Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : La Chine et les Pays-Bas doivent s'en tenir aux « quatre soutiens » et aux « quatre oppositions »
2019-06-19

Lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, le 19 juin 2019 à Beijing, le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a déclaré qu'il avait discuté avec M. Blok des changements inédits que traversait le monde actuel. « Face au protectionnisme et à l'unilatéralisme, nous espérons que les deux parties répondront aux exigences historiques, assumeront les responsabilités qui leur incombent et insisteront sur les "quatre soutiens" et les "quatre oppositions" », a indiqué M. Wang.

Premièrement, soutenir le multilatéralisme et s'opposer à l'unilatéralisme. Le multilatéralisme est indispensable pour la démocratisation des relations internationales et la demande de l'époque pour répondre aux défis mondiaux du 21e siècle. Nous estimons tous que l'unilatéralisme pose un véritable défi à l'ordre international actuel et à l'économie mondiale et qu'il est contraire aux tendances historiques, à l'équité et à la justice. La communauté internationale doit unir ses efforts pour défendre le système international centré sur les Nations unies et le système commercial multilatéral centré sur l'OMC.

Deuxièmement, soutenir les interconnexions et s'opposer à l'isolationnisme. La Chine devient prospère grâce aux réformes et à l'ouverture. Les Pays-Bas vivent du libre-échange. Notre objectif commun est de bâtir une économie mondiale ouverte et notre demande unanime est de renforcer les interconnexions. Pour atteindre l'objectif de la construction conjointe de haute qualité de « la Ceinture et la Route », nous souhaitons promouvoir la synergie entre l'initiative « la Ceinture et la Route » et la stratégie de l'UE visant à relier l'Europe à l'Asie afin d'améliorer le niveau d'interconnexion entre les deux payas dans l'aviation, les ports, la logistique et les douanes, ainsi que développer la coopération sur les marchés tiers en Afrique, en Asie et dans d'autres régions, en vue d'obtenir des résultats bénéfiques pour de multiples parties.

Troisièmement, soutenir l'innovation coordonnée et s'opposer à une mentalité de monopole. La société humaine doit compter sur l'innovation pour se développer et l'innovation ne peut être réalisée que par la coopération et la communication. Le monopole n'a jamais conduit au progrès, et contraindre l'adversaire n'a jamais permis de conserver son avance. La Chine et les Pays-Bas, tous deux de grands pays innovants, peuvent aller de l'avant, main dans la main, dans le processus de la nouvelle révolution technologique, en connectant des ressources scientifiques et technologiques, en partageant les opportunités de marché, en protégeant les droits de propriété intellectuelle et en renforçant les capacités à innover.

Quatrièmement, soutenir l'enrichissement mutuel des civilisations et s'opposer au choc des civilisations. La Chine et les Pays-Bas ont tous deux une culture magnifique avec une longue histoire et sont des partisans et des praticiens des échanges et du dialogue entre les civilisations. Nous continuerons d'encourager et de promouvoir nos échanges dans divers domaines, tels que l'éducation, la culture et le tourisme, et de soutenir conjointement l'amélioration du niveau de facilitation des échanges humains entre la Chine et l'UE, afin de contribuer davantage à la promotion des échanges et de l'inspiration mutuelle entre différentes civilisations.

Suggest To A Friend
  Print