Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les différentes parties réitèrent le maintien et la mise en œuvre du PAGC
2019-07-29

Une réunion extraordinaire de la Commission conjointe du Plan d'action global commun (PAGC) s'est tenue le 28 juillet 2019 à Vienne, en Autriche, pour aborder les questions liées à la mise en œuvre du PAGC. Présidée par le Secrétaire général du Service européen pour l'action extérieure, Helga Schmid, la réunion a vu la participation du Vice-Ministre iranien des Affaires étrangères, Seyed Abbas Araghchi, du Vice-Ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Ryabkov, ainsi que des fonctionnaires correspondants du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne. Fu Cong, Directeur général du Département de contrôle des armements du Ministère chinois des Affaires étrangères, a participé à la réunion à la tête de la délégation chinoise.

Fu Cong a déclaré que la mise en œuvre complète et efficace du PAGC s'inscrivait dans les exigences de la résolution du Conseil de sécurité et constituait le seul moyen réaliste et efficace de résoudre la question du nucléaire iranien. « La Chine espère que toutes les parties pourront garder leur sang-froid et faire preuve de retenue, persister dans le règlement des différends dans le cadre de la Commission conjointe et promouvoir la détente des tensions actuelles, tout en assumant leurs propres responsabilités et en garantissant l'équilibre des droits et obligations dans le cadre du PAGC, notamment les avantages économiques de l'Iran », a souligné M. Fu, avant d'ajouter que la Chine continuera de travailler avec toutes les parties pour promouvoir le projet de transformation du réacteur à eau lourde d'Arak.

Fu Cong a souligné que la politique américaine consistant à exercer une pression extrême sur l'Iran était à l'origine de la tension actuelle autour de la question du nucléaire iranien. « La partie chinoise s'oppose résolument aux actes d'intimidation de la partie américaine consistant à imposer des sanctions à l'encontre de la société chinoise Zhuhai Zhenrong et de ses responsables, et demande à la Commission conjointe d'adopter une position commune en vue de garantir les droits conférés par le PAGC à toutes les parties de mener une coopération énergétique normale avec l'Iran », a poursuivi M. Fu. « La Chine continuera de maintenir et d'appliquer fermement le PAGC et de protéger fermement ses droits et intérêts légitimes », a conclu M. Fu.

Lors de la réunion, toutes les parties ont réitéré qu'elles rechercheraient le règlement des questions liées à la mise en œuvre du PAGC dans le cadre de la Commission conjointe, afin d'assurer la mise en œuvre complète et efficace de l'accord. Exprimant leur opposition ferme au recours par les États-Unis à des sanctions unilatérales et à la juridiction au bras long pour empêcher d'autres pays de mettre en œuvre le PAGC, toutes les parties se sont engagées à continuer de prendre des mesures pour réduire l'impact des sanctions unilatérales américaines.

Suggest To A Friend
  Print