Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec le Ministre cubain des Affaires étrangères
2019-05-29

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla, le 29 mai 2019 à Beijing.

Wang Yi a déclaré que la Chine et Cuba étaient deux pays socialistes et que l'amitié sino-cubaine reposait sur une base politique solide et avait résisté aux épreuves des aléas internationaux. « La Chine continuera à soutenir sans relâche la cause du socialisme de Cuba et à approfondir fermement la coopération bilatérale dans divers domaines », a indiqué M. Wang. « Face à la situation internationale complexe et incertaine, la Chine et Cuba devront renforcer la communication stratégique, approfondir la coopération stratégique, défendre la cause du socialisme, sauvegarder les intérêts légitimes et contribuer à la promotion de la paix et du développement régionaux », a poursuivi le chef de la diplomatie chinoise.

« L'année dernière, le Président Miguel Diaz-Canel a effectué une visite en Chine. Le Président Xi Jinping a eu des entretiens fructueux avec lui pour tracer ensemble le plan de développement des relations sino-cubaines », a rappelé M. Wang. « La Chine est disposée à travailler avec Cuba pour mettre en œuvre le consensus des deux chefs d'Etat, intensifier les échanges à tous les niveaux et continuer à se soutenir mutuellement sur les questions touchant aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de chacun. Nous sommes prêts à profiter de l'occasion de la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" pour approfondir la coopération dans des domaines tels que le commerce, les énergies nouvelles, l'agriculture, le tourisme, l'industrie biopharmaceutique et les télécommunications en réseau, à renforcer la coordination et la coopération dans les affaires internationales et à mener activement des échanges d'expérience en matière d'édification du socialisme, de gouvernance du pays et de gestion du Parti », a souligné M. le Ministre.

Indiquant que l'unilatéralisme et l'intimidation sont opposés au courant de l'époque, enfreignent les normes fondamentales régissant les relations internationales et ne pourront pas persister ni gagner de soutiens, le chef de la diplomatie chinoise a souligné que la Chine et Cuba devraient travailler avec le reste du monde pour défendre les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies et pour contrecarrer l'unilatéralisme et le protectionnisme. « La Chine soutiendra comme toujours la juste lutte de Cuba contre l'ingérence et le blocus étrangers », a conclu M. Wang.

M. Rodriguez a déclaré que l'amitié traditionnelle entre Cuba et la Chine, bien éprouvée, était indéfectible. « Cuba attache une grande importance au statut et à l'influence de la Chine sur la scène internationale et apprécie son rôle constructif dans la sauvegarde de la paix et de la stabilité mondiales, la promotion de la multipolarisation mondiale et le renforcement de la gouvernance mondiale », a indiqué le chef de la diplomatie cubaine. « Cuba place depuis toujours le développement des relations avec la Chine dans une position prioritaire et privilégiée dans sa diplomatie. Nous remercions sincèrement la Chine pour son soutien de longue date à la juste cause de Cuba et pour son aide au développement et à la construction de notre pays. Cuba poursuit fermement le principe d'une seule Chine et condamne toute ingérence de tout pays dans les affaires intérieures de la Chine. Nous félicitons la Chine pour ses progrès en matière de science et de technologie et nous opposons à toute sanction et pratique discriminatoire à l'encontre des entreprises technologiques chinoises », a poursuivi M. Rodriguez, avant d'ajouter que Cuba et la Chine devront conjointement s'opposer à l'unilatéralisme et au protectionnisme et défendre le multilatéralisme ainsi que les droits et intérêts des pays en développement.

M. Rodriguez a déclaré que Cuba était disposée à travailler avec la Chine pour mettre en œuvre le consensus important des deux chefs d'Etat, intensifier les échanges de haut niveau, développer une coopération active dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », renforcer la coopération pragmatique dans les domaines de l'économie, du commerce, des soins médicaux, du tourisme et de l'industrie biopharmaceutique, et renforcer la communication et la coopération dans les affaires internationales. Qualifiant la Chine d'« exemple » pour Cuba en termes d'édification du socialisme, M. Rodriguez a souligné que Cuba attachait de l'importance à la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère en l'étudiant, et souhaitait renforcer les échanges avec la Chine afin de promouvoir ensemble le développement et les progrès de la cause du socialisme.

Les deux parties ont également échangé de manière approfondie leurs points de vue sur la coopération sino-latino-américaine et la question du Venezuela. Elles partagent le constat que la coopération sino-latino-américaine est égale, mutuellement bénéfique, ouverte et inclusive et correspond aux intérêts de la Chine et des pays d'Amérique latine. Les deux parties préconisent que la question du Venezuela soit exclusivement résolue pacifiquement et par le biais de consultations et de dialogues, tout en s'opposant à toute ingérence extérieure.

A l'issue de l'entretien, les deux Ministres des Affaires étrangères ont signé conjointement le Plan de consultation politique 2020-2022 entre les Ministères des Affaires étrangères de la République populaire de Chine et de la République de Cuba et ont rencontré des journalistes.

Suggest To A Friend
  Print