Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec le Ministre des Affaires étrangères de l'Azerbaïdjan
2019-05-24

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mamedyarov, le 23 mai 2019 à Bakou.

Wang Yi a déclaré que, sous la direction stratégique des deux chefs d'Etat, les relations sino-azerbaïdjanaises maintenaient un développement sain et stable et que la coopération pragmatique était fructueuse. « La partie chinoise considère la partie azerbaïdjanaise comme un ami sincère et un partenaire fiable et apprécie le soutien précieux lui étant accordé par la partie azerbaïdjanaise dans les questions concernant ses intérêts vitaux et ses préoccupations majeures », a indiqué le chef de la diplomatie chinoise, avant d'ajouter que son pays respectera comme toujours la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan. « La Chine est disposée à travailler avec l'Azerbaïdjan pour mettre en œuvre le consensus important entre les deux chefs d'Etat, faire de leurs bonnes relations politiques un moteur de la coopération économique et approfondir constamment la coopération dans divers domaines dans le processus de construction conjointe de "la Ceinture et la Route" », a poursuivi M. Wang, avant de souligner que la Chine souhaite engager des discussions avec l'Azerbaïdjan sur l'établissement d'un partenariat dans les domaines du développement énergétique, du développement autonome et de l'économie numérique, afin de contribuer au développement et à la construction de l'Azerbaïdjan et de faire progresser les relations bilatérales. « La partie chinoise ne s'immisce jamais dans les affaires intérieures d'autres pays, soutient la partie azerbaïdjanaise dans le choix de sa voie de développement conformément à ses réalités nationales, et ne pourra jamais imposer sa volonté aux autres au cours de la coopération », a souligné le chef de la diplomatie chinoise. « La Chine souhaite continuer à coopérer avec l'Azerbaïdjan pour lutter contre les "trois fléaux", à savoir le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, soutenir l'Azerbaïdjan dans l'organisation du 18e Sommet du Mouvement des non-alignés, et renforcer la communication et la coordination avec la partie azerbaïdjanaise dans les affaires multilatérales afin de sauvegarder conjointement le multilatéralisme et les normes fondamentales régissant les relations internationales », a fait remarquer M. Wang.

Rappelant que, lors de l'entretien tenu en marge du Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale le mois dernier en Chine, le Président Aliev et le Président Xi Jinping sont parvenus à un consensus important, M. Mamedyarov a exprimé la volonté de la partie azerbaïdjanaise de travailler avec la Chine pour mettre en œuvre le consensus entre les deux chefs d'Etat, intensifier les échanges de haut niveau, promouvoir la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » et multiplier les échanges entre les parlementaires et entre les collectivités locales des deux pays. « La partie azerbaïdjanaise approuve la proposition de la partie chinoise quant à l'établissement d'un partenariat dans trois domaines majeurs, et espère accueillir davantage d'entreprises chinoises sur le marché azerbaïdjanais et approfondir la coopération pragmatique entre les deux pays dans les domaines de l'énergie, des transports, de l'économie et du commerce, de la transformation et de la fabrication, des réseaux numériques et du tourisme, afin d'apporter plus d'avantages aux peuples des deux pays », a déclaré le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise. Indiquant que l'Azerbaïdjan remercie la Chine d'avoir toujours respecté sa souveraineté, son indépendance et son intégrité territoriale et continuera à soutenir fermement la Chine dans les questions concernant ses intérêts vitaux, M. Mamedyarov a déclaré que la partie azerbaïdjanaise était disposée à travailler avec la Chine pour lutter contre les « trois fléaux », à savoir le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, et à renforcer la coordination et la coopération dans les enceintes multilatérales, dont les Nations unies, la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie, l'Organisation de coopération de Shanghai et le Mouvement des non-alignés, afin de défendre conjointement le multilatéralisme.

Suggest To A Friend
  Print