Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi assiste à la cérémonie d'ouverture de la réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du FCSA et prononce un discours
2019-06-25

La réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) s'est ouverte le 25 juin 2019 à Beijing. Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a assisté à la cérémonie d'ouverture, lors de laquelle il a prononcé un discours et lu le message de félicitations adressé par le président Xi Jinping.

Wang Yi a déclaré que le message de félicitations illustrait pleinement l'amitié profonde du Président Xi Jinping envers les pays et peuples africains et démontrait la volonté forte du gouvernement chinois de développer l'amitié et la coopération avec l'Afrique. Il a non seulement indiqué clairement les exigences pour cette réunion, mais également donné des orientations à suivre pour promouvoir ensemble un développement soutenu des relations sino-africaines.

« En septembre dernier, le Sommet de Beijing du FCSA a connu un grand succès grâce à nos efforts conjoints, inaugurant une nouvelle ère du partenariat de coopération stratégique global sino-africain. Sur ce nouveau point de départ historique, il nous faut promouvoir intégralement la mise en œuvre des acquis du Sommet et construire une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide. Voilà l'aspiration commune des 2,6 milliards de Chinois et d'Africains, et une noble mission qui incombe à nous tous. Depuis la clôture du Sommet de Beijing, les échanges et la coopération entre la Chine et l'Afrique affichent une plus forte dynamique de développement, et la mise en œuvre des acquis du Sommet progresse sur tous les plans, présente une tendance prometteuse caractérisée par l'efficacité précoce, le haut niveau des normes et le bénéficie au bien-être du peuple, et est bien accueillie par les pays africains.

Selon Wang Yi, quelle que soit l'évolution de la situation internationale, la Chine restera fidèle au principe de sincérité, de résultats réels, d'amitié et de bonne foi et à la vision de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés avancés par le Président Xi Jinping, se tiendra fermement aux côtés des pays africains et des autres pays en développement et défendra résolument les intérêts communs des pays africains et de l'ensemble des pays en développement.

« La Chine et l'Afrique sont liées par une communauté de destin à toute épreuve. Nous avons des passés similaires, des parcours de lutte communs et les mêmes tâches de développement. Dans la lutte pour la libération nationale et l'indépendance politique, nous avons combattu côte à côte. Dans la construction du pays et la recherche d'une voie de développement autonome, nous avons avancé main dans la main. Dans la promotion d'un monde multipolaire et la démocratisation des relations internationales, nous sommes animés des mêmes idéaux. Caractérisée par la compréhension entre frères et le soutien mutuel entre amis, la coopération sino-africaine est un modèle et pionnier de la coopération Sud-Sud. La Chine accorde toujours une grande importance à l'Afrique, la respecte et la soutient. Jamais elle n'a recherché des intérêts géopolitiques égoïstes en Afrique ni n'a imposé sa propre volonté à autrui. Elle a ainsi ouvert une voie de coopération avec l'Afrique totalement différente de celle des grandes puissances traditionnelles », a poursuivi Wang Yi.

Wang Yi a indiqué que les belles perspectives avaient été données pour la coopération sino-africaine dans la nouvelle ère et que l'essentiel était d'agir concrètement. « La Chine entend travailler ensemble avec l'Afrique pour accomplir les engagements par des actions solides et efficaces et assurer une mise en œuvre intégrale et effective des consensus et résultats obtenus au Sommet de Beijing. Premièrement, suivre fermement l'orientation fondamentale qu'est la construction d'une communauté de destin, soutenir les efforts de l'Afrique visant à s'unir pour se rendre plus puissante et rehausser sans cesse le partenariat de coopération stratégique global sino-africain. Deuxièmement, poursuivre la coopération sino-africaine sur « la Ceinture et la Route » au service du développement. Il faut travailler à une bonne synergie entre « la Ceinture et la Route », les huit initiatives majeures et les stratégies nationales de développement des pays africains, afin d'améliorer effectivement leur capacité en matière de développement autonome et durable. Troisièmement, persévérer dans la position juste en faveur du multilatéralisme. La Chine et l'Afrique doivent s'opposer résolument à l'unilatéralisme, au protectionnisme, à la loi du plus fort et à l'intimidation, ce afin de préserver les droits et intérêts communs de l'ensemble des pays en développement. Quatrièmement, continuer à porter l'esprit de coopération marqué par l'égalité et l'ouverture. Tout partenaire qui va en Afrique doit faire preuve d'esprit d'égalité et d'ouverture, embrasser l'Afrique, et travailler en solidarité étroite avec elle. La Chine encouragera la communauté internationale à accroître les investissements en Afrique. La Chine veut travailler avec les autres pays du monde, en mettant à profit les atouts respectifs et en favorisant des synergies pour soutenir les efforts de l'Afrique visant à accélérer le développement et le redressement.

Wang Yi a souligné que chaque pays avait droit au développement et au progrès. « Les peuples chinois et africains œuvrent résolument, par leurs propres efforts et la coopération internationale, à la réalisation du rêve chinois et du rêve africain. Aucun obstacle ne saurait affaiblir la détermination de la Chine et de l'Afrique de renforcer leur coopération. Aucune difficulté ne saurait empêcher la Chine et l'Afrique dans leur marche commune vers le redressement. »

La réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine s'est tenue les 24 et 25 juin à Beijing. Les fonctionnaires au niveau ministériel de la partie chinoise et de 54 membres de la partie africaine y ont participé. La cérémonie d'ouverture a réuni plus de 500 personnalités, parmi lesquelles le président ougandais Yoweri Kaguta Museveni, invité spécial, les chefs et les membres principaux des délégations des membres de la partie africaine, les représentants des gouvernements chinois et africains, les chefs des missions diplomatiques africains accrédités en Chine, le représentant de l'Union africaine en Chine et les représentants de groupes de réflexion ainsi que les représentants des universitaires chinois et africains.

Suggest To A Friend
  Print