Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : Seuls les peuples chinois et africains sont les mieux placés pour juger si la coopération sino-africaine est bonne
2019-06-25

Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a prononcé un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine le 25 juin 2019.

« La Chine et l'Afrique sont liées par une communauté de destin à toute épreuve. Nous avons des passés similaires, des parcours de lutte communs et les mêmes tâches de développement. Dans la lutte pour la libération nationale et l'indépendance politique, nous avons combattu côte à côte. Dans la construction du pays et la recherche d'une voie de développement autonome, nous avons avancé main dans la main. Dans la promotion d'un monde multipolaire et la démocratisation des relations internationales, nous sommes animés des mêmes idéaux. Caractérisée par la compréhension entre frères et le soutien mutuel entre amis, la coopération sino-africaine est un modèle de coopération Sud-Sud et est pionnière en la matière. La Chine accorde toujours une grande importance à l'Afrique, la respecte et la soutient. Jamais elle n'a recherché des intérêts géopolitiques égoïstes en Afrique ni n'a imposé sa propre volonté à autrui. Elle a ainsi ouvert une voie de coopération avec l'Afrique totalement différente de celle des grandes puissances traditionnelles », s'est ainsi exprimé M. Wang dans son discours.

« Ces derniers temps, certaines forces extérieures ont tenté de calomnier et d'entraver la coopération sino-africaine, en fabriquant de toutes pièces des thèses telles que le "néocolonialisme" et le "piège de la dette". Totalement infondées, ces accusations sont rejetées par les peuples africains. Elles ne font que révéler le non-respect de ces forces envers l'Afrique et leur méconnaissance de la Chine. Elles n'ont rien compris à la véritable amitié à toute épreuve entre la Chine et l'Afrique. Les faits sont plus éloquents que les paroles, et la justice finira par prévaloir. La coopération sino-africaine est-elle bonne ou pas ? Seuls les peuples chinois et africains sont les mieux placés pour en juger », a souligné M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print