Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les ministres chinois et hongrois des AE envisagent de renforcer leur échanges et leur coopération
2019-07-12

Le Conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, en visite à Budapest, et le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto, se sont engagés, lors de leur rencontre vendredi à Budapest, à rechercher des échanges plus intenses et davantage de coopération entre les deux pays.

Observant que cette année marque le 70ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques sino-hongroises, M. Wang a souligné que les deux pays s'étaient toujours respectés et soutenus mutuellement, démontrant leur confiance mutuelle au cours des 70 dernières années. En 2017, leurs relations bilatérales sont entrées dans une nouvelle phase historique avec l'établissement d'un partenariat stratégique global entre les deux pays, a-t-il rappelé.

Face à une situation internationale de plus en plus instable et incertaine, la Hongrie a adopté une positon claire de développer des relations amicales avec la Chine, de soutenir fermement la construction de la Ceinture et la Route et de participer à la coopération entre la Chine et les pays d'Europe Centrale et Orientale (CEEC).

Qualifiant la Hongrie de partenaire fiable et digne de confiance, le chef de la diplomatie chinoise a déclaré que la Chine continuerait de soutenir la Hongrie sur sa voie de développement en accord avec sa propre situation à elle, et de la soutenir dans la préservation de ses droits et intérêts légitimes et dans sa volonté de jouer un rôle plus important au sein de l'Union européenne (UE) et dans le monde.

Les deux parties doivent renforcer leur coopération dans tous les domaines en se basant sur le principe de consultations étendues, de contributions conjointes et de bénéfices partagés, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Szijjarto a indiqué que les relations bilatérales entre la Hongrie et la Chine étaient au meilleur niveau de leur histoire.

La Hongrie a été le premier pays à signer l'accord de coopération pour la Ceinture et la Route avec la Chine, un accord qui s'est ajusté à la politique "d'Ouverture à l'Est" de la Hongrie, qui correspond à la coopération entre la Chine et l'UE, et qui permet de promouvoir l'interconnexion eurasiatique, a-t-il dit.

La Hongrie souhaite travailler avec la Chine pour rendre des échanges de haut niveau plus intenses, étendre la coopération dans des domaines comme le commerce, l'investissement, la finance et l'éducation, et adopter une coordination et une coopération étroites dans les affaires multilatérales, afin de promouvoir les relations bilatérales, a détaillé M. Szijjarto.

Suggest To A Friend
  Print