Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le MAE chinois exhorte les BRICS à jouer un rôle plus important dans les affaires du monde
2019-07-27

La montée des marchés émergents et des pays en développement, représentés par les pays des BRICS, a favorisé un monde davantage multipolaire, s'est félicité vendredi le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

Lors d'une réunion des chefs de la diplomatie des BRICS à Rio de Janeiro, il a assuré que la coopération dans le cadre de ce bloc n'était pas un pis-aller, mais un choix stratégique axé sur un développement commun à long terme et offrant des perspectives prometteuses aux cinq pays qui le composent (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Quelles que soient les évolutions de la conjoncture internationale, le sens pris par la coopération des BRICS ne doit pas changer, a dit M. Wang, ajoutant que les cinq pays devaient faire entendre leur voix, proposer davantage de solutions aux problèmes mondiaux et jouer un rôle plus important dans les affaires du monde.

Il a averti que l'unilatéralisme sabotait les règles internationales et contestait la primauté du droit international, exacerbant l'instabilité et les incertitudes dans le monde.

Les pays des BRICS doivent jouer un rôle majeur pour défendre le multilatéralisme et préserver le système de gouvernance mondiale dont l'ONU est le cœur, a indiqué Wang Yi, qui est par ailleurs conseiller d'Etat chinois.

En outre, ce bloc doit également préserver le système commercial multilatéral représenté par l'OMC et préserver les intérêts communs et l'espace de développement des pays émergents et des pays en développement, a-t-il ajouté.

Les cinq pays doivent encore défendre l'intégration des intérêts de ces pays au sein de plateformes flexibles et diverses telles que le format BRICS Plus, a conclu le chef de la diplomatie chinoise.

A Rio, les ministres sont convenus de défendre les objectifs et les principes de la Charte des Nations Unies, le multilatéralisme et le libre-échange, mais aussi s'opposer à l'unilatéralisme et au protectionnisme, ainsi que renforcer la gouvernance mondiale et bâtir pour l'humanité une communauté de destin partagé.

Ils ont convenu que les sujets régionaux devraient être résolus par le dialogue et que la coopération des BRICS devait profiter aux peuples de leurs pays.

Les ministres se sont déclarés résolus à demeurer vigilants sur les questions de cybersécurité, s'opposant à ce que celle-ci soit utilisée pour bloquer le développement de la science et de la technologie d'autres pays et appelant à instaurer un environnement ouvert et non-discriminatoire dans l'application des technologies de l'information et de la communication (TIC).

Enfin, ils se sont engagés à lancer les préparatifs pour le sommet des BRICS, prévu dans la capitale brésilienne, Brasilia, en novembre prochain.

Suggest To A Friend
  Print