Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les parties concernées décident de poursuivre la mise en œuvre intégrale et effective de l'accord global sur le nucléaire iranien
2019-06-28

Une réunion de la Commission conjointe du Plan d'action global commun (PAGC) s'est tenue le 28 juin 2019 à Vienne, en Autriche. Présidée par la Secrétaire générale du Service européen pour l'action extérieure, Helga Schmid, la réunion a vu la participation du Vice-Ministre iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Araghchi, du Vice-Ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Ryabkov, ainsi que des fonctionnaires concernés du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne. Fu Cong, Directeur général du Département de contrôle des armements du Ministère chinois des Affaires étrangères, a participé à la réunion à la tête de la délégation chinoise.

Fu Cong a déclaré que la mise en œuvre complète et effective du PAGC s'inscrivait dans les exigences de la résolution du Conseil de sécurité, constituait le seul moyen réaliste et efficace de résoudre la question du nucléaire iranien et correspondait à l'intérêt commun de la communauté internationale. « Toutes les parties doivent envisager la situation dans son ensemble et à long terme, maintenir l'unité, adhérer au multilatéralisme, maintenir le cap vers un règlement politique et diplomatique, garantir l'équilibre des droits et des obligations dans le cadre du PAGC et travailler à la détente de la situation du nucléaire iranien afin de maintenir la paix et la stabilité au Moyen-Orient », a poursuivi M. Fu. Soulignant que la détermination de la Chine à maintenir le PAGC est inébranlable, M. Fu a indiqué que le pays avait récemment fait en sorte que la transformation du réacteur à eau lourde d'Arak aboutisse à de nouveaux progrès importants. « La Chine poursuivra ses efforts en ce sens et protégera fermement ses droits et intérêts légitimes », a souligné M. Fu.

Lors de la réunion, toutes les parties ont déclaré qu'elles continueraient à promouvoir la mise en œuvre complète et effective du PAGC et à soutenir les efforts de l'AIEA visant à s'acquitter de ses fonctions de manière objective et équitable. Les différentes parties ont souligné qu'elles poursuivraient la mise en œuvre des déclarations issues des deux réunions des ministres des Affaires étrangères tenues l'an dernier, prendraient des mesures pour réduire l'impact des sanctions unilatérales américaines, s'assureraient que l'Iran obtienne des avantages économiques dans le cadre du PAGC et encourageraient les trois pays européens à mettre en place le « mécanisme de soutien aux règlements commerciaux ». Saluant le fait que la Chine a fait en sorte que le projet de transformation du réacteur à eau lourde d'Arak aboutisse à d'importants progrès, toutes les parties ont exprimé leur soutien ferme à une mise en œuvre du projet dans les meilleurs délais.

Suggest To A Friend
  Print