Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Xi Jinping exhorte les pays asiatiques à conjuguer leurs efforts pour la sécurité et le développement (PAPIER GENERAL)
2019-06-15

Le président chinois Xi Jinping a exhorté samedi les pays asiatiques et leurs partenaires à conjuguer leurs efforts pour ouvrir de nouvelles perspectives de sécurité et de développement en Asie dans une conjoncture nouvelle.

S'adressant au 5e sommet de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA) qui se tient à Douchanbé au Tadjikistan, M. Xi a appelé les membres de la CICA à construire une Asie avec la confiance et le respect mutuels, la sécurité et la stabilité, le développement et la prospérité, l'ouverture et l'inclusion, ainsi qu'avec la coopération et l'innovation.

La Chine, a déclaré le président chinois, continuera résolument sur la voie d'un développement pacifique, maintiendra son ouverture et des approches gagnant-gagnant, défendra le multilatéralisme et collaborera avec toutes les parties pour créer un avenir meilleur pour l'Asie et le monde.

Organisé à l'invitation du président tadjik Emomali Rahmon, le sommet de la CICA a réuni des dirigeants ou des représentants de l'Afghanistan, de l'Azerbaïdjan, du Bangladesh, du Cambodge, de l'Iran, du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Qatar, de la Russie, du Sri Lanka, de la Turquie et d'autres pays membres, ainsi que des représentants des Etats observateurs et des organisations internationales et régionales concernées.

Les participants ont échangé leurs points de vue sur le thème "Une vision commune pour une région de la CICA sûre et plus prospère", ont mené un débat approfondi sur des questions régionales et internationales d'intérêt commun, conjointement travaillé à des projets pour une paix durable et une prospérité partagée en Asie, et sont parvenus à un consensus étendu.

Dans son discours, M. Xi a salué les contributions positives de la CICA à la promotion de la paix et du développement en Asie depuis sa création il y a 27 ans, soulignant que le mécanisme s'est engagé à renforcer la confiance mutuelle et la collaboration entre les pays membres et à préserver la sécurité et la stabilité régionales.

Le président chinois a rappelé que lors du sommet 2014 de la CICA à Shanghai, il a présenté une nouvelle vision d'une sécurité commune, globale, coopérative et durable, et proposé d'explorer une nouvelle voie de sécurité et de développement correspondant aux caractéristiques asiatiques et aux intérêts communs des pays concernés, qui a reçu une réponse positive de la part de diverses parties.

La Chine est prête à collaborer avec toutes les parties pour renforcer la coopération dans divers domaines et faire avancer le processus de la CICA vers de nouvelles étapes, a encore dit M. Xi.

Qualifiant l'Asie d'une des régions les plus dynamiques et les plus prometteuses du monde, il a toutefois noté que les pays asiatiques sont également confrontés à des défis communs, notamment une confiance politique mutuelle insuffisante, un développement économique déséquilibré et des problèmes de sécurité et de gouvernance majeurs. Il reste donc un long chemin à parcourir pour parvenir à une paix durable et une prospérité partagée.

Saluant les progrès accomplis par les pays asiatiques dans la construction d'une communauté asiatique avec un avenir commun au cours des dernières années, le président chinois a encouragé les membres de la CICA à rester fidèles à leurs objectifs, à saisir ensemble les opportunités et à relever les défis, et à faire des efforts concertés pour ouvrir de nouvelles perspectives à la sécurité et au développement en Asie dans la nouvelle conjoncture.

M. Xi a déclaré que la création d'une Asie reposant sur le respect et la confiance mutuels constituait l'attente commune des membres la CICA, et il les a appelés en conséquence à adhérer aux objectifs et aux principes de la Charte des Nations Unies, à respecter la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale de chacun, ainsi que leur choix respectif de systèmes politiques et de voies de développement.

Il faut rejeter le jeu à somme nulle et le protectionnisme, renforcer la communication politique, améliorer la confiance politique mutuelle et élargir progressivement le consensus stratégique, a-t-il ajouté.

Constatant que la création d'une Asie sûre et stable est un objectif commun des pays de la région, Xi Jinping a appelé au dialogue plutôt qu'à la confrontation et au partenariat plutôt qu'à l'alliance entre les membres de la CICA.

Pour régler convenablement les divers problèmes de sécurité traditionnels et non traditionnels, a-t-il souligné, il faut rester ferme dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, et prendre toutes sortes de mesures de précaution efficaces et éradiquer l'extrémisme à la racine. Il a exhorté les membres de la CICA à explorer une structure de sécurité régionale aux caractéristiques asiatiques pour assurer la sécurité collective et la sécurité commune en Asie.

Construire une Asie prospère est une aspiration partagée par les pays asiatiques et le développement est la clé de tous les problèmes, a dit M. Xi, ajoutant que les membres de la CICA devraient œuvrer de concert pour promouvoir et faciliter la libéralisation du commerce et de l'investissement, mettre en œuvre le consensus dégagé lors du deuxième Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale d'avril dernier, renforcer la synergie de leurs stratégies de développement et la connectivité globale et favoriser un développement économique de qualité dans tous les pays.

Construire une Asie ouverte et inclusive est un objectif commun des pays asiatiques, a déclaré le président chinois. Il a demandé aux membres de la CICA de mettre en œuvre le consensus atteint lors de la Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques du mois de mai dernier à Beijing et de développer une vision des civilisations fondée sur l'égalité, l'apprentissage mutuel, le dialogue et l'inclusion.

Il faut aussi s'assurer que la coexistence diversifiée remplacera la supériorité de la civilisation, que la symbiose harmonieuse remplacera les affrontements de civilisation, que les échanges et le partage remplaceront l'éloignement des civilisations, et que la prospérité commune et le progrès remplaceront la rigidité de la civilisation, a encore déclaré M. Xi.

Construire une Asie coopérative et innovante est notre besoin commun, a dit le président chinois, appelant à l'innovation dans des domaines tels que la théorie, les institutions, la science et la technologie, ainsi que la culture, demandant aussi des efforts pour rechercher des réponses nouvelles aux problèmes anciens et de bonnes réponses aux nouveaux problèmes, afin de résoudre divers problèmes délicats auxquels l'Asie est confrontée.

La Chine a pour sa part toujours insisté pour développer des relations de bon voisinage avec les pays asiatiques, a ajouté le président chinois.

En tant que membre de la famille asiatique et grand pays responsable de la communauté internationale, la Chine continuera d'être un bâtisseur de la paix mondiale, un contributeur au développement mondial et un défenseur de l'ordre international, a-t-il déclaré, ajoutant qu'elle continuera à faire avancer la construction d'un nouveau type de relations internationales et d'une communauté de destin pour l'humanité.

Premièrement, la Chine continuera résolument sur la voie du développement pacifique, a dit M. Xi, s'engageant à ne jamais rechercher d'avantages aux dépens des autres.

La Chine continuera à approfondir sa coopération amicale avec tous les pays sur la base des cinq principes de la coexistence pacifique, à régler pacifiquement les différends territoriaux et maritimes avec les pays concernés et à soutenir le dialogue et la consultation pour résoudre les problèmes régionaux essentiels, a ajouté le président chinois.

Deuxièmement, la Chine adhérera aux approches d'ouverture et gagnant-gagnant et partagera les opportunités de développement avec différents pays, a-t-il dit, affirmant que la Chine est disposée à travailler avec toutes les parties pour tirer parti de la plate-forme de coopération internationale "la Ceinture et la Route" afin d'insuffler un élan puissant dans leur développement commun.

La Chine organisera cette année la deuxième édition de l'Exposition internationale d'importation de Chine (CIIE), qui permettra aux parties d'accéder plus facilement au marché chinois, a poursuivi le président chinois.

Troisièmement, le président chinois s'est engagé à défendre fermement le multilatéralisme et à sauvegarder l'ordre international sur la base du droit international.

La Chine est prête à œuvrer avec tous les pays pour promouvoir une vision de la gouvernance mondiale comprenant une vaste consultation, une contribution commune et des avantages partagés, protéger fermement le système international avec les Nations Unies en son centre et préserver fermement le système commercial multilatéral avec le l'Organisation mondiale du commerce en son centre, a encore indiqué M. Xi.

Il a appelé à un dialogue et à des consultations équitables fondés sur le respect mutuel et le respect des normes des relations internationales et des règles commerciales multilatérales pour résoudre les problèmes économiques et commerciaux, soulignant que les parties concernées ne devraient jamais recourir au protectionnisme et à l'unilatéralisme.

Selon le président chinois, la position de la Chine telle qu'elle est ne vise pas seulement à protéger le droit légitime au développement pour tous les pays, mais également à protéger l'équité et la justice internationales.

Applaudissant le discours de M. Xi, les autres participants des pays membres de la CICA ont remercié la Chine pour ses contributions à la promotion du dialogue et de la coopération dans le cadre de la CICA au cours de sa présidence précédente.

Toutes les parties sont convenues de la nécessité de continuer à faire avancer le processus de la CICA sur la base des réalités asiatiques, de mettre en œuvre les mesures de confiance, de rechercher une sécurité commune, globale, coopérative et durable, de respecter la diversité culturelle et de faire de l'Asie une région harmonieuse caractérisée par une paix et une prospérité durables.

Les membres de la CICA ont de leur côté réaffirmé qu'ils adhèrent à la Charte des Nations Unies et aux droits et normes internationaux généralement acceptés, soutiennent un multilatéralisme efficace avec l'ONU en son centre, appuient pleinement le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des uns et des autres, construisent ensemble une économie mondiale ouverte et s'opposent au protectionnisme sous toutes ses formes.

Ils se sont également engagés à combattre conjointement le terrorisme international, l'extrémisme et la criminalité transnationale organisée, à conjuguer leurs efforts pour faire face aux divers risques et défis, à promouvoir la paix et la stabilité en Asie et dans le monde, à œuvrer pour la mise en place d'un nouveau type de relations internationales reposant sur le respect mutuel, l'équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant, et à forger une communauté de destin pour l'humanité.

Une déclaration commune du 5e sommet de la CICA a également été publiée.

Après le sommet, M. Xi a assisté à un banquet de bienvenue organisé par M. Rahmon à l'intention des dirigeants et des représentants participant au sommet.

Xi Jinping est arrivé vendredi au Tadjikistan pour le sommet de la CICA et une visite d'Etat.

Le Tadjikistan constitue la deuxième étape de la tournée de Xi Jinping en Asie centrale, qui l'a déjà conduit au Kirghizistan pour une visite d'Etat et le 19e Sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Suggest To A Friend
  Print