Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi parle des quatre « soutiens fermes » de la Chine au Chili
2019-07/29

Lors d'une conférence de presse conjointe tenue le 28 juillet 2019 avec le ministre chilien des Affaires étrangères, Teodoro Ribera, à Santiago, le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a présenté les avis et les suggestions de la Chine sur la promotion de la coopération entre la Chine et le Chili, en les résumant en quatre « soutiens fermes ».

Premièrement, nous soutenons fermement le Chili dans l'organisation de la réunion informelle des dirigeants de l'APEC en novembre prochain. Cette année marque le 30e anniversaire de la fondation de l'APEC. Face à la situation économique internationale complexe actuelle, et en particulier à la montée du protectionnisme commercial, la réunion de Santiago jouera un rôle crucial. La Chine espère et est convaincue que la réunion enverra un signal clair en faveur du libre-échange et de la construction d'une économie mondiale ouverte.

Deuxièmement, nous soutenons fermement le Chili dans l'organisation de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Le Chili a décidé d'organiser cette conférence à la fin de l'année, ce qui reflète son attitude constructive d'assumer la responsabilité internationale, est conforme à la tendance de notre époque caractérisée par les efforts concertés pour relever les défis mondiaux et démontre son engagement en faveur du multilatéralisme. La partie chinoise enverra une délégation de haut niveau à la réunion et travaillera étroitement avec le Chili afin de jouer un rôle constructif dans le succès de la conférence et de relever ensemble les défis mondiaux.

Troisièmement, nous soutenons fermement la participation du Chili à la construction de « la Ceinture et la Route ». En avril dernier, le Président Pinera a représenté le Chili à Beijing lors du deuxième Forum « la Ceinture et la Route » sur la coopération internationale, apportant une contribution importante au succès de la réunion. Celle-ci a entamé une nouvelle marche vers la construction conjointe de haute qualité de « la Ceinture et la Route » et a ouvert de nouvelles perspectives pour la coopération sino-chilienne. La Chine souhaite renforcer la coopération dans les domaines du commerce et des investissements avec le Chili afin de sans cesse libérer les dividendes de l'actualisation de l'accord de libre-échange ; la Chine est prête à soutenir la participation des entreprises chinoises à la mise en œuvre des projets d'interconnexion majeurs au Chili et dans la région, conformément aux règles du marché ; la Chine est disposée à créer de nouveaux relais de croissance tels que l'innovation technologique et l'économie numérique, afin de faire du Chili une plaque tournante importante dans le cadre de « la Ceinture et la Route » pour relier les deux grands océans et les deux continents.

Quatrièmement, nous soutenons fermement un rôle plus important du Chili dans la coopération régionale. Le Chili est un pays important d'Amérique latine et joue un rôle important dans des organisations régionales telles que la Communauté des Etats latino-américains et caribéens (CELAC) et l'Alliance du Pacifique. Le pays assume depuis ce mois la présidence tournante de l'Alliance du Pacifique. La Chine soutient les efforts concertés du Chili et des autres pays de la région visant à promouvoir l'intégration régionale et à maintenir la paix, la stabilité et le développement régionaux. Le Chili est également le premier pays d'Amérique latine à avoir accueilli la réunion ministérielle du Forum Chine-CELAC. La Chine souhaite collaborer avec le Chili pour promouvoir le développement constant de la coopération Chine-Amérique latine et enrichir le contenu de la communauté de destin entre la Chine et l'Amérique latine dans la nouvelle ère.

Wang Yi a déclaré que la Chine et le Chili célébreraient bientôt le 50e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques. « Depuis demi-siècle, face aux aléas de la situation internationale, les relations sino-chiliennes ont toujours maintenu un développement rapide et créé un certain nombre de "premières". Premier pays d'Amérique du Sud à avoir établi des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle, le Chili est le premier pays de l'hémisphère occidental à avoir signé avec la Chine un accord bilatéral sur l'adhésion de la Chine à l'OMC, à avoir reconnu le statut d'économie de marché à la Chine, et à avoir signé avec la Chine un accord de libre-échange. Aujourd'hui, le Chili est devenu le premier pays d'origine du saumon importé en Chine, le deuxième pays d'origine des fruits frais importés en Chine et le troisième pays d'origine du vin importé en Chine. Le temps a prouvé que la Chine et le Chili sont de bons amis fiables et de bons partenaires de coopération gagnant-gagnant », a poursuivi M. Wang.

Wang Yi a déclaré que Santiago était l'une des capitales du monde les plus éloignées de Beijing. « Mais nous nous sentons très proches du Chili, comme s'il était notre voisin de l'autre côté de la mer », a indiqué M. Wang. « Une poésie ancienne chinoise dit que "Malgré la distance qui les sépare, les vrais amis se sentent toujours proches ". Il est convenable d'utiliser cette poésie pour décrire la relation entre la Chine et le Chili. La Chine est disposée à travailler avec la partie chilienne pour continuer à être de vrais amis partageant le même concept et entretenant une coopération gagnant-gagnant », a souligné M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print