Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : La Chine s'engage à la solidarité et à l'amitié sino-africaine avec une détermination inchangée et des actions constantes
2019-06-24

Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a successivement rencontré le 24 juin 2019 à Beijing le ministre burundais des Affaires étrangères, Ezechiel Nibigira , le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Aurélien Agbenonci, le ministre des Affaires étrangères du Soudan du sud, Nhial Deng Nhial, et le ministre gambien des Affaires étrangères, Mamadou Tangara.

Wang Yi a déclaré que le Burundi était ami de tout temps de la Chine en Afrique et que les deux pays partageaient heurs et malheurs depuis toujours. La Chine et le Bénin sont des amis traditionnels et la Chine respecte le peuple béninois dans sa recherche d'une voie de développement adaptée à la situation béninoise. Nous sommes convaincus que le Bénin pourra parvenir à la stabilité nationale et au développement économique et social. La Chine a décidé d'établir des relations diplomatiques avec le Soudan du Sud le même jour de son indépendance. La Chine est disposée à contribuer davantage à l'avancement du processus de paix et à la promotion du développement économique au Soudan du sud. Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Gambie, les relations bilatérales se sont développées d'une manière rapide et globale, et les résultats de la coopération ont été remarquables.

Wang Yi a souligné que la situation internationale actuelle était complexe et incertaine. Cependant, reste inchangée la détermination de la Chine à s'engager à la solidarité et à l'amitié avec les pays africains et les actions en la matière ne diminuent pas. Nous sommes disposés à articuler l'initiative «la Ceinture et la Route » et les « Huit initiatives majeures » du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine avec les stratégies de développement respectives des pays africains, à promouvoir la coopération pragmatique pour obtenir davantage de nouveaux résultats, à renforcer les échanges d'expériences en matière de gouvernance du pays et à améliorer le niveau de gouvernance de chacun. En ce qui concerne les principaux projets de coopération pragmatique qui préoccupent tous les pays, la Chine est disposée à faire des progrès constants sur la base d'une décision scientifique en respectant le principe des bénéfices mutuels et avec une attitude de responsabilité, afin d'assurer la durabilité et la qualité de la coopération. Par ailleurs, la Chine encourage les entreprises chinoises à participer à l'investissement et à la construction en Afrique conformément au principe du marché afin de contribuer au processus d'industrialisation en Afrique et d'améliorer la capacité de développement autonome des pays africains.

Le ministre burundais des Affaires étrangères a déclaré que la coopération amicale entre le Burundi et la Chine avait enregistré des progrès considérables et que les deux parties se soutenaient mutuellement et se faisaient confiance. Le Burundi est parfaitement d'accord avec l'initiative « la Ceinture et la Route » et se félicite du fait que le Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine a favorisé le bien-être du peuple africain. Le Burundi va continuer à fermement soutenir les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de la Chine.

Le ministre des Affaires étrangères du Bénin a déclaré que le Bénin était satisfait des relations sino-béninoises et sino-africaines. Cette réunion des coordinateurs est une plate-forme utile pour que toutes les parties puissent promouvoir la mise en œuvre des résultats du Sommet de Beijing du FSCA. Dans la situation actuelle, le multilatéralisme est le seul choix correct. C'est en insistant sur le multilatéralisme que peuvent se faire entendre les voix des pays de petite et moyenne taille, en particulier des pays africains. Nous remercions la Chine d'avoir fait valoir la justice pour les pays en développement dans les affaires internationales.

Le ministre des Affaires étrangères du Soudan du sud a déclaré que son pays remerciait la Chine de son assistance dans divers domaines, en particulier de son ferme soutien à la promotion des pourparlers et de sa contribution positive au processus de paix au Soudan du Sud. Le Soudan du Sud est disposé à s'inspirer des expériences du développement de la Chine et à élargir la coopération pragmatique bilatérale dans le cadre de la coopération sino-africaine afin de parvenir à un meilleur développement.

Le ministre gambien des Affaires étrangères a déclaré que son pays avait réitéré l'adhésion au principe d'une seule Chine et se tiendrait fermement tenu aux côtés de la Chine lors des occasions internationales. Depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays, la coopération bilatérale dans divers domaines a connu un développement considérable. La Gambie est un ami fiable et un partenaire sincère de la Chine.

Les ministres des Affaires étrangères des quatre pays ont chaleureusement félicité M. Qu Dongyu pour son élection au poste de directeur général de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en espérant renforcer davantage les échanges et la coordination avec la partie chinoise dans les affaires internationales. Wang Yi a remercié le soutien énergétique de la partie africaine et a déclaré que l'élection réussie de M. Qu était non seulement le succès de la Chine, mais également favorisait le maintien et l'élargissement des intérêts de l'Afrique et des pays en développement.

A l'issue des entretiens, Wang Yi a également assisté à la signature d'accords de coopération bilatéraux avec les ministres des Affaires étrangères des quatre pays.

Suggest To A Friend
  Print