Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Xi Jinping et Moon Jae-in s'engagent à promouvoir la coopération gagnant-gagnant, le multilatéralisme et le libre-échange (PAPIER GENERAL)
2019-06-27

Le président chinois Xi Jinping et son homologue sud-coréen Moon Jae-in sont convenus, jeudi à Osaka au Japon, de renforcer les relations entre leurs deux pays sur la base d'une coopération gagnant-gagnant et de préserver conjointement le multilatéralisme, le libre-échange et une économie mondiale ouverte.

Les deux dirigeants se sont rencontrés en amont d'un sommet du Groupe des vingt (G20) qui se tiendra vendredi et samedi dans la ville japonaise d'Osaka.

Lors de leur entretien, le président chinois a déclaré que renforcer la coopération amicale entre la Chine et la Corée du Sud est en accord avec la tendance de l'histoire et répond également aux aspirations communes des deux peuples.

La Chine est disposée à travailler de concert avec la Corée du Sud pour que les deux pays continuent à faire preuve de sincérité l'un envers l'autre, ainsi que pour s'efforcer d'aboutir à une coopération gagnant-gagnant, faire progresser le développement des relations bilatérales et contribuer à la paix et à la stabilité de la péninsule coréenne et de la région, a affirmé M. Xi.

Il a exhorté les deux pays à maintenir la communication à tous les niveaux et à maintenir fermement le cap des relations bilatérales.

La Chine et la Corée du Sud doivent saisir l'occasion qui leur est offerte de construire conjointement "la Ceinture et la Route", accélérer la deuxième phase de négociations sur un accord de libre-échange Chine-Corée du Sud et élargir la coopération dans des domaines tels que le commerce, les sciences et technologies, les finances et l'économie, ainsi que la protection de l'environnement, a ajouté M. Xi.

Le président chinois a également encouragé les deux pays à mener activement des échanges entre peuples et des échanges culturels afin de consolider l'amitié entre les deux peuples.

Notant également que la coopération entre la Chine et la Corée du Sud avait été complètement et mutuellement bénéfique avec des résultats gagnant-gagnant pour les deux pays et qu'elle ne devrait pas être affectée par des pressions extérieures, le président chinois a exprimé l'espoir que la Corée du Sud continuera à y attacher de l'importance et à traiter correctement les questions concernant les deux pays.

M. Xi a aussi exhorté les deux pays à renforcer leur coordination au sein de cadres multilatéraux, notamment les Nations Unies et le G20, afin de s'opposer conjointement au protectionnisme, de soutenir le multilatéralisme et le système de libre-échange et de promouvoir la construction d'une économie mondiale ouverte.

Pour sa part, M. Moon a salué le dynamisme du développement des relations bilatérales sous la direction des deux présidents.

La Corée du Sud, a-t-il dit, est disposée à renforcer les échanges de haut niveau avec la Chine, à faire progresser le dialogue et la coopération dans divers domaines, à achever rapidement la deuxième phase de négociations en vue de la conclusion d'un accord de libre-échange entre la Corée du Sud et la Chine et à hisser les relations bilatérales à un nouveau niveau.

La Corée du Sud est prête à construire conjointement "la Ceinture et la Route" avec la Chine et à coopérer avec elle pour développer les marchés tiers, a-t-il déclaré.

Le président sud-coréen s'est également engagé à travailler de concert avec la Chine pour la sauvegarde du multilatéralisme, du libre-échange et d'une économie mondiale ouverte, soulignant que cela concerne les intérêts nationaux de la Corée du Sud.

Les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur la situation dans la péninsule coréenne.

M. Xi a notamment évoqué sa visite d'Etat en République populaire démocratique de Corée (RPDC) la semaine dernière, à l'invitation de Kim Jong Un, président du Parti des travailleurs de Corée et président de la Commission des affaires d'Etat de la RPDC, affirmant qu'il avait échangé de façon approfondie avec M. Kim des points de vues sur les relations entre la Chine et la RPDC et sur la situation dans la péninsule coréenne.

A en juger par sa visite en RPDC et la situation récente dans les différentes parties, le président chinois a déclaré que la tendance générale à la désescalade de la tension et au dialogue dans la péninsule coréenne restait inchangée et qu'un règlement politique demeurait une option optimale pour toutes les parties.

Les faits, a-t-il ajouté, ont prouvé que le seul moyen de régler la question de la péninsule coréenne est de résoudre pas à pas les préoccupations légitimes respectives de chaque partie par le biais de dialogue et de consultation en adoptant une approche échelonnée et synchronisée.

M. Xi a appelé les deux parties à redoubler leurs efforts pour promouvoir les pourparlers de paix au cours de la prochaine étape.

Selon lui, la Chine espère que les dirigeants de la RPDC et des Etats-Unis pourront organiser un nouveau cycle de réunions, faire preuve de souplesse et s'efforcer de faire des progrès.

L'objectif de la dénucléarisation doit être préservé dans la péninsule coréenne, tandis que les préoccupations légitimes de la RPDC doivent être prises en compte et recevoir une réponse, a ajouté M. Xi.

De son côté, M. Moon a parlé en termes élogieux de la visite de son homologue chinois en RPDC, affirmant que la visite avait joué un rôle constructif dans la facilitation du dialogue et la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans la péninsule et qu'elle a également apporté d'importantes contributions.

Notant également que la Corée du Sud appréciait grandement ces efforts, M. Moon a promis de poursuivre ses efforts pour améliorer les relations entre Séoul et Pyongyang, ainsi que pour renforcer la coopération avec la Chine, afin de contribuer à la réalisation de l'objectif de la dénucléarisation ainsi que d'une paix et d'une stabilité durables.

M. Xi est arrivé jeudi à Osaka pour le 14e sommet du G20, à l'invitation du Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Suggest To A Friend
  Print