Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi énonce la position de la Chine sur la question du Cachemire
2019-08-12

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec le Ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar, le 12 août 2019 à Beijing. Il a énoncé à cette occasion la position de la Chine sur les questions relatives au Cachemire préoccupant toutes les parties.

Wang Yi a déclaré que la Chine suivait de très près la situation actuelle au Cachemire et l'accentuation des contradictions entre l'Inde et le Pakistan. « La révision de la Constitution indienne modifiera le statu quo au Cachemire et provoquera des tensions régionales. La Chine s'oppose à toute action unilatérale compliquant la situation », a poursuivi M. Wang, avant d'émettre le souhait que l'Inde et le Pakistan règlent leurs différends de manière pacifique et veillent à préserver ensemble la situation générale en matière de paix et de stabilité dans la région.

« Les mesures prises par la partie indienne remettent également en cause les droits et intérêts souverains de la Chine, en contrevenant à l'accord sur la sauvegarde de la paix et de la sécurité dans les régions frontalières entre les deux pays. La Chine exprime sa vive préoccupation à cet égard. Les mesures de la partie indienne n'auront aucun effet pour la partie chinoise et ne changeront pas non plus le fait que la Chine exerce sa souveraineté sur le territoire concerné ni le statu quo selon lequel la Chine administre effectivement le territoire concerné », a indiqué le chef de la diplomatie chinoise. « La Chine espère que la partie indienne contribuera de son mieux à la promotion de la confiance mutuelle et au maintien de la paix et de la tranquillité dans les régions frontalières afin d'éviter toute perturbation dans la situation générale des relations sino-indiennes », a souligné M. Wang.

Subrahmanyam Jaishankar a expliqué la position de la partie indienne et a déclaré que la révision de la Constitution indienne ne donnait lieu à aucune nouvelle revendication de souveraineté, ne modifiait pas la ligne de cessez-le-feu entre l'Inde et le Pakistan et ne modifiait pas la ligne de contrôle effectif entre l'Inde et la Chine. « La partie indienne espère améliorer ses relations avec le Pakistan et est disposée à faire preuve de retenue et à maintenir la paix et la stabilité dans la région. Dans le même temps, la partie indienne continuera de travailler avec la partie chinoise pour résoudre correctement la question de la frontière entre l'Inde et la Chine par le biais de consultations et se conformera au consensus atteint par les deux pays sur le maintien de la paix dans les régions frontalières », a souligné le chef de la diplomatie indienne.

Suggest To A Friend
  Print