Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Premier ministre chinois rencontre des responsables d'entreprises multinationales
2019-06-20

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré jeudi des responsables de plusieurs entreprises multinationales célèbres qui se sont rendus à Beijing pour participer au 7e Sommet de la table ronde du Conseil de PDG international.

Un certain nombre d'entreprises multinationales, représentées par les participants au sommet, se sont lancées dans le processus de réforme et d'ouverture de la Chine dès le début, a constaté M. Li, ajoutant que celles-ci ont non seulement apporté le capital, les technologies et l'expertise de la gestion en Chine, mais aussi trouvé un grand marché, remporté des récompenses et réalisé des résultats mutuellement bénéfiques.

Il a promis que le pays allait approfondir ses réformes, s'ouvrir davantage au monde et bâtir un environnement commercial international orienté par le marché et respectant l'état de droit. La Chine invite également les entreprises de tous les pays à augmenter leurs investissements en Chine et à partager les opportunités créées par le développement chinois, selon le Premier ministre chinois.

M. Li a souligné que le développement du pays devait être basé sur l'innovation et que la protection du droit de propriété intellectuelle revient à protéger l'innovation. "Nous traitons de manière égale toutes les entreprises enregistrées en Chine, qu'elles soient nationales ou étrangères. Nous protégerons leurs droits et intérêts légitimes, dont la propriété intellectuelle", a-t-il fait remarquer.

La Chine est aussi prête à mettre en synergie l'initiative "la Ceinture et la Route" avec les stratégies de développement d'autres pays, à faciliter les échanges entre les peuples, à sauvegarder le libre-échange et à réaliser un développement commun, a déclaré M. Li.

Malgré leurs différentes nationalités et leurs différents domaines, les entrepreneurs ont fait savoir qu'ils étaient prêts à renforcer leur coopération avec la Chine, à participer à la réforme et l'ouverture du pays, et à élargir la coopération dans les secteurs médical, financier, automobile, manufacturier de l'économie numérique, de la 5G, des industries à faibles émissions de carbone, de l'innovation, et des infrastructures.

Ils ont également exprimé leur volonté d'aider à augmenter l'interconnectivité internationale, à sauvegarder le libre-échange, tout en s'opposant au protectionnisme.

Suggest To A Friend
  Print