Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : La coopération de la Chine avec les Maldives n'a pas d'intention politique et ne cherche aucun intérêt géopolitique
2019-09-20

Lors de son entretien avec le Ministre des Affaires étrangères des Maldives Abdulla Shahid, le 20 septembre 2019 à Beijing, le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que la coopération amicale entre la Chine et les Maldives était ouverte à toutes les Maldives, transcendait les différences de partis, ne serait pas influencée par les changements de gouvernement aux Maldives et ne visait aucune tierce partie. « La coopération de la Chine avec les Maldives vise à améliorer le bien-être du peuple maldivien. Elle n'a pas d'intention politique ni ne cherche d'intérêts géopolitiques. La partie chinoise fournit toujours une aide à la partie maldivienne dans les limites de ses capacités, à la lumière de la bonne conception de la justice et des intérêts, et conformément à la volonté et aux besoins de la partie maldivienne. La Chine n'assortit son aide d'aucune condition politique ni ne s'ingère dans les affaires intérieures des Maldives. Le but consiste à aider les pays en développement, y compris la partie maldivienne, à renforcer leurs propres capacités de développement. Certaines allégations, selon lesquelles les Maldives seraient plongées dans le piège de la dette chinoise, sont sans fondement », a poursuivi M. Wang.

« Comme l'a souligné le Président Xi Jinping, la Chine n'emportera aucun rayon de soleil ni aucun nuage des Maldives. Nous sommes convaincus que les relations sino-maldiviennes seront propices à la réalisation d'un développement commun dans la complémentarité entre les deux pays, tout en bénéficiant du soutien sincère de divers milieux aux Maldives », a souligné M. Wang.

Abdulla Shahid a déclaré qu'aucun pays du monde ne pouvait soutenir aussi généreusement que la Chine le développement économique et social et l'amélioration du bien-être de la population des Maldives. « La Chine a aidé les Maldives à construire des infrastructures telles que le Pont d'amitié Chine-Maldives, un aéroport international et des logements, et a fourni beaucoup d'aides et de prêts. Il n'y a pas du tout de soi-disant "piège de la dette". Une telle allégation est un non-sens », a souligné M. Shahid.

Suggest To A Friend
  Print