Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La coopération Chine-Amérique latine n'est ni dirigée contre, ni affectée par, des tierces parties, selon le ministre chinois des AE
2019-07-26

La coopération Chine-Amérique latine est conforme aux besoins des deux parties et n'est ni dirigée contre des tierces parties ni affectée par des tierces parties, a déclaré jeudi à Brasilia le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi.

S'adressant à des journalistes en compagnie de son homologue brésilien, Ernesto Araujo, M. Wang a également déclaré que la Chine poursuivait une politique diplomatique tous azimuts et qu'elle était disposée à développer des relations amicales et de coopération avec tous les pays du monde.

L'Amérique latine est un continent plein de vigueur et elle présente un grand potentiel de coopération avec la Chine. Les pays d'Amérique latine et des Caraïbes sont tous des pays en développement ou des économies émergentes, et ils ont des intérêts communs avec la Chine, a souligné M. Wang.

Bien que la Chine et l'Amérique latine soient très éloignées géographiquement, elles maintiennent depuis longtemps des échanges et des relations amicales, a-t-il ajouté.

En 2014, le président chinois Xi Jinping a participé au premier sommet des dirigeants de Chine et de la Communauté des États latino-américains et caribéens (CELAC) au Brésil. Les deux parties ont décidé d'établir un partenariat de coopération global basé sur l'égalité, le bénéfice mutuel et le développement commun, et elles ont annoncé la création du forum Chine-CELAC.

Au fil des années, grâce aux efforts conjoints des deux parties, la coopération Chine-Amérique latine a continué de s'étendre et de s'approfondir, conservant une dynamique de développement solide, et elle a désormais adopté une nouvelle voie de coopération transrégionale en accord avec la tendance de l'époque et répondant aux intérêts de toutes les parties, a-t-il ajouté.

La caractéristique la plus notable de la coopération Chine-Amérique latine est l'égalité et le respect, a indiqué le chef de la diplomatie chinoise.

Il a observé que la coopération de la Chine avec ses amis d'Amérique latine se distinguait par le fait que chacun traite les autres comme des égaux, se soucie des intérêts essentiels de l'autre et adhère au principe de respecter le choix de l'autre en termes de système politique et de voie de développement, sans s'ingérer dans les affaires intérieures des autres pays, quelles que soient la taille du pays et les similitudes ou divergences entre leurs systèmes.

L'aspect le plus substantiel de la coopération entre la Chine et l'Amérique latine est le développement commun, a dit M. Wang.

"Nous sommes prêts à mettre complètement en jeu les avantages de la Chine en termes de marché, de capital et d'industrie, et à aider l'Amérique latine à sortir du goulet d'étranglement du développement, à renforcer sa capacité de développement indépendante, et à parvenir à une croissance durable", a-t-il poursuivi.

La Chine a signé des accords de coopération avec 19 pays d'Amérique latine dans le but de construire ensemble l'initiative "la Ceinture et la Route", et de promouvoir l'optimisation, la mise à niveau, l'innovation et le développement de la coopération entre la Chine et l'Amérique latine, a-t-il ajouté.

Le total des échanges commerciaux entre la Chine et l'Amérique latine a dépassé 300 milliards de dollars l'année dernière, et ces échanges équilibrés ont augmenté de près de 25 % au cours du premier semestre de cette année, selon M. Wang.

De plus, plus de 2 000 entreprises chinoises ont investi en Amérique latine, générant en total cumulé plus de 1,8 million d'emplois pour les habitants locaux. La coopération entre les deux parties dans les domaines de l'énergie, de la construction d'infrastructures, du développement agricole, de la fabrication automobile et de la coopération numérique a favorisé de manière efficace le développement économique et social local, apportant des bénéfices visibles et concrets aux populations d'Amérique latine.

La caractéristique la plus précieuse de la coopération entre la Chine et l'Amérique latine est son ouverture et son inclusion. L'essence de la coopération Chine-Amérique latine réside dans la coopération Sud-Sud, le choix indépendant et volontaire des deux parties, et l'aide mutuelle, a fait valoir M. Wang.

La Chine n'a jamais eu de visées géopolitiques en Amérique latine, et elle n'a pas cherché à bâtir des sphères d'influence ni à participer à des jeux stratégiques, a-t-il dit. La coopération Chine-Amérique latine est conforme avec les besoins des deux parties et n'est ni dirigée contre des tierces parties ni affectée par des tierces parties, a souligné M. Wang.

Les pays d'Amérique latine sont des pays indépendants et souverains. La Chine est heureuse de voir les pays d'Amérique latine développer des relations avec les autres pays et respecter les liens étroits établis dans l'histoire de cette région, a déclaré M. Wang.

"Nous sommes convaincus que la coopération entre les différentes parties et l'Amérique latine peuvent se renforcer mutuellement, se compléter et se favoriser les unes les autres. Nous sommes également disposés à mener des projets de coopération tripartites ou multipartites sur la base du respect de la volonté des pays de la région et à étendre nos domaines d'intérêt pour parvenir à des résultats gagnant-gagnant", a dit M. Wang.

Le président Xi se rendra en visite en Amérique latine pour la cinquième fois en novembre, ce qui devrait apporter une impulsion supplémentaire au développement des relations entre la Chine et l'Amérique latine, a indiqué le ministre.

Le Brésil est un grand pays d'Amérique latine doté d'une influence mondiale, a estimé M. Wang. La Chine accorde une grande importance au Brésil et soutient sa volonté de jouer un rôle plus grand dans les affaires régionales et internationales, a affirmé le ministre chinois.

"Nous sommes également disposés à travailler avec le Brésil pour promouvoir le développement des relations entre la Chine et l'Amérique latine", a-t-il ajouté.

Suggest To A Friend
  Print