Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : le retour de la « doctrine Monroe » va à contre-courant de l'histoire
2019-05-29

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré le 29 mai 2019 que le fait de prétendre que la coopération sino-latino-américaine vise à contrôler l'Amérique latine s'inscrivait dans une mentalité dépassée de la guerre froide et que le retour de la « doctrine Monroe » allait à contre-courant de l'histoire. Le chef de la diplomatie chinoise a fait ces remarques lors d'une conférence de presse conjointe avec le Ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla, à l'issue de leur entretien à Beijing.

Wang Yi a déclaré que la Chine et les pays d'Amérique latine, tous membres égaux de la communauté internationale, avaient le droit de déterminer leurs propres politiques étrangères et de choisir indépendamment leurs partenaires. « La Chine et les pays d'Amérique latine, tous pays en développement, doivent renforcer leur coopération mutuellement bénéfique en vue d'un développement commun et d'une prospérité partagée », a poursuivi le chef de la diplomatie chinoise. « Les faits prouvent que l'établissement d'un partenariat de coopération global entre la Chine et l'Amérique latine et l'approfondissement de leur coopération dans divers domaines suivent la tendance de l'époque et répondent aux aspirations ardentes des populations, en donnant des résultats tangibles et en profitant à la région et à la communauté internationale », a souligné M. Wang.

Wang Yi a indiqué que le fait de prétendre que la coopération sino-latino-américaine vise à contrôler l'Amérique latine s'inscrivait dans une mentalité dépassée de la guerre froide. M. le Ministre a également souligné que le retour de la « doctrine Monroe » allait à contre-courant de l'histoire. « La politique de la Chine visant à développer ses relations amicales avec l'Amérique latine est cohérente, claire, transparente et ouverte. En tant que partie intégrante de la coopération Sud-Sud, la coopération sino-latino-américaine est mutuellement bénéfique, n'est pas assortie d'intention géostratégique, ne vise aucune partie tierce, n'exclut aucune partie tierce et n'affecte pas les intérêts légitimes des tiers », a poursuivi M. Wang, avant d'indiquer que, grâce aux efforts conjoints de la Chine et des pays d'Amérique latine, la coopération entre la Chine et l'Amérique latine continuera à se développer de manière saine et stable.

Suggest To A Friend
  Print