Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi présente le consensus atteint lors du 3e dialogue des Ministres des Affaires étrangères Chine-Afghanistan-Pakistan
2019-09-07

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a présenté à la presse le consensus dégagé lors du troisième dialogue des Ministres des Affaires étrangères Chine-Afghanistan-Pakistan, à l'issue de celui-ci le 7 septembre 2019 à Islamabad, au Pakistan.

« A l'heure actuelle, le processus de réconciliation en Afghanistan fait face à d'importantes opportunités, mais la situation en matière de terrorisme et de sécurité reste grave. Certaines questions litigieuses léguées par l'histoire se sont échauffées et la stabilité régionale est confrontée à de nouveaux défis. L'unilatéralisme et le protectionnisme gagnent du terrain au sein de la communauté internationale et sapent les droits et intérêts légitimes des pays en développement, y compris la Chine, l'Afghanistan et le Pakistan. A un tel moment important, il est très opportun et nécessaire que les Ministres des Affaires étrangères de la Chine, de l'Afghanistan et du Pakistan tiennent un dialogue », a déclaré Wang Yi.

Wang Yi a déclaré que ce dialogue avait dégagé un large consensus qui peut se résumer en cinq points :

« Premièrement, nous partageons le constat que, bien que la coopération tripartite Chine-Afghanistan-Pakistan ait une courte histoire, elle a abouti à des résultats positifs en matière d'accroissement de l'unité et de la coopération entre les trois parties, de promotion de la réconciliation politique en Afghanistan, de renforcement de l'interconnexion régionale et de promotion du développement commun dans la région. En tant que nouveau type de coopération sous-régionale, la coopération Chine-Afghanistan-Pakistan, qui répond aux aspirations des peuples de la région à la paix et au développement et se caractérise par l'égalité, l'ouverture, le pragmatisme et une grande efficacité, fait preuve de sa grande vitalité.

Deuxièmement, nous partageons le constat que la situation en Afghanistan est entrée dans un moment critique. Les troupes étrangères stationnant dans le pays doivent être retirées de manière ordonnée et responsable afin d'assurer une transition en douceur de la situation en Afghanistan. La Chine et le Pakistan attendent que le gouvernement afghan et les talibans parviennent à la réconciliation par le biais de négociations pacifiques. Toutes les parties afghanes doivent suivre le principe dit « de domination et de contrôle par les Afghans », établir un cadre de dialogue dans les meilleurs délais et engager des négociations internes en vue d'arrangements politiques acceptables par toutes les parties afin de réaliser rapidement la paix et la reconstruction en Afghanistan.

Troisièmement, nous partageons le constat que l'amélioration des relations entre l'Afghanistan et le Pakistan revêt une grande importance pour la paix, la stabilité et le développement des deux pays, voire de la région. Depuis le lancement du dialogue tripartite, l'Afghanistan et le Pakistan ont élaboré le Plan d'action pour la paix et la solidarité et clarifié le cadre et les orientations pour l'amélioration des relations bilatérales. La Chine apprécie le sens des responsabilités et le courage politique dont font preuve les dirigeants afghan et pakistanais. Elle est disposée à continuer de fournir un soutien et une aide aux deux pays pour mener leur dialogue, améliorer leurs relations et renforcer leur coopération.

Quatrièmement, nous partageons le constat que nous devons promouvoir la coopération tripartite dans le cadre de la construction conjointe de "la Ceinture et la Route". Les trois parties sont disposées à renforcer l'interconnexion et à promouvoir l'extension du projet de Corridor économique Chine-Pakistan en Afghanistan, et à travailler avec des partenaires internationaux à la construction de l'autoroute Kaboul-Peshawar. Les trois parties vont mener la coopération dans le domaine social et du bien-être de la population, et mettre en œuvre des projets concrets sur lesquels elles se sont mises d'accord, tels que l'eau potable, des entrepôts frigorifiques, des stations sanitaires et des installations d'accueil d'entrée et de sortie au poste-frontière Afghanistan-Pakistan. Les trois parties sont également convenues d'approfondir les échanges culturels et humains et d'organiser des échanges et des formations en ce qui concerne les diplomates, les reliques cultuelles et l'archéologie, les associations de la Croix-Rouge, les médias et les groupes de réflexion.

Cinquièmement, nous partageons le constat que la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et de sécurité doit être approfondie. Suite à la conclusion du mémorandum d'entente sur la coopération en matière de lutte contre le terrorisme lors du dernier dialogue, les trois parties sont parvenues à un accord sur la liste des projets pour mettre en œuvre ce mémorandum et ont décidé de renforcer leur coopération dans le renforcement des capacités de lutte contre le terrorisme et le contrôle des drogues. Les trois parties ont également convenu de renforcer la coopération en matière de partage de renseignements et d'application de la loi, et de continuer à combattre fermement le "Mouvement islamique du Turkestan oriental" et d'autres forces terroristes. »

Wang Yi a déclaré que les trois parties avaient convenu de publier une déclaration commune reflétant pleinement le consensus et les résultats de cette réunion, et de tenir le quatrième dialogue des Ministres des Affaires étrangères Chine-Afghanistan-Pakistan en Chine en 2020. « Je tiens ici à inviter les représentants de l'Afghanistan et du Pakistan à assister à la réunion l'année prochaine en Chine. »

« Travaillons ensemble pour faire progresser la coopération tripartite Chine-Afghanistan-Pakistan dans les nouvelles conditions historiques, pour injecter davantage d'énergie positive dans un monde plein d'incertitudes, et apporter un nouvel espoir de paix et de développement dans les régions touchées par la guerre et les conflits », a déclaré le chef de la diplomatie chinoise.

Suggest To A Friend
  Print