résolument à toute forme d'unilatéralisme et de protectionnisme commercial.

Wang Yi a déclaré que le sommet de Bichkek se tiendrait prochainement et que nous devrions profiter de cette réunion des ministres des Affaires étrangères pour préparer le sommet au niveau politique afin d'assurer son plein succès. « La Chine est disposée à travailler avec toutes les parties pour faire progresser constamment la coopération dans divers domaines au sein de l'OCS afin de mieux servir les intérêts des populations de la région», a conclu le chef de la diplomatie chinoise.

Au cours de la réunion, les autres ministres des Affaires étrangères participants ont pleinement apprécié le rôle important joué par l'OCS dans le maintien de la paix et de la stabilité régionales et la promotion du développement commun. Ils ont convenu de mettre activement en œuvre les résultats du 2e Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale et d'accélérer l'articulation de l'initiative « la Ceinture et la Route » avec les initiatives de coopération régionales et les stratégies de développement des pays concernés. En soulignant leur opposition commune à l'unilatéralisme et au protectionnisme et leur détermination à œuvrer à la sauvegarde de l'ordre international basé sur le droit international, tous les pays ont énoncé leurs positions en ce qui concerne l'approfondissement de la coopération de l'OCS dans la nouvelle conjoncture et le renforcement du rôle de l'OCS dans les affaires internationales. Les ministres des Affaires étrangères de l'OCS ont signé les documents relatifs à la préparation du sommet de Bichkek. La réunion a adopté et publié un communiqué de presse.

Suggest To A Friend
  Print