Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et l'Union européenne tiennent leur troisième consultation concernant les affaires d'Amérique latine
2019-05-30

Le Directeur général du Département des Affaires d'Amérique latine du Ministère des Affaires étrangères Zhao Bentang et la Directrice générale pour l'Amérique au Service européen pour l'action extérieure (SEAE) Edita Hrda ont tenu le 28 mai 2019 à Beijing la troisième consultation Chine-Union européenne(UE) concernant les affaires d'Amérique latine, en échangeant de manière approfondie leurs points de vue sur des sujets tels que la situation actuelle en Amérique latine, leurs relations respectives avec l'Amérique latine et la situation de pays clés.

Zhao Bentang a présenté l'essentiel des relations sino-latino-américaines de la nouvelle ère préconisées par le Président Xi Jinping, qui se caractérisent par l'égalité, les avantages mutuels, l'innovation, l'ouverture et le bénéfice de tous. Soulignant que la Chine œuvre avec les pays d'Amérique latine à la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » pour promouvoir l'optimisation et le développement innovant de la coopération Chine-Amérique latine, M. Zhao a indiqué que la coopération sino-latino-américaine insistait sur l'ouverture et l'inclusion, ne visait aucune partie tierce ni n'excluait les tiers. « La Chine est disposée à discuter avec la partie européenne de la coopération tripartite en Amérique latine et à apporter conjointement des contributions plus importantes à la stabilité et au développement de l'Amérique latine », a conclu M. Zhao.

Mme Hrda a déclaré que l'UE attachait de l'importance au développement des relations avec l'Amérique latine. Rappelant que l'UE a récemment proposé une nouvelle stratégie à l'égard de l'Amérique latine reposant sur « quatre piliers », à savoir prospérité, démocratie, résilience sociale et gouvernance mondiale efficace, Mme Hrda a indiqué que l'UE cherchait à renforcer la coopération avec l'Amérique latine dans des domaines tels que le changement climatique, la protection de l'environnement, l'économie numérique, les interconnexions, la sécurité et la lutte contre la drogue. « L'UE est disposée à discuter activement du développement de la coopération concernée avec la partie chinoise dans la région », a souligné Mme la Directrice générale.

S'agissant de la situation au Venezuela, réitérant leur position commune, y compris la recherche d'un règlement politique pacifique et l'opposition à toute intervention militaire, les deux parties se sont dites prêtes à renforcer la communication et la coordination et à travailler avec les autres parties pour promouvoir le dialogue entre le gouvernement vénézuélien et l'opposition, afin de parvenir à une solution décidée indépendamment par le peuple vénézuélien le plus rapidement possible.

Suggest To A Friend
  Print