Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi parle de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les îles Salomon
2019-09-21

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, s'est entretenu, dans l'après-midi du 21 septembre 2019 à Beijing, avec le Ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur des îles Salomon, Jeremiah Manele, et a signé le Communiqué conjoint sur l'établissement des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et les îles Salomon.

« Comme le décrit le communiqué conjoint, les îles Salomon reconnaissent qu'il n'y a qu'une seule Chine dans le monde, que le Gouvernement de la République populaire de Chine est l'unique gouvernement légal représentant l'ensemble de la Chine et que Taïwan fait partie intégrante du territoire chinois. Le Gouvernement de la République populaire de Chine apprécie cette position du Gouvernement des îles Salomon. Les deux parties ont décidé de se reconnaître mutuellement et d'établir des relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs à compter de la date de signature du présent communiqué », a déclaré Wang Yi.

Wang Yi a souligné qu'il s'agissait d'un moment historique important. « Nous avons conjointement ouvert la porte à l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays et entamé conjointement une marche vers un développement commun. Cela sera sûrement inscrit dans les annales des relations entre la Chine et les îles Salomon. »

« Les îles Salomon sont un pays important dans la région des pays insulaires du Pacifique. Le peuple chinois et le peuple des îles Salomon ont une longue histoire d'échanges et entretiennent une profonde amitié. La coopération dans divers domaines entre les deux pays connaît un développement rapide avec une convergence d'intérêts. Membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et deuxième économie mondiale, la Chine est également devenue le plus grand partenaire commercial des îles Salomon. L'absence de relations diplomatiques entre les deux pays ne serait ni raisonnable ni viable », a déclaré M. Wang.

« Après une décision collective prise par le caucus des îles Salomon, officiellement approuvée par le cabinet du gouvernement et unanimement soutenue par tout le peuple, le gouvernement des îles Salomon a pris la décision stratégique d'établir des relations diplomatiques avec la Chine. C'est une décision ouverte et irréprochable qui arrive naturellement. L'histoire prouvera sûrement que cette décision est pleinement conforme aux intérêts fondamentaux et à long terme des îles Salomon et de leur peuple, ainsi qu'à la tendance historique et aux aspirations du peuple, et qu'il s'agit d'une décision politique juste », a souligné M. Wang.

« Dans quelques jours, la Chine fêtera le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Au cours des 70 dernières années, la Chine a connu des changements fondamentaux et enregistré des progrès spectaculaires en matière de développement économique et social. L'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les îles Salomon à cet important moment revêt une signification particulière et annonce également que les relations bilatérales auront certainement un avenir radieux », a indiqué M. Wang.

Wang Yi a souligné que l'égalité et le respect mutuel étaient le fondement des relations entre États. « La Chine estime toujours que tous les pays sont égaux, quelle que soit leur taille, et s'oppose à l'hégémonisme et à la politique du plus fort. La Chine respecte la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale des îles Salomon et soutient le gouvernement et le peuple des îles Salomon dans leurs efforts pour suivre une voie de développement adaptée aux réalités nationales. La Chine n'impose jamais sa volonté à autrui et ne cherchera pas non plus à obtenir des avantages unilatéraux au cours de la coopération. La coopération de la Chine avec les îles Salomon sera équitable, ouverte, mutuellement bénéfique et inclusive. L'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays ouvre de prometteuses perspectives pour la coopération bilatérale et donne une impulsion vigoureuse à la paix et au développement régionaux. La Chine se félicite que les îles Salomon rejoignent la grande famille de la coopération entre la Chine et les pays insulaires du Pacifique. Unissons nos efforts pour promouvoir le développement national de chacun et le redressement des pays en développement dans leur ensemble », a poursuivi M. Wang.

Wang Yi a noté que le principe d'une seule Chine a été inscrit dans une résolution adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies et constitue le consensus universel de la communauté internationale. « Jusqu'à présent, 179 pays du monde ont établi des relations diplomatiques avec la Chine. Le gouvernement de Kiribati a officiellement annoncé hier, dans une déclaration, sa décision de rompre les soi-disant "relations diplomatiques" avec Taïwan et de rétablir ses relations diplomatiques avec la Chine. Nous nous en félicitons », a indiqué M. Wang.

« La Chine doit être et sera réunifiée. En termes de fait et de droit, Taïwan était, est et sera une partie inaliénable de la Chine. Ce statut ne changera pas et il ne sera pas possible de le changer. Peu de pays n'ont pas encore établi de relations diplomatiques avec la Chine. Nous sommes convaincus que de plus en plus de personnalités éclairées de ces pays se porteront en avant pour envoyer un message clair, conforme à la tendance générale de l'époque », a souligné M. Wang.

Jeremiah Manele a déclaré que le gouvernement des îles Salomon, sur la base des intérêts à long terme du pays, avait pris la décision politique de rompre les soi-disant « relations diplomatiques » avec Taïwan et d'établir des relations diplomatiques officielles avec la République populaire de Chine. « La décision est conforme au droit international, à la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies, ainsi qu'aux intérêts de tout le peuple des îles Salomon, et ouvrira un chapitre de l'histoire des relations bilatérales. La partie des îles Salomon reconnaît que la République populaire de Chine est l'unique gouvernement légal représentant l'ensemble de la Chine et que Taïwan fait partie intégrante du territoire chinois. Les îles Salomon observeront strictement le principe d'une seule Chine et respecteront toujours la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine », a poursuivi M. Manele.

Jeremiah Manele a déclaré que le gouvernement et le peuple des îles Salomon félicitaient la République populaire de Chine pour le 70e anniversaire de sa fondation et admiraient les énormes succès obtenus par la Chine au cours des sept dernières décennies. « Les îles Salomon attachent une grande importance au statut international de la Chine et apprécient le rôle crucial joué par la Chine dans la sauvegarde des intérêts communs des pays en développement dans des enceintes multilatérales telles que l'ONU et le Groupe des 77 plus la Chine. Les îles Salomon et la Chine partagent les mêmes positions et aspirations dans des domaines tels que le maintien du multilatéralisme, la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et la lutte contre le changement climatique. La partie des îles Salomon souhaite renforcer la coopération dans ces domaines avec la partie chinoise. Les îles Salomon souhaitent adhérer à la grande initiative "la Ceinture et la Route" dans les meilleurs délais, coopérer activement avec la partie chinoise dans les domaines du commerce, des investissements, des infrastructures, de l'énergie, des mines, de la médecine et de la santé, afin de stimuler leur propre développement économique et social, d'apporter des avantages à leur peuple et d'ouvrir un nouveau chapitre des relations bilatérales », a souligné M. Manele.

Suggest To A Friend
  Print