Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec le Ministre arménien des Affaires étrangères
2019-05-27

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Ministre arménien des Affaires étrangères, Zohrab Mnatsakanyan, le 26 mai 2019 à Erevan.

Wang Yi a déclaré que la Chine considérait l'Arménie comme un partenaire important en Eurasie. « Depuis l'établissement des relations diplomatiques, les relations entre nos deux pays maintiennent un développement sain et stable », a noté le chef de la diplomatie chinoise, avant de souligner que la Chine ne s'immisce jamais dans les affaires intérieures de l'Arménie, soutient les choix du peuple arménien et apprécie l'adhésion de la partie arménienne à la politique d'une seule Chine et son respect des intérêts vitaux et des préoccupations majeures de la Chine. « Il n'y a pas si longtemps, le Premier ministre Nikol Pashinyan s'est rendu en Chine pour assister à la Conférence du dialogue sur les civilisations asiatiques et a dégagé un important consensus avec les dirigeants chinois sur le développement des relations bilatérales », a rappelé M. le Ministre chinois, avant d'exprimer la volonté de son pays de travailler avec la partie arménienne pour mettre en œuvre le consensus et profiter de l'occasion de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » pour renforcer la coopération dans les domaines de l'économie et du commerce, des capacités de production, de la haute technologie, du développement minier et de la construction d'infrastructures. « Dans une situation internationale complexe et changeante, les deux parties doivent renforcer leur soutien mutuel et s'opposer conjointement à l'unilatéralisme et au protectionnisme, renforcer la coopération en matière de sécurité et lutter contre les forces terroristes violentes, y compris le "Mouvement islamique du Turkestan Oriental", promouvoir l'enrichissement mutuel entre différentes civilisations et s'opposer au "choc des civilisations", ainsi que promouvoir la coopération régionale et approfondir la synergie entre l'initiative "la Ceinture et la Route" et la construction de l'Union économique eurasiatique, afin de contribuer au développement et à la construction de l'Arménie et de promouvoir les interconnexions régionales », a souligné M. Wang.

M. Mnatsakanyan a déclaré que l'Arménie et la Chine étaient deux civilisations anciennes et que l'amitié entre les deux pays remontait à loin dans l'histoire. « Depuis l'établissement des relations diplomatiques, les deux parties se montrent toujours compréhensives et se prêtent mutuellement confiance. Les relations entre les deux pays se sont bien développées et la coopération bilatérale et multilatérale a donné des résultats remarquables », a noté le chef de la diplomatie arménienne, avant de souligner que la partie arménienne attache de l'importance au statut et au rôle de la Chine en tant que grand pays, adhère fermement à la politique d'une seule Chine et continuera à soutenir les efforts de la Chine pour préserver ses intérêts vitaux et ses préoccupations majeures. « Quel que soit le changement dans la situation politique intérieure, le développement des relations avec la Chine sera toujours une priorité de la diplomatie arménienne », a indiqué M. le Ministre arménien. « L'Arménie félicite la Chine pour le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, admire les énormes progrès accomplis par la Chine dans son développement et souhaite approfondir sa coopération avec la Chine en vue d'un développement commun », a poursuivi M. Mnatsakanyan. « La partie arménienne est disposée à approfondir la synergie entre sa propre stratégie de développement et l'initiative "la Ceinture et la Route" et à approfondir la coopération avec la Chine dans les domaines de l'économie et du commerce, de l'investissement, de l'agriculture, des capacités de production, de la haute technologie et de la construction d'infrastructures, afin de contribuer au développement et à la prospérité de la région », a conclu M. Mnatsakanyan.

A l'issue de leur entretien, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont signé plusieurs accords bilatéraux, dont l'accord entre les deux gouvernements portant exemption mutuelle de visas pour les détenteurs de passeports ordinaires.

Suggest To A Friend
  Print