Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et le Kirghizistan s'engagent à élever leurs relations à un niveau supérieur
2019-06-13

Le président chinois Xi Jinping et son homologue kirghize Sooronbaï Jeenbekov se sont mis d'accord, lors de leur entretien à Bichkek jeudi, pour élever le partenariat stratégique global entre les deux pays à un niveau supérieur.

M. Xi est arrivé mercredi dans ce pays d'Asie centrale pour une visite d'Etat et pour y prendre part au 19ème sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Les relations sino-kirghizes ont résisté à l'épreuve des vicissitudes internationales et ont enregistré de grandes avancées depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays il y a 27 ans. La Chine et le Kirghizistan donnent un excellent exemple d'un nouveau type de relations d'Etat à Etat sur la base du respect mutuel, de l'égalité et d'une coopération mutuellement bénéfique, a souligné le président chinois.

La Chine continuera à soutenir le choix indépendant du peuple kirghize sur sa propre voie de développement, ainsi que toutes les mesures politiques prises par le gouvernement kirghize afin de protéger l'indépendance nationale, la souveraineté et la sécurité, a-t-il dit.

M. Xi a exprimé la volonté de la Chine de travailler de concert avec le Kirghizistan pour approfondir leur amitié traditionnelle et leur coopération mutuellement bénéfique, afin d'apporter davantage de bénéfices aux deux peuples.

Il a aussi indiqué que la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" constituait le noyau de la coopération sino-kirghize, appelant les deux pays à renforcer l'alignement de leurs stratégies de développement, à exploiter de nouveaux potentiels de partenariat et à explorer de nouveaux espaces de coopération.

La coopération dans le commerce et l'investissement devrait être élargie et les projets majeurs bien mis en oeuvre, a noté le président Xi, ajoutant que Beijing était prêt à importer davantage de produits agricoles écologiques et de qualité du Kirghizistan.

La Chine continuera aussi à soutenir le développement économique et social du Kirghizistan, en particulier par la construction conjointe d'installations d'eau potable, de routes, d'hôpitaux et d'autres projets destinés à améliorer le niveau de vie de la population.

Le président chinois a également préconisé des échanges plus étroits au niveau local et entre peuples.

Dans le cadre des efforts visant à renforcer la coopération en matière de sécurité, les deux pays devraient renforcer la lutte contre les "trois forces" que sont le terrorisme, l'extrémisme et le séparatisme, ainsi que contre le crime organisé transfrontalier et le trafic de drogue, a précisé M. Xi.

Au sujet de l'OCS, il a affirmé que la Chine saluait les efforts du Kirghizistan visant à promouvoir la coopération dans divers domaines, depuis que ce pays d'Asie centrale a pris la présidence tournante de l'OCS.

La Chine soutient l'organisation par le Kirghizistan du sommet de Bichkek, qui s'ouvrira vendredi, et encourage les Etats membres de l'OCS à dégager davantage de consensus, à exploiter les potentiels de coopération et à construire une communauté de destin qui profite à toutes les parties, a ajouté le président Xi.

De son côté, M. Jeenbekov a rappelé qu'il avait rencontré le président chinois trois fois en plus d'un an, ce qui montre le haut niveau des relations bilatérales et la volonté des deux parties de renforcer leur coopération.

Le Kirghizistan sera toujours "un bon voisin, un bon ami et un bon partenaire" de la Chine, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, le président kirghize a adressé ses félicitations pour le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et pour les exploits réalisés par le peuple chinois sous la direction de Xi Jinping et du Parti communiste chinois, affirmant que la vision et l'expérience de M. Xi sur la gouvernance d'un Etat revêtent une grande importance pour le Kirghizistan.

M. Jeenbekov a également remercié la Chine pour son aide considérable et à long terme au Kirghizistan dans son développement national et l'amélioration de la vie de sa population.

Le Kirghizistan adhère fermement au principe d'une seule Chine, a par ailleurs déclaré M. Jeenbekov, tout en soulignant que les affaires des minorités ethniques en Chine relèvent de ses affaires intérieures et que le Kirghizistan soutient les politiques et les mesures prises par le gouvernement chinois à cet égard.

Le Kirghizistan reste attaché à la lutte contre les "trois forces", a-t-il ajouté.

Notant que la stratégie de développement national du Kirghizistan correspond à l'initiative "la Ceinture et la Route" (ICR) de la Chine, M. Jeenbekov a affirmé que son pays était prêt à mettre en place des arrangements institutionnalisés pour promouvoir leur alignement et renforcer la coopération avec la Chine dans des domaines tels que le commerce, l'investissement, l'énergie, l'agriculture et les transports, ainsi qu'aux niveaux locaux, et pour accroître les échanges culturels et entre les peuples.

Le Kirghizistan et la Chine ont des positions similaires sur des dossiers internationaux et régionaux, jetant des bases solides pour un renforcement de leur coordination multilatérale, a-t-il déclaré.

Le Kirghizistan salue le précieux soutien que la Chine lui a apporté au cours de sa présidence tournante de l'OCS et pour l'organisation du sommet de Bichkek, a ajouté M. Jeenbekov.

Après leur entretien, les deux présidents ont signé une déclaration commune sur l'approfondissement du partenariat stratégique global entre les deux pays, et ont assisté à l'échange de documents de coopération bilatérale.

Les deux parties poursuivront les visites et les réunions entre les dirigeants des deux pays afin de procéder à des échanges de vues réguliers sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d'intérêt commun, précise la déclaration commune.

Les deux parties continueront aussi à se soutenir mutuellement sur des questions liées à leurs intérêts fondamentaux, telles que la souveraineté nationale, la sécurité et l'intégrité territoriale, indique la déclaration, qui note par ailleurs qu'il existe un grand potentiel de coopération pour créer une synergie entre l'ICR et la stratégie de développement national 2018-2040 du Kirghizistan, et que les deux pays rechercheront davantage d'intérêts communs pour réaliser un développement commun fondé sur le principe de la coopération gagnant-gagnant.

La Chine et le Kirghizistan se sont également engagés à soutenir le rôle central des Nations Unies dans les affaires internationales et la construction d'une économie mondiale ouverte. Ils ont exprimé leur ferme opposition à l'unilatéralisme et au protectionnisme.

Suggest To A Friend
  Print